Résumé des principales informations économiques du mercredi 18 mai 2022

18/05/2022 | 17:05

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée:

ELECTROTECHNIQUE: Le groupe d'ingénierie ABB a indiqué que sa division Motion (systèmes d'entraînements) devrait croître plus vite que son marché de référence, et contribuer à la croissance et à la rentabilité du groupe. Ladite division, qui est spécialisée dans les moteurs électriques et les systèmes de transmission, compte dépasser de 1,5 fois le développement de son marché, soutenue par la transition énergétique en cours, a indiqué ABB dans un communiqué lors de sa journée des investisseurs qui se tient à Helsinki en Finlande.

CHIMIE: Clariant a indiqué que l'accord de gouvernance conclu avec Sabic se terminera après son assemblée générale du 24 juin. Le chimiste de Muttenz publiera par ailleurs jeudi ses résultats annuels, après les avoir reporté suite à une enquête comptable. Le 17 septembre 2018, le chimiste saoudien Sabic était devenu l'actionnaire de référence de Clariant. Après la réunion des actionnaires le 24 juin, les deux entreprises "ne formeront plus un groupe en ce qui concerne l'attribution des droits de vote et les exigences réglementaires", selon le communiqué.

PÉRIPHÉRIQUES INFORMATIQUES: Le conseil d'administration de Logitech a approuvé une proposition de dividende de 0,96 franc en espèces pour l'exercice 2021-2022. Sous réserve d'approbation par les actionnaires lors de l'assemblée générale en septembre, cette rémunération représenterait une augmentation annuelle de 10%. Dans un communiqué, Logitech rappelle avoir reversé plus de 500 millions de dollars (quasiment autant en francs) à ses actionnaires au cours de l'exercice 2021-2022 par le biais de dividendes et de rachats d'actions, démontrant "l'engagement continu de l'entreprise à restituer régulièrement des liquidités aux actionnaires".

INDUSTRIE: Fort des progrès réalisés ces dernières années, Oerlikon révise ses ambitions à la hausse à l'horizon 2026. Anticipant une croissance annuelle de ses ventes de 4 à 6% pour atteindre les 3,5 milliards de francs, le groupe industriel schwytzois vise désormais une marge opérationnelle au niveau Ebitda entre 17 et 19%, contre 16 à 18% jusqu'alors. Au-delà de ces objectifs financiers, la direction du groupe de Pfäffikon entend également faire le point sur les priorités stratégiques, l'évolution des marchés et les moteurs de croissance, indique Oerlikon en préambule à sa journée des investisseurs. L'expansion des affaires attendue à moyen terme devrait reposer sur les deux divisions de l'entreprise, à savoir les traitements de surface (Surface Solutions) et les machines textiles (Polymer Processing Solutions).

AIDES AUDITIVES: Le fabricant d'appareils auditifs Sonova a vu ses ventes bondir d'environ 30% sur l'exercice décalé 2021/22 (clos fin mars) à 3,36 milliards de francs. Le dividende sera revu à la hausse, a indiqué l'entreprise de Stäfa. La croissance a été portée par une solide reprise du marché et a également bénéficié d'une base de comparaison favorable après un exercice 2020/21 marqué par le début de la pandémie, précise le communiqué. L'entreprise a également bénéficié d'une progression à deux chiffres de son réseau de centres auditifs.

CHAUSSURES DE SPORT: Le fabricant de chaussures de sport On Holding a atteint la zone bénéficiaire en début d'année, après un exercice 2021 bouclé sur une lourde perte. Les dirigeants comptent franchir cette année la barre des 1 milliard de francs de recettes. Au premier trimestre 2022, les ventes nettes de la société zurichoise, cotée à Wall Street, ont bondi de 67,9% sur un an à 235,7 millions de francs. La marque de chaussures de course à pied a vu son chiffre d'affaires bondir de 125,9% en Asie-Pacifique, de 86,5% en Amérique du Nord et de 31,3% en Europe, a détaillé l'entreprise dans un communiqué.

