Résumé des principales informations économiques du mardi 25 janvier

25/01/2022 | 17:11

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée:

BANQUES: Les déconvenues se succèdent pour Credit Suisse, contrainte d'inscrire une provision pour litiges de 500 millions de francs au 4e trimestre. Embourbée dans les affaires Archegos et Greensill, secouée par le départ du controversé président António Horta-Osório, la grande banque va subir une perte avant impôts de quelque 1,6 milliard de francs. En publiant un avertissement sur résultats, le numéro deux bancaire helvétique confirme que les trois derniers mois de l'année seront toujours marqués au fer rouge des scandales. Le demi-milliard de provisions sera dévolu à "un certain nombre de cas" et concernent "principalement" des litiges dans l'activité de banque d'affaires, affirme le géant zurichois, sans toutefois entrer dans les détails.

HORLOGERIE: Swatch Group a profité l'année dernière d'une forte demande pour ses montres, renouant avec un résultat net positif. L'horloger biennois a en outre enregistré un rebond de ses ventes, sans toutefois atteindre son niveau d'avant la pandémie. Le propriétaire d'Omega a dégagé un bénéfice net de 774 millions de francs, après une perte nette de 53 millions en 2020, imputable aux fermetures partielles de ses manufactures et des boutiques lors des confinements imposés dans plusieurs pays, et la quasi-absence de touristes.

PÉRIPHÉRIQUES INFORMATIQUES: Le spécialiste des périphériques informatiques Logitech a poursuivi au troisième trimestre la normalisation de ses activités, après l'envolée des ventes l'année dernière de claviers et webcams en raison du télétravail. Malgré ce ralentissement, la direction a relevé ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice. Au troisième trimestre de son exercice décalé 2021-2022, soit entre octobre et fin décembre qui comprend la période des ventes de Noël, le chiffre d'affaires du groupe vaudois a reculé de 2% à 1,63 milliard de dollars, selon un communiqué. Le groupe a dû faire face aux goulots d'étranglement dans le secteur qui ont pesé à hauteur de 3 à 4 points de pourcentage sur les recettes.

MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION: Holcim se désengage d'activités dans le ciment en Irlande du Nord. Le géant zurichois des matériaux de construction a cédé ses actifs dans le secteur à la société locale Cookstone Cement, pour une valeur d'entreprise de 70 millions de francs. Etablie à Cookstone, Cookstown Cement est une nouvelle entreprise fondée par un partenaire commercial de longue date de Holcim, précise le groupe zurichois. Les activités cédées couvrent une capacité de production de 450'000 tonnes de ciment. Le détails financiers de la transaction, pas plus que son calendrier, ne sont dévoilés.

CONJONCTURE: Les économistes de la banque UBS ont confirmé leurs prévisions de croissance pour la Suisse cette année et s'attendent dans l'ensemble "à un retour à la normale" d'ici la fin de l'exercice. L'inflation, principalement due à la hausse du prix des hydrocarbures, devrait rester limitée et la crise en Ukraine n'avoir qu'un impact limité. La croissance du produit intérieur brut (PIB) de la Confédération devrait s'établir cette année à 2,9%, après 3,5% en 2021, a indiqué la banque aux trois clés dans son étude conjoncturelle.

PRÉVOYANCE: Les institutions de prévoyance suisses ont réalisé l'année dernière un rendement pondéré en fonction de la fortune évalué à 9,25%, alors que les degrés de couverture ont atteint un niveau record, ce qui permet à de nombreuses caisses de rémunérer davantage les avoirs vieillesse des assurés. Le degré de couverture pour les institutions de prévoyance privées est ainsi estimé à 124,6%, "un niveau historiquement élevé et supérieur à l'objectif moyen fixé pour les réserves de fluctuation de valeur", précise Swisscanto dans son Moniteur des caisses de pension.

ENERGIE: Dans un contexte de regain de tensions en Ukraine, des menaces pèsent sur l'approvisionnement en gaz de l'Europe. En Suisse, l'acheminement de cette énergie est assuré à différents niveaux. Les prix, eux, sont toutefois amenés à renchérir. Chez Gaznat, la part de gaz identifiée comme venant directement de Russie, l'un des principaux producteurs au monde, s'annonce faible. La société assurant l'approvisionnement et le transport du gaz naturel à haute pression en Suisse romande dispose d'un contrat à court terme de gré à gré pour février et mars "de 5% par mois avec Gazprom Trading", a expliqué René Bautz, directeur général de Gaznat, auprès d'AWP.

MÉDIAS: L'attrait pour les objets de seconde main s'est confirmé l'an dernier en Suisse. La plateforme de vente en ligne Ricardo, propriété du groupe zurichois de médias TX Group, a affiché une activité soutenue, le nombre d'articles vendus ayant progressé de 8% en un an à près de 7 millions, une valeur inédite depuis la création du site ricardo.ch 22 ans auparavant. En Suisse romande, l'activité a bondi de 15%, dépassant pour la première fois le seuil du million d'articles, précise Ricardo. Le nombre de membres du site a bondi à 4,36 millions, soit 366'000 de plus qu'en 2020, un chiffre lui aussi inédit.

SANTÉ: L'alliance Pfizer-BioNTech a débuté le recrutement pour un essai clinique qui vise à tester, sur des adultes de 55 ans et moins, la sécurité et la réponse immunitaire de leur vaccin contre le Covid-19 qui vise spécifiquement le variant Omicron, ont annoncé les deux entreprises. Le patron du laboratoire américain Pfizer, Albert Bourla, avait déclaré début janvier que le géant pharmaceutique pourrait être prêt à demander les autorisations du nouveau vaccin, qui vise ce variant du Covid-19, dès le mois de mars.

