Résumé des principales informations économiques du lundi 8 mars 2021

08/03/2021 | 17:02

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée:

POLITIQUE MONÉTAIRE: Objectif: rassurer les marchés. La Banque centrale européenne (BCE) devrait mettre l'accent jeudi sur son soutien sans faille à la relance monétaire alors que les récentes tensions sur les taux obligataires et les craintes d'un retour de l'inflation ont alimenté les doutes. Depuis le début de la pandémie de Covid-19, l'institution monétaire a musclé sa réponse pour venir en aide à l'économie et les instruments en place seront, selon toute attente, confirmés lors de sa deuxième réunion de l'année.

EMPLOI: Le taux de chômage a très légèrement reculé à 3,6% en février, après avoir atteint 3,7% en janvier, ce qui était du jamais vu depuis avril 2010. Il a suivi cette tendance en Suisse romande et au Tessin. Le Seco table sur une augmentation du chômage partiel. Les secteurs de l'hôtellerie et du commerce de détail restent particulièrement touchés. Sur un an, le chômage a touché 50'131 personnes de plus, ce qui correspond à un bond de 42,5%, selon les relevés du Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco). En février 2020, avant l'éclatement de la crise liée au coronavirus, le taux de chômage suisse atteignait 2,5%. Les économistes interrogés par AWP prévoyaient qu'il s'établirait entre 3,6% et 3,9% en février.

TOURISME: Touché de plein fouet par les restrictions destinées à endiguer la seconde vague de la pandémie de coronavirus, le secteur de l'hôtellerie a poursuivi son chemin de croix en Suisse en début d'année. La plupart des régions touristiques ont vu leurs nuitées chuter de plus de moitié sur un an. Dans les grandes agglomérations, la fréquentation est réduite à peau de chagrin. Sur l'ensemble du pays, les nuitées hôtelières se sont inscrites à moins de 1,3 millions en janvier, contre plus de 3,0 millions un an plus tôt, indique l'Office fédéral de la statistique dans son dernier relevé mensuel.

SALONS ET FOIRES: Le secteur des salons et de l'événementiel a vécu une année noire en 2020 en raison du coronavirus, enregistrant un plongeon du chiffre d'affaires, des suppressions d'emplois et des cessations d'activités. Il s'attend à ce que 2021 soit encore difficile. En 2020, plus de 17'000 projets ont été annulés dans le secteur de l'événementiel, se traduisant par une chute de 57% du chiffre d'affaires à 2,37 milliards de francs, selon un communiqué de l'association Suisse LiveCom Expo Event. Près de 4460 emplois ont été supprimés en 2020, leur nombre tombant à 18'540. Environ 220 entreprises ont cessé leurs activités ou se sont complètement réorientées.

SPORT: Les salles de fitness vivent des heures difficiles depuis l'éclatement de la pandémie de coronavirus il y a plus d'un an, certaines luttant pour leur survie. Tout le secteur a été forcé de se remettre en question, de réfléchir sur l'avenir du sport en salle et de trouver des solutions, parfois originales. Les chiffres de la Fédération suisse des centres de fitness et de santé (SFGV) montrent que les 420 entreprises actives dans ce domaine, qui emploient au total plus de 30'000 collaborateurs, ont réalisé un chiffre d'affaires de 1,46 milliard de francs en 2020. A deux reprises depuis l'année dernière, elles ont été contraintes de fermer leurs portes: de mars à juin, lors du premier confinement, puis vers mi-décembre à ce jour.

CONSTRUCTION: Le groupe de construction Implenia a remporté en partenariat avec Webuild un appel d'offre auprès de Rete Ferroviaria Italiana (RFI) portant sur la conception et la construction d'un tronçon ferroviaire de 22,5 kilomètres pour une valeur de 1,07 milliard d'euros (1,19 milliard de francs). Le projet se situe à l'extrémité sud du tunnel de base du Brenner entre Fortezza et Ponte Gardena, le long de l'axe Munich-Vérone. Une fois achevé, il devrait permettre d'améliorer substantiellement la ligne actuelle en termes de capacité et de vitesse, notamment dans les pentes.

PHARMA: Le géant pharmaceutique Roche a décidé d'abandonner aux Etats-Unis une indication précise de son médicament Tecentriq, celle contre le carcinome urothélial métastatique préalablement traité au platine. Cette décision a été prise en accord avec l'agence sanitaire américaine FDA. Ce retrait intervient après un examen global mené par Roche et la FDA des procédures d'homologation accélérées intervenant après des essais cliniques n'ayant pas atteint leurs objectifs primaires et attendant encore un feu vert du régulateur.