AGRICULTURE: La coopérative agricole Fenaco affiche sur l'exercice 2021 une croissance de 5,7% pour un chiffre d'affaires de 7,38 milliards de francs. L'évolution a été portée par chacune des quatre unités d'entreprise: Agro, Industrie alimentaire, Commerce de détail et Energie, souligne le rapport d'activité. Hors effets d'acquisition et de changes, la croissance organique a atteint 2,5%. La flambée des prix des combustibles et carburants fossiles ont alimenté un effet tarifaire devisé à 3,0%. Les rachats ont marginalement contribué à hauteur de 0,2%.

IMMOBILIER: Le prix des logements en propriété ont diminué au premier trimestre 2022 selon l'indice suisse des prix de l'immobilier résidentiel (IMPI). Cependant il enregistre une hausse (+7%) par rapport au même trimestre de l'exercice précédent. Acheter un bien immobilier a coûté de janvier à mars 2022 moins cher que les trois derniers mois de 2021. L'indice suisse des prix de l'immobilier résidentiel a diminué de 0,4% à 110,3 points, indique un communiqué. Cependant, d'une année à l'autre, les prix ont augmenté et de façon disparate en fonction des logements.

MARCHÉ DE L'EMPLOI: Le taux de chômage est quasi stable au premier trimestre 2022 à 7,3% de la population active en France (hors Mayotte), son plus bas niveau depuis 2008, contre 7,4% au dernier trimestre 2021, selon les chiffres publiés par l'Insee. Au premier trimestre, le nombre de chômeurs au sens du Bureau international du travail (BIT) atteint 2,2 millions de personnes, soit 18'000 de moins sur le trimestre.

MARCHÉ DU TRAVAIL: Le chômage a encore baissé fin mars au Royaume-Uni, où le marché du travail tourne à plein régime, avec des offres d'emploi record tout comme les mouvements d'un poste à l'autre, même si les salaires réels hors bonus baissent. Pour les trois mois achevés en mars, le taux de chômage a reculé à 3,7%, contre 3,8% fin février, tombant au plus bas depuis 1974 et sous son niveau atteint juste avant la pandémie de Covid-19, a indiqué l'Office national des statistiques (ONS).

TRANSPORT AÉRIEN: L'Association internationale du transport aérien (Iata) est "optimiste" sur la reprise du secteur mondial de l'aviation, même si la politique chinoise du "zéro Covid" empêche une reprise complète en Asie-Pacifique, a déclaré son directeur général Willie Walsh. "Malgré des vents contraires évidents tels que la guerre brutale en Ukraine, les prix élevés du pétrole et l'inflation accrue, je reste très optimiste quant à la reprise cette année et en 2023", a relevé le responsable lors de la conférence sur l'aviation de Changi à Singapour.

ASSURANCE: Le titre du géant indien de l'assurance Life Insurance Corporation (LIC) a plongé de 7% au premier jour de sa cotation, par rapport à son prix d'introduction en Bourse à 949 roupies, la plus importante jamais réalisée en Inde. L'introduction en Bourse tant attendue, retardée depuis mars en raison de la volatilité du marché, marque une étape cruciale dans la volonté du Premier ministre Narendra Modi de "monétiser et moderniser" les entreprises publiques et de combler un déficit budgétaire estimé à 16'600 milliards de roupies (213,9 milliards de francs).

ENERGIE: Engie a nettement revu en hausse ses prévisions financières annuelles après des résultats en forte progression au premier trimestre dans un contexte de flambée des cours de l'énergie. Le géant français attend désormais un résultat net récurrent pour 2022 situé entre 3,8 et 4,4 milliards d'euros, contre 3,1 à 3,3 milliards auparavant, citant dans un communiqué une "réévaluation des hypothèses, portant notamment sur l'évolution du prix des commodités".

