Rebond prudent en Europe en attendant les "minutes" de la Fed

25/05/2022 | 10:02

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes progressent en début de séance mercredi, la perspective d'un rebond de Wall Street suffisant à soutenir la tendance malgré les interrogations persistantes sur les politiques monétaires et les risques géopolitiques.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,28% à 6.270,92 points à 07h50 GMT. A Londres, le FTSE 100 prend 0,45% et à Francfort, le Dax avance de 0,4%.

L'indice EuroStoxx 50 est en hausse de 0,38%, le FTSEurofirst 300 de 0,6% et le Stoxx 600 de 0,6%.

Les contrats à terme sur les principaux indices américains préfigurent un léger rebond à Wall Street après la clôture mitigée de mardi au terme d'une séance dominée par les préoccupations économiques après l'annonce d'une chute de 16,6% des ventes de logements neufs et les avertissements lourdement sanctionnés de Snap et Abercrombie & Fitch. [.NFR]

Le principal rendez-vous du jour pour les investisseurs est fixé à 18h00 pour la publication du compte rendu de la réunion d'avril de la Réserve fédérale, qui pourrait apporter de nouveaux éléments au débat en cours sur le rythme de la remontée des taux et la réduction du bilan de la banque centrale.

Les marchés semblent par ailleurs ignorer pour l'instant les dernières nouvelles en provenance de la péninsule coréenne, alors que Séoul a annoncé que Pyongyang semblait procéder à des tests en vue d'un nouvel essai nucléaire.

En Europe, la plupart des grands secteurs de la cote évoluent dans le vert, les meilleures performances étant pour ceux des matières premières, dont l'indice Stoxx gagne 2,02% et des hydrocarbures (+1,74%).

Les banques (+0,81%) profitent quant à elles de la remontée des rendements obligataires: à Paris, BNP Paribas, Crédit agricole et Société générale prennent entre 1% et 2,33%.

En tête du SBF 120, Air France-KLM rebondit de 10,72% au lendemain de la chute de 20,64% qui a accueilli l'annonce des modalités de son augmentation de capital.

Dans l'actualité des résultats, le distributeur britannique Marks & Spencer a ouvert en baisse mais prend désormais 0,61% après avoir publié un bénéfice annuel en forte hausse tout en prévenant que l'année en cours serait bien moins favorable.

(Rédigé par Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot)

© Reuters 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Economie & Forex"
21:50
21:39
20:22
19:42
19:32