SERVICES FINANCIERS: Le spécialiste des services de paiement American Express a vu son profit net gonfler au quatrième trimestre 2021 en grande partie grâce au niveau sans précédent des dépenses par carte bancaire de ses clients. Le bénéfice net du groupe d'octobre à décembre s'est établi à 1,7 milliard de dollars (1,56 milliard de francs), contre 1,4 milliard à la même période l'an dernier.

INTERNET ET LOGICIELS: Google a présenté le nouveau système qu'il propose d'instaurer sur le navigateur Chrome pour mettre fin aux "cookies" publicitaires, ces traceurs qui permettent de profiler les internautes pour leur adresser de la publicité ciblée. Google, suivant en cela les traces d'Apple, avait annoncé il y a plusieurs mois son intention de supprimer d'ici 2023, via son navigateur Chrome, les "cookies tiers".

BIENS DE CONSOMMATION: Le groupe américain 3M, qui produit notamment du scotch, des post-it et des masques de protection respiratoire, a satisfait Wall Street avec ses résultats trimestriels et annuels, en dépit d'un recul de son bénéfice net. L'entreprise, basée à Saint Paul dans le Minnesota, a réalisé un chiffre d'affaires trimestriel de 8,61 milliards de dollars d'octobre à décembre, légèrement au-dessus des 8,59 milliards prévus par le marché.

SERVICES POSTAUX: Le groupe de logistique britannique Royal Mail prévoit de supprimer environ 700 postes d'encadrement pour baisser ses charges après que le variant Omicron a entraîné 15'000 absences et des coûts de centaines de millions de livres. "Avec la progression d'Omicron, les absences ont représenté le double des niveaux pré-covid", note le directeur général Simon Thompson, dans un communiqué publié mardi.

BIENS DE CONSOMMATION: Le géant de l'agroalimentaire et des produits d'hygiène Unilever veut supprimer environ 1500 postes d'encadrement dans le monde afin de simplifier son organisation, selon un communiqué. Cette annonce intervient une semaine après une tentative ratée de rachat d'une unité du groupe pharmaceutique GSK pour une somme faramineuse qui avait conduit des actionnaires à questionner la stratégie du patron Alan Jope et fragilisé son action à la Bourse de Londres.

MOTOS: Le marché européen des deux-roues a fortement progressé en Europe avec la pandémie, enregistrant en 2021 une hausse de 7,8% sur un an, avec une nette accélération des ventes de scooters électriques, ont annoncé les constructeurs. Alors que le marché automobile était paralysé, plus de 1,18 million de motos ont été immatriculées dans les quatre premiers marchés de l'Union européenne (Italie, France, Allemagne, Espagne) et au Royaume-Uni en 2021, contre 1,07 million en 2019 et 1,1 million en 2020, selon l'Association européenne des constructeurs de motocycles (Acem).

AUTOMOBILE: Le constructeur Volkswagen et l'équipementier automobile Bosch ont annoncé la conclusion d'un vaste partenariat pour développer des systèmes de conduite autonome, visant une mise sur le marché à partir de 2023. La filiale logiciels de Volkswagen, Cariad, développera avec Bosch des "fonctionnalités permettant aux conducteurs de lever temporairement leurs mains du volant", ont détaillé les deux groupes allemands dans un communiqué.

ENERGIE: Le groupe EDF a décidé de concentrer ses activités de génie électrique au sein de sa filiale Dalkia, afin de réunir et étendre ses offres pour la transition énergétique, a annoncé Dalkia. "En simplifiant son organisation, le groupe EDF avec Dalkia étend sa gamme d'offres pour accompagner avec efficacité ses clients dans la transition énergétique", explique Marc Benayoun, directeur d'EDF en charge du pôle Clients, Services et Territoires.

LUXE: Le groupe Interparfums a annoncé avoir réalisé en 2021 des ventes "records" en fort rebond après la pandémie, mais s'est montré prudent pour 2022 du fait des tensions sur les chaînes d'approvisionnement. Son chiffre d'affaires a grimpé de 15,8% par rapport celui de 2019, à 560,8 millions d'euros (581,0 millions de francs). Il a bondi de 52,7% par rapport à celui de 2020, année marquée par le début de la pandémie de Covid-19.

TÉLÉCOMS: Le géant suédois de l'équipement télécom Ericsson a annoncé un bénéfice net en forte hausse en 2021, avec un quatrième trimestre nettement supérieur aux attentes lors duquel il a plus que compensé ses difficultés sur le marché chinois. Pour 2022, le numéro 2 mondial du secteur, qui compte atteindre plus tôt que prévu ses objectifs de rentabilité à long terme, a dit s'attendre à ce que les "fondamentaux restent robustes" dans son coeur de métier des réseaux de télécommunications mobiles 4G et 5G.

BOISSONS ALCOOLISÉES: Le groupe de spiritueux Rémy Cointreau a annoncé avoir enregistré une nouvelle hausse marquée de son chiffres d'affaires au troisième trimestre de son exercice annuel décalé, "supérieure aux prévisions", bénéficiant d'une demande soutenue dans toutes les régions où il opère. D'octobre à décembre, le chiffre d'affaires de la maison-mère du cognac Rémy Martin, du gin The Botanist et de la liqueur Cointreau s'est élevé à 440,5 millions d'euros (456,5 millions de francs), en hausse de 25,9% sur un an, en dépit d'une "base de comparaison élevée".

awp

© AWP 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Economie & Forex"
10:32
10:31
10:31
10:30
10:28