Résumé des principales informations économiques du jeudi 1er septembre 2022

01/09/2022 | 17:07

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée:

CONJONCTURE: L'inflation a poursuivi sa progression en Suisse au mois d'août, toujours portée par les prix du pétrole et du gaz. Corollaire de la flambée des hydrocarbures, les tarifs des billets d'avion et des copeaux de bois se sont également envolés. Les prix à la consommation (CPI) ont augmenté en août de 3,5% sur un an, a annoncé l'Office fédéral de la statistique (OFS). En juillet et juin, ils avaient accéléré de 3,4%, de 2,9% en mai, de 2,5% en avril et de 2,4% en mars.

CONJONCTURE: Malgré des perspectives moins favorables qu'en juillet, le secteur industriel suisse reste dans une dynamique favorable. L'indice des directeurs d'achat s'est maintenu dans la zone de croissance en août, une situation inverse à celle constatée dans la zone euro, affirment Credit Suisse et l'association Procure.ch. L'indice manufacturier des directeurs d'achat s'est inscrit à 56,4 points en août, en repli par rapport aux 58,0 points du mois précédent. Le seuil de croissance se situe à 50 points, rappellent les auteurs de l'étude. Le contexte économique défavorable pèse de plus en plus sur l'activité industrielle helvétique.

COMMERCE DE DÉTAIL: Les chiffres d'affaires du commerce de détail ont augmenté de 4,6% en juillet sur un an. La hausse est pour moitié due à des prix plus élevés, précise l'Office fédéral de la statistique (OFS) sur la base de données provisoires. En termes réels, soit corrigés du renchérissement, les chiffres d'affaires du commerce de détail ont augmenté de 2,6% en juillet en comparaison annuelle.

SALAIRES: Selon les secondes estimations de l'Office fédéral de la statistique (OFS), la hausse des salaires nominaux a atteint 2,0% au premier trimestre, contre 1,9% lors de la première estimation. L'inflation devrait affecter la croissance des salaires dans les mois à venir. La Banque nationale suisse (BNS) s'attend à un renchérissement à hauteur de 2,8% pour l'ensemble de l'année.

CONJONCTURE: Les petites et moyennes entreprises (PME) suisses commencent à tirer la langue, face au ralentissement économique à l'international et la hausse des coûts de l'énergie et notamment de l'électricité. "La conjoncture mondiale marque le pas, faisant baisser la demande étrangère pour les biens suisses", a souligné l'économiste de Raiffeisen Domagoj Arapovic. Parallèlement, les prix de l'énergie "deviennent de plus en plus une charge pour les entreprises", a-t-il ajouté.

MATÉRIEL FERROVIAIRE: Le fabricant de matériel roulant Stadler Rail a remporté un contrat pour la livraison de rames de métro à Taïwan. Il s'agit d'une première pour la firme thurgovienne en Asie. Le groupe de Bussnang livrera 25 compositions de trois voitures de capacité moyenne et pouvant être opérées sans conducteur. Les détails financiers ne sont pas détaillés.

REMONTÉES MÉCANIQUES: Les remontées mécaniques Jungfraubahn ont renoué avec les chiffres noirs sur les six premiers mois de l'année. Le bénéfice net atteint 15,3 millions de francs, après une perte de 9,8 millions essuyée un an plus tôt. Le produit d'exploitation a bondi de 80,8% à 62,8 millions, porté par l'ensemble des activités du groupe.

AÉRONAUTIQUE: Le groupe aéronautique et de défense Ruag International a bouclé la cession de l'ensemble de ses activités australiennes à la société Asdam. La vente de Ruag Australia doit permettre au groupe bernois, entièrement en mains de la Confédération, de se recentrer sur l'industrie aérospatiale. Groupe australien en mains privées, Asdam est le principal fournisseur du programme F-35 et compte parmi ses clients les groupes Lockheed Martin (constructeur du F-35), Boeing ou encore BAE Systems, Pratt & Whitney et Northrop Grumman, note le communiqué.

ASSURANCES: L'assureur maladie CSS met fin à sa stratégie multimarque: la société d'assurance de base Arcosana sera fusionnée avec CSS Assurance maladie. La décision entrera en vigueur le 1er janvier, indique la caisse lucernoise. L'objectif est double: renforcer la solvabilité et éviter "une hausse des primes disproportionnée", précise le communiqué.

TÉLÉCOMS: L'opérateur Sunrise s'est emparé de la division télécommunications d'EBL, l'énergéticien basé dans le canton de Bâle-Campagne. Le prix de la transaction n'est pas dévoilé. La cession doit permettre à la coopérative rhénane de se concentrer sur le développement de son activité de fourniture d'électricité, notamment l'intégration des énergies renouvelables et de la production de chaleur, indique un communiqué.

