Résumé des principales informations économiques du jeudi 13 janvier

13/01/2022 | 17:09

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée:

TRAVAIL: Le marché de l'emploi a retrouvé de la vigueur en 2021, après avoir été percuté de plein fouet l'année précédente par la pandémie de coronavirus. Certains secteurs recherchent activement du personnel, alors que se fait ressentir un manque de main d'oeuvre qualifiée. Ce qui a un impact sur les salaires. Les chiffres compilés par Von Rundstedt démontrent "à quel point l'économie et le marché du travail se sont bien rétablis en 2021, après le choc de la pandémie de coronavirus en 2020".

MONNAIE NUMÉRIQUE: Le projet de monnaie numérique de banque centrale (MNBC) de gros porté par le pôle d'innovation de la Banque des règlements internationaux (BRI), la Banque nationale suisse (BNS) et l'opérateur de la Bourse suisse SIX Group fait son chemin. Au cours de la phase II du programme baptisé "Helvetia", les trois instigateurs flanqués de cinq banques commerciales ont pu tester la MNBC de gros dans un environnement réaliste, "viable à la fois sur le plan opérationnel et légal", a assuré Andréa Maechler, membre du directoire de la BNS, en préambule d'un point de situation.

PRÉVOYANCE: Les bilans de prévoyance des entreprises suisses ont bouclé l'exercice 2021 sur un niveau inédit. L'indice correspondant compilé par le cabinet Willis Towers Watson a fini l'année sur une hausse de 1%. Sur le seul 4e trimestre, les actifs ont augmenté de 2,5%, tandis que les rendements des obligations d'entreprise ont perdu environ 7 points de base par rapport à la fin du 3e trimestre. Le degré de couverture moyen - rapport entre actifs et engagements de prévoyance - s'élevait à 118,0% au 31 décembre, contre 117,0% à fin septembre.

TRAVAIL: Le marché suisse du travail a poursuivi au quatrième trimestre le redressement entamé depuis le printemps 2021. Le nombre d'offres d'emplois s'est envolé en l'espace d'un an de 39%, une croissance inédite depuis les premières mesures effectuées en 2003, selon le géant du placement de personnel Adecco. Après avoir renoué au 3e trimestre 2021 pour la première fois avec leur niveau d'avant la crise du coronavirus, les offres d'emplois ont même bondi de 18% au regard du 4e trimestre 2019, soit avant l'éclatement de la pandémie.

MESURES SANITAIRES: Le secteur de la construction au Tessin reste sous pression en raison de la pénurie de main d'oeuvre occasionnée par les mesures sanitaires, malgré les concessions annoncées par le Conseil fédéral au niveau des durées de l'isolement et de la quarantaine. "Les nouvelles règles nous aident en ce qui concerne les résidents, mais la part significative de 56% de frontaliers dans le secteur principal de la construction reste soumise aux normes italiennes, qui pour le moment n'ont pas été assouplies", a indiqué au micro de la RSI Nicola Bagnovini, directeur de la section tessinoise de la Société suisse des entrepreneurs (SSE).

INSTALLATIONS SANITAIRES: Le spécialiste des installations sanitaires Geberit est parvenu à nettement augmenter ses recettes l'année dernière, compensant partiellement l'envolée des prix des matières premières par une hausse de ses propres tarifs. Dans la foulée, la multinationale saint-galloise a précisé ses objectifs de rentabilité. Mais les analystes ne sont pas convaincus par la durabilité de la reprise. Le chiffre d'affaires net de la société basée à Jona a atteint 3,46 milliards de francs en 2021, en croissance de 15,9% comparé à l'année précédente. L'entreprise a profité de l'intérêt accru, en temps de télétravail, des activités de rénovation et a su faire face à l'inflation en procédant à des augmentations de prix. Comparé à l'année 2019, soit avant la pandémie de coronavirus, les ventes ont crû de 16,4%, hors effets de changes.