INFORMATIQUE: Thales a signé un accord définitif pour acheter deux sociétés espagnole et luxembourgeoise, S21sec et Excellium, afin de renforcer son activité dans la cybersécurité, a annoncé le groupe de technologies et de défense. L'acquisition de la holding qui les rassemble, Maxive Cybersecurity, représente une valeur d'entreprise de 120 millions d'euros (environ 125,6 millions de francs). Elle est réalisée auprès du fonds d'investissement portugais Sonae Investment Management qui les détenait jusque-là, précise Thales dans un communiqué.

TÉLÉCOMS: Le groupe britannique de téléphonie Vodafone a publié un bénéfice en forte hausse pour son exercice décalé 2021/22, essentiellement grâce à une facture fiscale en baisse, à l'heure où son actionnariat est en pleine mouvance. Le bénéfice net part du groupe est ressorti à 2,09 milliards d'euros (2,18 milliards de francs) pour l'année terminée fin mars, contre 112 millions d'euros un an plus tôt, quand la pandémie de Covid-19 avait fortement pénalisé sa performance.

COMMERCE DE DÉTAIL: La chaîne américaine de supermarchés Walmart, touchée par la hausse de ses dépenses pour l'alimentation, l'essence et les salaires, a vu son bénéfice net reculer de 25% au premier trimestre de son exercice décalé et a abaissé sa prévision pour l'ensemble de l'année. Son action chutait de plus de 6% dans les échanges électroniques précédant la séance officielle de Wall Street.

BIENS DE CONSOMMATION: La chaîne américaine de magasins de bricolage et articles pour la maison Home Depot a dévoilé des résultats trimestriels dépassant les attentes et a relevé ses prévisions annuelles, l'entreprise comptant moins de clients mais ces derniers dépensant plus par transaction. Le chiffre d'affaires de l'entreprise a augmenté de 4% sur les trois mois se terminant au premier mai, à 38,9 milliards de dollars (38,6 milliards de francs), tandis que son bénéfice net a progressé de 2% à 4,2 milliards. mai 2022

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée:

ELECTROTECHNIQUE: Le groupe d'ingénierie ABB a indiqué que sa division Motion (systèmes d'entraînements) devrait croître plus vite que son marché de référence, et contribuer à la croissance et à la rentabilité du groupe. Ladite division, qui est spécialisée dans les moteurs électriques et les systèmes de transmission, compte dépasser de 1,5 fois le développement de son marché, soutenue par la transition énergétique en cours, a indiqué ABB dans un communiqué lors de sa journée des investisseurs qui se tient à Helsinki en Finlande.

CHIMIE: Clariant a indiqué que l'accord de gouvernance conclu avec Sabic se terminera après son assemblée générale du 24 juin. Le chimiste de Muttenz publiera par ailleurs jeudi ses résultats annuels, après les avoir reporté suite à une enquête comptable. Le 17 septembre 2018, le chimiste saoudien Sabic était devenu l'actionnaire de référence de Clariant. Après la réunion des actionnaires le 24 juin, les deux entreprises "ne formeront plus un groupe en ce qui concerne l'attribution des droits de vote et les exigences réglementaires", selon le communiqué.

PÉRIPHÉRIQUES INFORMATIQUES: Le conseil d'administration de Logitech a approuvé une proposition de dividende de 0,96 franc en espèces pour l'exercice 2021-2022. Sous réserve d'approbation par les actionnaires lors de l'assemblée générale en septembre, cette rémunération représenterait une augmentation annuelle de 10%. Dans un communiqué, Logitech rappelle avoir reversé plus de 500 millions de dollars (quasiment autant en francs) à ses actionnaires au cours de l'exercice 2021-2022 par le biais de dividendes et de rachats d'actions, démontrant "l'engagement continu de l'entreprise à restituer régulièrement des liquidités aux actionnaires".

