Résumé des principales informations économiques du mardi 2 août 2022

02/08/2022 | 17:11

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée:

BANQUES: L'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma) a annoncé avoir prolongé les mesures ordonnées à l'encontre de Sberbank (Suisse), filiale helvétique du géant bancaire russe sous le coup de sanctions internationales en raison de la guerre en Ukraine. "Compte tenu des sanctions internationales, les mesures qui avaient été partiellement levées un court laps de temps pour permettre à la banque d'honorer les créances de créanciers non sanctionnés, sont prolongées jusqu'au 1er septembre", a indiqué le régulateur dans un bref communiqué.

CONJONCTURE: Le moral des consommateurs helvétiques a plongé en juillet, face aux craintes de ralentissement économique et alors que l'inflation reste forte. Le baromètre compilé par le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) est même passé sous le seuil enregistré au début de la pandémie de coronavirus. Après avoir continuellement reculé ces derniers trimestres, l'indice du climat de consommation relevé par le Seco a reculé à -41,7 points au troisième trimestre, après -27,4 points au partiel précédent et -3,8 points entre janvier et mars, selon un communiqué.

CONJONCTURE: En dépit d'une légère hausse de l'indice des directeurs d'achat des PME en juillet, les petites et moyennes entreprises suisses restent malmenées. Calculé par Raiffeisen, le PMI PME a augmenté en juillet à 52,8 points, contre 52,3 points en juin.

ASSURANCES: La compagnie d'assurances Helvetia a annoncé la création, en partenariat avec MoneyPark, d'une plateforme immobilière en ligne regroupant trois thèmes: assurance, prévoyance et propriété. Aucun détail financier n'a été communiqué. "Helvetia ImmoWorld" permettra d'être guidé lors d'une démarche d'achat immobilier, de la recherche jusqu'au financement en passant par l'imposition. Estimation de travaux de rénovation et visualisation de projets de construction sont détaillés dans le communiqué diffusé par Helvetia.

CONSTRUCTION: Le groupe de construction Implenia s'est vu confier deux projets à Genève et à Lausanne pour un volume totalisant près de 200 millions de francs. Le premier contrat concerne la rénovation du siège historique d'une "importante organisation internationale" dans la cité de Calvin, un projet qui devrait durer environ deux années et demie, décroché dans le cadre d'un concours comme entreprise générale, a fait savoir la société zurichoise dans un communiqué.

TOURISME: Kuoni veut atteindre cette année un niveau de réservations représentant 80% de celles enregistrées avant la pandémie de coronavirus. En juillet et août, les chiffres ont partiellement dépassé ce seuil, a indiqué le patron du voyagiste, Dieter Zümpel, aux journaux de CH-Media. Filiale depuis 2015 du groupe allemand DER Touristik, Kuoni profite actuellement d'un effet de rattrapage des voyages de noces et de mariage à l'étranger. Parmi les destinations préférées se trouvent la Grèce, l'Espagne, l'Italie, la Turquie et les Etats-Unis.

ARMEMENT: Ruag International a finalisé la vente de sa division Ammotec, spécialisée dans la fabrication de munitions de petit calibre, à l'italien Beretta Holding. L'entreprise de Brescia a repris début août l'ensemble des activités, les 2700 salariés et les sites de production. Cette cession permet à Ruag International de se concentrer sur l'activité spatiale, a précisé le groupe dans un communiqué. Ce dernier se compose dorénavant des divisions Beyond Gravity, Ruag Aerostructures et MRO International.

RÉASSURANCE: Les dommages liés aux catastrophes naturelles devraient avoir coûté aux assureurs quelque 35 milliards de dollars (presque autant en francs) au cours des six premiers mois de 2022. A cela s'ajoutent 3 milliards en lien avec l'activité humaine, selon les dernières estimations de Swiss Re. Une série de tempêtes hivernales en Europe, des inondations sans précédent en Australie et en Afrique du Sud ainsi qu'un nombre élevé d'intempéries aux États-Unis et sur le Vieux Continent risquent de grever les coûts assurés à hauteur de 35 milliards de dollars à l'échelle mondiale, selon des données provisoires compilées par les experts du réassureur zurichois.

POLITIQUE MONÉTAIRE: La Banque d'Angleterre, qui se voit reprocher d'avoir été trop timide face à une inflation record au Royaume-Uni, pourrait opter jeudi pour une hausse des taux d'une ampleur plus vue depuis 1995, au risque de pénaliser l'activité économique. L'inflation a encore accéléré en juin à 9,4% sur un an, un record en 40 ans, alimentant une crise du coût de la vie qui menace particulièrement les ménages britanniques les moins riches.

ASSURANCES: Le numéro un de l'assurance en Italie, Generali, a dégagé un bénéfice net de 1,4 milliard d'euros au premier semestre, en baisse de 9% en raison de son exposition à la Russie mais supérieur aux attentes du marché. Ce résultat a dépassé les prévisions des analystes qui tablaient en moyenne sur 1,33 milliard d'euros, selon le consensus compilé par Generali.

TÉLÉCOMS: L'opérateur Bouygues Telecom a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 5% sur un an au premier semestre de l'exercice 2022, à 3,636 milliards d'euros (3,5 milliards de francs), relevant l'objectif annuel de l'un de ses indicateurs de rentabilité, a-t-il annoncé dans un communiqué. Sur la période, la contribution de la filiale de télécommunications au bénéfice net part du groupe de Bouygues s'est élevée à 174 millions d'euros, contre 199 millions un an plus tôt.

HYDROCARBURES: Le géant des hydrocarbures britannique BP a publié un bénéfice net part du groupe multiplié par trois sur un an au deuxième trimestre, à 9,26 milliards de dollars (9,01 milliards de francs), tiré par la flambée des prix des hydrocarbures. En revanche sur le premier semestre, BP affiche une perte nette de 11,13 milliards de dollars, le groupe ayant passé pour les trois premiers mois de l'année une charge après-impôts de 24,4 milliards de dollars à la suite de sa sortie du russe Rosneft dans la foulée de l'invasion russe de l'Ukraine.

TRANSPORT AÉRIEN: La compagnie aérienne British Airways, qui peine à suivre la reprise du trafic et a déjà allégé son programme de vols à cause notamment de pénuries de personnel, a suspendu jusqu'à lundi au moins les ventes de billets pour ses vols courts sur l'aéroport londonien d'Heathrow. "Nous avons décidé de prendre une mesure responsable" alors que "l'ensemble de l'industrie de l'aviation" est confrontée aux défis du redémarrage de la demande, a justifié British Airways dans une déclaration transmise à l'AFP.

TRANSPORT: Uber a fait part d'une perte nette de 2,6 milliards de dollars (2,5 milliards de francs) au deuxième trimestre, mais son chiffre d'affaires, qui s'est établi à 8,1 milliards de dollars, a grimpé et dépasse largement les prévisions du marché. A Wall Street, l'action du géant des locations de voitures avec chauffeurs et de la livraison de repas à domicile s'envolait de plus de 12%, à 27,58 dollars, dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la Bourse.

AUTOMOBILE: Le fabricant italien de voitures de luxe Ferrari a relevé ses objectifs financiers pour l'année, après avoir enregistré au deuxième trimestre des résultats "record" et une croissance à deux chiffres des livraisons. La prestigieuse marque au cheval cabré a livré au total 3.455 bolides dans le monde au cours de la période avril-juin, en hausse de 28,7%, selon un communiqué du constructeur.

awp

© AWP 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Economie & Forex"
22:02
21:57
21:56
21:50
21:49