Tout augmente, ma pauvre dame

09/02/2021 | 09:02

Les actions montent, le pétrole monte, le platine monte, le Bitcoin monte, le niveau du lac d'Annecy monte… Le moral reste bon sur les marchés financiers à l'heure où il faut juger Donald Trump et où le plan de relance démocrate est sévèrement débattu. Les résultats des entreprises rassurent et Tesla fait son cryptoshow. Les investisseurs gardent un oeil, encore discret, sur l'inflation.

Il doit bien se marrer, Elon Musk, en constatant le poids de n'importe lequel de ses mots. Le charismatique dirigeant américain peut citer une variété de croquettes pour chien, le nom d'un jeu vidéo ou la marque de son slip avec la certitude qu'il provoquera un engouement immédiat pour le produit concerné. Musk n'ignore pas le pouvoir qu'il a acquis à titre personnel et à travers la success-story Tesla. Il savait donc pertinemment que l'information lâchée hier par le constructeur automobile ferait l'effet d'une bombe sur le marché des cryptomonnaies et au-delà. Dans le rapport annuel que la société a déposé lundi auprès de la SEC, le gendarme boursier américain, figurent quelques lignes qui ont le pouvoir de donner ses lettres de noblesse au Bitcoin. Tesla y explique avoir constitué une réserve de 1,5 milliard de dollars de la cryptomonnaie la plus célèbre et avoir l'intention de l'accepter de la part de ses clients. Il n'en fallait évidemment pas plus pour qu'il s'envole de plus de 20 % à 47 000 USD. Sachez-le, il suffit désormais d'un seul Bitcoin pour s'offrir une Tesla Model 3 à long rayon d'action. Si le client opte pour la Model 3 de base (38 000 USD), le constructeur va devoir rendre la monnaie.

Je relate cette anecdote parce que les cryptomonnaies vont faire partie du paysage, et rapidement si des entreprises symboliques comme Tesla leur font sauter des étapes. Cela ne surprendra pas une partie de nos lecteurs qui en étaient déjà convaincus. Pour les autres, j'ai bien l'impression qu'il va falloir se mettre au goût du jour. En tout cas n'ayez pas trop peur, la tâche est plutôt facile. Bien plus simple en tout cas que celle des banques centrales, qui se creusent toujours la tête sur l'avenir des monnaies traditionnelles et sur la perte d'influence macroéconomique induite par l'apparition des monnaies alternatives.

Pendant ce temps, les marchés actions poursuivent une progression alimentée par les vaccins, les résultats solides des entreprises et la promesse du plan de soutien Biden aux Etats-Unis. Le procès pour destitution de Donald Trump, qui démarre aujourd'hui, passerait presque au second plan. Il y a aussi pas mal d'opérations financières en cours, signe que les entreprises ont un certain degré de confiance. Il y a bien sûr l'affaire entre Veolia et Suez, mais aussi Renesas qui s'offre Dialog Semiconductor pour 4,9 Mds€, ou Electronic Arts qui rachète Glu Mobile pour 2,1 Mds$. Cette dernière transaction me permet de saluer l'arrivée chez Zonebourse de notre dernière recrue, qui a publié hier matin son premier papier pour dire tout le bien qu'il pensait de Glu Mobile. 12 heures après, l'entreprise était rachetée. Comme j'écarte le délit d'initié, il reste la chance du débutant et le talent. Les prochaines semaines nous le diront, mais c'est une assez jolie entrée en matière.

Revenons à nos marchés. Qu'est-ce qui pourrait stopper la marche en avant des actions ? Donnons la parole au Crédit Suisse, qui a publié hier une note de stratégie. Pour la banque, l'exubérance liée l'affaire GameStop n'est pas un risque. Elle assigne des risques faibles à un ralentissement de la dynamique chinoise, à un effet de ciseau sur les bénéfices des sociétés et encore plus faibles à un échec des vaccins contre les variants du coronavirus ou à un statu quo fiscal aux Etats-Unis. Deux menaces sont jugées plus élevées. D'abord une croissance européenne qui peine à se relancer. Ensuite et surtout, une Fed qui devient moins accommodante : le Crédit Suisse estime que le risque d'un tel scénario est élevé au second semestre 2021. Gare à l'inflation donc, qui s'invite à nouveau dans le débat. Cryptomonnaies ou pas, les banques centrales mènent encore la danse, et pour un moment.