PHARMA: Vifor et son partenaire Cara Therapeutics ont décroché auprès de l'Agence américaine du médicament (FDA) le statut de revue prioritaire pour leur médicament Korsuva (difelikefalin) administré par injection pour les patients présentant un prurit modéré à sévère. La demande d'autorisation de mise sur le marché est étayée par des données positives provenant de deux études de phase III menés aux Etats-Unis (Kalm-1 et Kalm-2), ainsi que des données complémentaires provenant de 32 autres études cliniques.

CHIMIE: Le sous-traitant de l'industrie pharmaceutique Lonza s'est vu confier par Psivac le développement de processus de production pour le virus oncolytique expérimental Ixovex-1 du tout jeune laboratoire britannique. Cette nouvelle génération de virus ciblant les cellules cancéreuses doit palier les limitations inhérentes aux deux premières générations. La conception des processus a déjà commencé dans les installations texanes de Lonza, à Houston. Une première étude clinique est agendée pour le deuxième trimestre de l'année prochaine.

HYDROCARBURES: Total a annoncé des mesures pour tenter de réduire l'impact de ses activités sur les populations et l'environnement en Ouganda et Tanzanie, et promis "la transparence" en publiant les audits réalisés. Son projet "Tilenga" prévoit le forage de plus de 400 puits de pétrole, dont un tiers dans le parc national des Murchison Falls en Ouganda, et la construction d'un oléoduc de 1.445 km (projet EACOP) traversant ce pays et la Tanzanie voisine, au grand dam des associations de défense de l'environnement.

PLATEFORME DE LIVRAISON: La plateforme de livraison alimentaire Deliveroo, qui prépare son introduction en Bourse à Londres, a révélé une perte de 223,7 millions de livres l'an dernier (248,2 millions de francs), réduite par rapport à 317 millions un an plus tôt (351,7 millions de francs). Le groupe, qui prévoit son lancement en Bourse en avril d'après une source proche du dossier à l'AFP, a vu la valeur des transactions sur sa plateforme bondir de 64% l'an dernier à 4,1 milliards de livres, et dessert 800 sites dans 12 marchés.

TRANSPORT AÉRIEN: Singapore Airlines va inaugurer la semaine prochaine un "passeport numérique" développé par l'Association internationale du transport aérien (Iata) qui permettra aux passagers de prouver leur statut sanitaire face au coronavirus. Le virus a plongé le secteur aérien dans une crise historique avec une perte de chiffre d'affaires estimée à 510 milliards de dollars l'an dernier.

AUTOMOBILE: Le constructeur de voitures de luxe Aston Martin va construire au Royaume-Uni l'ensemble de ses modèles électriques prévus à partie de 2025, a annoncé son président exécutif Lawrence Stroll dans un entretien au Financial Times. "Le SUV sera construit au Pays de Galles et les voitures de sports ici (à Gaydon)", a-t-il dit.

AUTOMOBILES: Le fabricant de bolides de luxe Porsche, filiale de Volkswagen, a annoncé une augmentation de sa participation dans le constructeur de voitures électriques croate Rimac, une transaction qui pourrait être liée à un futur rachat par ce dernier de la marque Bugatti. "Le conseil de surveillance de Porsche a validé vendredi l'augmentation de la participation dans Rimac Automobili de 15% à 24%" pour 70 millions d'euros (78 millions de francs) "illustrant l'élargissement du partenariat stratégique".

LUXE: La famille Agnelli, propriétaire de Ferrari et de la Juventus de Turin, a investi via sa holding Exor 541 millions d'euros (près de 600 millions de francs) pour devenir actionnaire à 24% du chausseur de luxe Christian Louboutin, ont annoncé les deux groupes dans un communiqué commun. Les Agnelli auront deux représentants sur sept au conseil de surveillance de la marque aux semelles rouges, selon le communiqué qui souligne le "potentiel important pour développer la présence de la marque Christian Louboutin, notamment par une expansion géographique plus poussée, en particulier en Chine".

awp

© AWP 2021
Copier lien
Dernières actualités sur "Economie & Forex"
02:46
02:23
02:00
01:12
00:36