Somalie-Attaque des Chabaab à Kismayo, deux journalistes tués

Envoyer par e-mail
12/07/2019 | 20:30

(Actualisé avec journalistes tués, et autres précisions)

MOGADISCIO, 12 juillet (Reuters) - Un attentat à la voiture piégée revendiqué par les islamistes d'Al Chabaab a été commis vendredi devant dans un hôtel de la ville portuaire de Kismayo, en Somalie, a annoncé la police, en laissant entendre que le bilan de l'attaque pourrait être lourd.

"Une explosion suivie de coups de feu a eu lieu à l'hôtel Asasey, au cœur de Kismayo. Des dignitaires et des parlementaires de la région y étaient réunis", a déclaré à Reuters l'officier de police Mohamed Abdi.

Un autre officier, le capitaine Abdoullahi Isak, a déclaré à Reuters que la fusillade s'était calmée une heure et demie environ après l'explosion de la voiture piégée.

"Mais nous pensons que des islamistes se trouvent toujours à l'intérieur du bâtiment (hôtelier). Nous ne disposons d'aucun bilan des tués confirmé, mais il y avait de nombreuses personnes à l'intérieur et le bilan des morts pourrait être élevé", a-t-il dit.

Deux journalistes de médias somaliens ont été tués lors de l'attaque, a déclaré une association de reporters.

Selon Abdiassis Abou Moussab, porte-parole de la branche militaire d'Al Chabaab qui a revendiqué l'attentat, il a été commis par un kamikaze et les combats qui ont suivi se poursuivent.

"Tout d'abord, nous avons visé (l'hôtel) avec une voiture piégée conduite par un kamikaze, et ensuite des combattants ont fait irruption dans l'hôtel. Nous poursuivons le combat à l'intérieur de l'établissement", a-t-il déclaré.

"Il y a de nombreux morts à l'intérieur de l'hôtel, dont un blanc. Nous contrôlons l'hôtel désormais", a-t-il dit.

Selon des habitants, les assaillants se trouvaient toujours à l'intérieur de l'hôtel vers 20h00 GMT.

Les Chabaab ont été chassés de la capitale Mogadiscio en 2011 et de Kismayo en 2012. Les islamistes demeurent une menace majeure, perpétrant fréquemment des attaques en Somalie mais aussi au Kenya voisin, dont les troupes font partie de la force de maintien de la paix sous mandat de l'Union africaine qui prête main forte au gouvernement somalien.

Kismayo est la capitale économique et commerçante du Jubbaland, région du sud de la Somalie encore partiellement sous le contrôle des Chabaab. (Abdi Sheikh, Jean-Philippe Lefief et Eric Faye pour le service français)

© Thomson Reuters 2019
Envoyer par e-mail