INDUSTRIE: Fort des progrès réalisés ces dernières années, Oerlikon révise ses ambitions à la hausse à l'horizon 2026. Anticipant une croissance annuelle de ses ventes de 4 à 6% pour atteindre les 3,5 milliards de francs, le groupe industriel schwytzois vise désormais une marge opérationnelle au niveau Ebitda entre 17 et 19%, contre 16 à 18% jusqu'alors. Au-delà de ces objectifs financiers, la direction du groupe de Pfäffikon entend également faire le point sur les priorités stratégiques, l'évolution des marchés et les moteurs de croissance, indique Oerlikon en préambule à sa journée des investisseurs. L'expansion des affaires attendue à moyen terme devrait reposer sur les deux divisions de l'entreprise, à savoir les traitements de surface (Surface Solutions) et les machines textiles (Polymer Processing Solutions).

AIDES AUDITIVES: Le fabricant d'appareils auditifs Sonova a vu ses ventes bondir d'environ 30% sur l'exercice décalé 2021/22 (clos fin mars) à 3,36 milliards de francs. Le dividende sera revu à la hausse, a indiqué l'entreprise de Stäfa. La croissance a été portée par une solide reprise du marché et a également bénéficié d'une base de comparaison favorable après un exercice 2020/21 marqué par le début de la pandémie, précise le communiqué. L'entreprise a également bénéficié d'une progression à deux chiffres de son réseau de centres auditifs.

CHAUSSURES DE SPORT: Le fabricant de chaussures de sport On Holding a atteint la zone bénéficiaire en début d'année, après un exercice 2021 bouclé sur une lourde perte. Les dirigeants comptent franchir cette année la barre des 1 milliard de francs de recettes. Au premier trimestre 2022, les ventes nettes de la société zurichoise, cotée à Wall Street, ont bondi de 67,9% sur un an à 235,7 millions de francs. La marque de chaussures de course à pied a vu son chiffre d'affaires bondir de 125,9% en Asie-Pacifique, de 86,5% en Amérique du Nord et de 31,3% en Europe, a détaillé l'entreprise dans un communiqué.

AGRICULTURE: La coopérative agricole Fenaco affiche sur l'exercice 2021 une croissance de 5,7% pour un chiffre d'affaires de 7,38 milliards de francs. L'évolution a été portée par chacune des quatre unités d'entreprise: Agro, Industrie alimentaire, Commerce de détail et Energie, souligne le rapport d'activité. Hors effets d'acquisition et de changes, la croissance organique a atteint 2,5%. La flambée des prix des combustibles et carburants fossiles ont alimenté un effet tarifaire devisé à 3,0%. Les rachats ont marginalement contribué à hauteur de 0,2%.

IMMOBILIER: Le prix des logements en propriété ont diminué au premier trimestre 2022 selon l'indice suisse des prix de l'immobilier résidentiel (IMPI). Cependant il enregistre une hausse (+7%) par rapport au même trimestre de l'exercice précédent. Acheter un bien immobilier a coûté de janvier à mars 2022 moins cher que les trois derniers mois de 2021. L'indice suisse des prix de l'immobilier résidentiel a diminué de 0,4% à 110,3 points, indique un communiqué. Cependant, d'une année à l'autre, les prix ont augmenté et de façon disparate en fonction des logements.

MARCHÉ DE L'EMPLOI: Le taux de chômage est quasi stable au premier trimestre 2022 à 7,3% de la population active en France (hors Mayotte), son plus bas niveau depuis 2008, contre 7,4% au dernier trimestre 2021, selon les chiffres publiés par l'Insee. Au premier trimestre, le nombre de chômeurs au sens du Bureau international du travail (BIT) atteint 2,2 millions de personnes, soit 18'000 de moins sur le trimestre.

MARCHÉ DU TRAVAIL: Le chômage a encore baissé fin mars au Royaume-Uni, où le marché du travail tourne à plein régime, avec des offres d'emploi record tout comme les mouvements d'un poste à l'autre, même si les salaires réels hors bonus baissent. Pour les trois mois achevés en mars, le taux de chômage a reculé à 3,7%, contre 3,8% fin février, tombant au plus bas depuis 1974 et sous son niveau atteint juste avant la pandémie de Covid-19, a indiqué l'Office national des statistiques (ONS).