BANQUES: Credit Suisse devra encore fournir des efforts avant de rembourser totalement les investisseurs ayant placé leur argent dans les fonds en liquidation Greensill. Le numéro deux bancaire helvétique a versé jusqu'ici 6,7 milliards de dollars (6,1 milliards de francs). Le sixième remboursement, d'environ 400 millions de dollars, est intervenu le 15 décembre..

GESTIONNAIRE D'ACTIFS: Le gestionnaire d'actifs Partners Group s'est emparé pour le compte de ses clients de la société écossaise North Star, spécialisée dans les missions de sauvetage en Mer du Nord. La société d'investissement britannique Basalt Infrastructure Partners a cédé cette entreprise de 1400 employés pour une somme non précisée. Basée à Aberdeen, North Star dispose d'une flotte de 48 bateaux de sauvetage et de service, l'une des plus importantes d'Europe, affirme le groupe zougois de capital-investissement, l'une des valeurs vedettes de la Bourse suisse.

ENERGIE: BKW a fait savoir que la révision de la centrale nucléaire de Leibstadt (CNL), effectuée l'an dernier et plus longue que prévu, pèse sur ses comptes de 2021 à hauteur d'environ 70 millions de francs. La grande révision de la centrale nucléaire de Leibstadt (Argovie) aura duré 195 jours au total, précise l'énergéticien bernois dans un communiqué. Les deux prolongations supplémentaires auront provoqué un mois d'arrêt de production supplémentaire par rapport à ce qui était initialement prévu.

GRANDE DISTRIBUTION: D'ici 2030, Migros compte réduire de plus de deux tiers les émissions de gaz à effet de serre liées à l'exploitation du groupe, afin d'atteindre zéro émissions 20 ans plus tard. Des ONG saluent les efforts, mais dénoncent des mesures insuffisantes.

COMMERCE EN LIGNE: Digitec Galaxus, filiale de commerce en ligne de Migros, a franchi en 2021 le cap des 2 milliards de francs de chiffre d'affaires. La croissance a été portée principalement par les articles pour le ménage, l'habitat et la famille, écrit l'entreprise dans un communiqué. Les ventes en Suisse et au Liechtenstein sur les plateformes Digitec, essentiellement pour l'électronique, et Galaxus, le grand magasin en ligne, ont progressé de 16% à 2,12 milliards de francs, précise la société.

BANQUES CENTRALES: Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, s'est vu confier la présidence de la Banque des règlements internationaux (BRI), considérée comme la banque centrale des banques centrales. Elu mercredi à la tête de la BRI, M. Villeroy de Galhau a vu son mandat commencer officiellement dès le 12 janvier pour une période de trois ans, indique la BRI dans un communiqué, pour succéder à Jens Weidmann, l'ancien président de la banque centrale allemande.

TOURISME: L'activité touristique est restée inférieure de près de 43% à son niveau d'avant-pandémie l'an dernier en Espagne, ont indiqué les professionnels du secteur, qui parient sur une reprise plus marquée en 2022, une fois passée la vague Omicron. Au total, le tourisme a généré 88,5 milliards d'euros (92,4 milliards de francs) sur le territoire espagnol en 2021, selon l'organisation patronale Exceltur. Ce chiffre est en hausse de 36 milliards par rapport à 2020, mais inférieur de 42,8% à celui de 2019 (155 milliards).

HABILLEMENT: Le géant japonais du prêt-à-porter Fast Retailing a annoncé des résultats supérieurs à ses attentes et à celles du marché pour son premier trimestre 2021/22 (septembre-novembre), mais la suite de son exercice s'annonce plus délicate avec la vague Omicron. Le groupe dont Uniqlo est la marque phare a signé des performances trimestrielles robustes en Asie-Pacifique (hors Japon et Chine), en Amérique du Nord et en Europe, trois zones où la reprise économique profitait alors d'une accalmie sur le front sanitaire.

awp

© AWP 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Economie & Forex"
06:19
06:10
06:09
05:53
05:37