Soudan-Discussions entre diplomate US et membres de l'opposition

Envoyer par e-mail
13/06/2019 | 04:10

KHARTOUM, 13 juin (Reuters) - Le plus haut diplomate américain en charge de l'Afrique a pris part mercredi aux efforts de médiation internationaux visant à faciliter une sortie de crise politique au Soudan entre le Conseil militaire de transition (CMT) et l'opposition, deux mois après la chute du président Omar el Béchir.

Tibor Nagy, secrétaire adjoint chargé de l'Afrique au département d'Etat américain, a rencontré la principale coalition d'opposition et s'est entretenu avec le ministre adjoint des Affaires étrangères Ilham Ibrahim.

Ce déplacement intervient au lendemain de l'annonce par le médiateur éthiopien Mahmoud Dirir qu'un accord avait été trouvé entre les deux parties pour reprendre les discussions, interrompues le 3 juin, autour de la composition d'un conseil de transition.

Dans un communiqué publié à l'issue de l'entrevue avec Nagy, l'opposition a indiqué ne vouloir prendre part qu'à des négociations indirectes et avoir des conditions supplémentaires à formuler.

"Nous avons informé le Premier ministre éthiopien (qui s'est rendu la semaine dernière à Khartoum, NDLR) que nous refusons d'avoir des négociations directes avec le Conseil militaire de transition", a déclaré Abbas Madani, chef de la Déclaration des forces de la Liberté et du Changement (DFLC), qui regroupe partis d'opposition, représentants de la société civile et mouvements rebelles.

"Les points de contentieux (avec le CMT) sont clairs et nos termes sont clairs", a-t-il ajouté. L'opposition réclame le transfert du pouvoir à un gouvernement civil. (Khalid Abdelaziz; Jean Terzian pour le service français)

© Thomson Reuters 2019
Envoyer par e-mail