TRANSPORT AÉRIEN: L'Association internationale du transport aérien (Iata) est "optimiste" sur la reprise du secteur mondial de l'aviation, même si la politique chinoise du "zéro Covid" empêche une reprise complète en Asie-Pacifique, a déclaré son directeur général Willie Walsh. "Malgré des vents contraires évidents tels que la guerre brutale en Ukraine, les prix élevés du pétrole et l'inflation accrue, je reste très optimiste quant à la reprise cette année et en 2023", a relevé le responsable lors de la conférence sur l'aviation de Changi à Singapour.

ASSURANCE: Le titre du géant indien de l'assurance Life Insurance Corporation (LIC) a plongé de 7% au premier jour de sa cotation, par rapport à son prix d'introduction en Bourse à 949 roupies, la plus importante jamais réalisée en Inde. L'introduction en Bourse tant attendue, retardée depuis mars en raison de la volatilité du marché, marque une étape cruciale dans la volonté du Premier ministre Narendra Modi de "monétiser et moderniser" les entreprises publiques et de combler un déficit budgétaire estimé à 16'600 milliards de roupies (213,9 milliards de francs).

ENERGIE: Engie a nettement revu en hausse ses prévisions financières annuelles après des résultats en forte progression au premier trimestre dans un contexte de flambée des cours de l'énergie. Le géant français attend désormais un résultat net récurrent pour 2022 situé entre 3,8 et 4,4 milliards d'euros, contre 3,1 à 3,3 milliards auparavant, citant dans un communiqué une "réévaluation des hypothèses, portant notamment sur l'évolution du prix des commodités".

INFORMATIQUE: Thales a signé un accord définitif pour acheter deux sociétés espagnole et luxembourgeoise, S21sec et Excellium, afin de renforcer son activité dans la cybersécurité, a annoncé le groupe de technologies et de défense. L'acquisition de la holding qui les rassemble, Maxive Cybersecurity, représente une valeur d'entreprise de 120 millions d'euros (environ 125,6 millions de francs). Elle est réalisée auprès du fonds d'investissement portugais Sonae Investment Management qui les détenait jusque-là, précise Thales dans un communiqué.

TÉLÉCOMS: Le groupe britannique de téléphonie Vodafone a publié un bénéfice en forte hausse pour son exercice décalé 2021/22, essentiellement grâce à une facture fiscale en baisse, à l'heure où son actionnariat est en pleine mouvance. Le bénéfice net part du groupe est ressorti à 2,09 milliards d'euros (2,18 milliards de francs) pour l'année terminée fin mars, contre 112 millions d'euros un an plus tôt, quand la pandémie de Covid-19 avait fortement pénalisé sa performance.

COMMERCE DE DÉTAIL: La chaîne américaine de supermarchés Walmart, touchée par la hausse de ses dépenses pour l'alimentation, l'essence et les salaires, a vu son bénéfice net reculer de 25% au premier trimestre de son exercice décalé et a abaissé sa prévision pour l'ensemble de l'année. Son action chutait de plus de 6% dans les échanges électroniques précédant la séance officielle de Wall Street.

BIENS DE CONSOMMATION: La chaîne américaine de magasins de bricolage et articles pour la maison Home Depot a dévoilé des résultats trimestriels dépassant les attentes et a relevé ses prévisions annuelles, l'entreprise comptant moins de clients mais ces derniers dépensant plus par transaction. Le chiffre d'affaires de l'entreprise a augmenté de 4% sur les trois mois se terminant au premier mai, à 38,9 milliards de dollars (38,6 milliards de francs), tandis que son bénéfice net a progressé de 2% à 4,2 milliards.

awp

© AWP 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Economie & Forex"
02/07
02/07
02/07
02/07
02/07