AMEUBLEMENT: Le géant autrichien de l'ameublement XXXLutz reprend avec effet immédiat la société Meubles Pesse à Monthey. L'enseigne de la maison valaisanne sera conservée, et toutes les places de travail maintenues. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé. La famille Pesse, qui souhaitait assurer une solution d'avenir durable pour la maison d'ameublement, a choisi de vendre à XXXLutz Suisse, précise un communiqué. Le groupe autrichien avant déjà racheté la maison Pfister en 2019.

TOURISME: Le voyagiste Hotelplan a profité d'une solide demande de la clientèle suisse au cours des vacances d'été. Le chiffre d'affaires atteint environ 80% du niveau enregistré avant la pandémie de coronavirus en 2019, indique l'entreprise détenue par Migros. Après deux ans de restrictions, les Suisses ont rejoint avec entrain les destinations de vacances du pourtour méditerranéen élargi au cours de la saison estivale, avec en premier lieu la Grèce, l'Espagne et Chypre, suivi par la Turquie et l'Italie.

EMPLOI: Le taux de chômage dans la zone euro a légèrement reculé en juillet à 6,6% de la population active (-0,1 point par rapport à juin). Il se situe désormais à son plancher historique, selon les données publiées par Eurostat. L'indicateur est au plus bas depuis que l'office européen des statistiques a commencé à compiler cette série en avril 1998. Ce chiffre de 6,6% avait déjà été atteint en avril, mai et juin, mais Eurostat a révisé en hausse son estimation à 6,7% pour ces trois mois. Pour l'ensemble de l'Union européenne, le taux de chômage a également baissé de 0,1 point en juillet, à 6%.

CONJONCTURE: Le Produit intérieur brut (PIB) de l'Italie a progressé de 1,1% au deuxième trimestre, un chiffre revu en légère hausse par rapport à la première estimation (+1%), selon des données définitives publiées par l'Institut national des statistiques (Istat). La croissance s'accélère ainsi nettement par rapport au premier trimestre, qui avait connu une hausse du PIB limitée à 0,1%. L'acquis de croissance pour l'année a été évalué par l'Istat à 3,5%. La croissance a été tirée par l'industrie (+1,4%) et les services (+1%), alors que l'agriculture a vu sa production baisser (-1,1%), relève l'Istat dans un communiqué.

MACROÉCONOMIE: Le Brésil a enregistré une forte croissance de 1,2% au 2e trimestre par rapport au trimestre précédent, qui porte à 2,5% la croissance du premier semestre, a annoncé l'institut de la statistique IBGE. Ce taux de croissance de la première économie d'Amérique latine en avril-juin est une bonne nouvelle pour le président Jair Bolsonaro qui se représente dans un mois pour un second mandat.

CONJONCTURE: L'activité manufacturière en Chine s'est effondrée en août. Les activités de production ont été lestées par les restrictions anti-Covid et une canicule sans précédent qui a entraîné des pénuries d'électricité, selon un indice indépendant. L'indice d'activité des directeurs d'achat (PMI), calculé par le cabinet IHS Markit pour le groupe de médias Caixin, s'est établi à 49,5 points le mois dernier, contre 50,4 points en juillet. Un nombre inférieur à 50 traduit une contraction de l'activité.

CARNET NOIR: Le président du conseil d'administration du groupe pétrolier privé russe Loukoïl, Ravil Maganov, est mort des suites d'une "grave maladie", a annoncé l'entreprise dans un communiqué, sans fournir plus de détails. Plus tôt dans la journée, plusieurs médias et agences de presse russes, citant des sources anonymes, avaient affirmé que Ravil Maganov était décédé à l'Hôpital clinique central de Moscou. Certaines de ces sources affirmaient qu'il était tombé d'une fenêtre.

BOISSONS ALCOOLISÉES: Pour le groupe Pernod Ricard "2021/22 est une année record", s'est félicité jeudi Alexandre Ricard, directeur général du groupe. Le géant français du vin et des spiritueux a tiré profit du dynamisme de l'ensemble de ses marchés et de hausses de prix. Carton plein pour l'international français des vins et spiritueux qui a vu son bénéfice net augmenter de 53% à 2 milliards d'euros à l'issue de son exercice décalé 2021/22, clos en juin, selon un communiqué. Le groupe détenteur du whisky Jameson, du cognac Martell ou encore du champagne Mumm a généré 10,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires, en hausse de 17% sur un an.

AUTOMOBILE: Volkswagen confie son avenir à un nouveau patron, Oliver Blume. Il sera chargé de piloter le géant automobile allemand dans un environnement économique difficile, après les quatre ans de mandat tumultueux d'Herbert Diess. Produit maison rompu aux arcanes du groupe, le nouveau directeur général n'arrive pas pour renverser la table: il devrait poursuivre les grandes lignes de la stratégie conduite par Herbert Diess: le virage vers la mobilité électrique et connectée.

awp

© AWP 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Économie"
17:39
17:37
17:35
17:30
17:21