Le CAC40 gagne 0,16% et flirte avec les 5700 points peu après l'ouverture. 

Les temps forts économiques du jour

L'étude JOLTS sur les ouvertures de poste aux Etats-Unis sera disponible à 16h00.

L'euro remonte à 1,2075 USD, pendant que l'once d'or grappille 0,5 % à 1839 USD. Le pétrole dépasse ses plus hauts récents, avec un Brent qui accroche les 61 USD et un WTI qui se négocie 58,37 USD. Le rendement de la dette américaine recule légèrement à 1,16% sur 10 ans. L'effet Tesla dope le Bitcoin, à 46 422 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Aggreko : RBC reste à surperformance avec un objectif relevé de 810 à 1000 GBp.
  • Carlsberg : RBC passe de surperformance à performance sectorielle en visant 1000 DKK.
  • Ceconomy : AlphaValue passe de vendre à accumuler avec un objectif de cours de 6,34 EUR.
  • Compagnie Financière Richemont : Citigroup passe de neutre achat en visant 100 CHF.
  • Electrocomponents : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 1102,60 GBp.
  • GEA Group : Baader Helvea passe d'alléger à renforcer en visant 34 EUR.
  • GlaxoSmithKline : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 1950 à 1925 GBp.
  • Iliad : HSBC passe de conserver à acheter en visant 190 EUR.
  • JDE Peet's : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 41 EUR.
  • Klépierre : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 13 à 16 EUR.
  • MTU Aero Engines : J.P. Morgan reste à souspondérer avec un objectif de cours relevé de 153 à 171 EUR.
  • Palfinger : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 29 à 38 EUR.
  • Premier Oil : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 65 à 30 GBp.
  • Prologue : GreenSome Finance reste acheteur avec un objectif relevé de 0,52 à 0,56 EUR.
  • Red Electrica : Bernstein démarre le suivi à performance de marché en visant 17,50 EUR.
  • SolGold : Liberum reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 55 à 39 GBp.
  • Spire Healthcare : Liberum passe d'acheter à conserver en visant 180 GBp.
  • Vinci : HSBC passe de conserver à acheter en visant 98 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Résultats des sociétés

  • Scor : le réassureur fait état de primes en croissance de 15,9 % pour les renouvellements de janvier 2021, à 3,44 Mds€. La hausse tarifaire moyenne a atteint 8,7 %. Les projections fournies en septembre sont confirmées.
  • Total : les résultats de la major pétrolière sont en baisse au T4, mais légèrement supérieurs aux attentes. L'entreprise a prévu de se rebaptiser TotalEnergies, histoire de montrer sa diversification dans les renouvelables.

Annonces importantes

  • Veolia a procédé au dépôt de son offre sur Suez auprès de l'AMF. Veolia n'était pas content de l'avancée des négociations avec sa cible. Suez n'est pas content d'être ciblé. Bercy et les tribunaux sont au milieu de l'imbroglio.
  • Technip Energies et Chiyoda remportent un méga-contrat au Qatar.
  • Total annule 0,88 % de son capital.
  • Bolloré acquiert la plateforme française de logistique Ovrsea dans des conditions financières qui n'ont pas été précisées.
  • Ipsen rapporte des données positives dans le cadre de l'étude évaluant Cabometyx associé à Opdivo dans le RCC.
  • GTT reçoit une commande de Hyundai Samho Heavy Industries pour la conception des cuves d'un nouveau méthanier.
  • Ardian sort du capital de Mersen.
  • Vetoquinol rachète les droits canadiens de la gamme de produits Profender auprès d'Elanco Animal Health.
  • Drone Volt signe un beau contrat portant sur la livraison d’un minimum de 275 drones.
  • Innate Pharma progresse un peu plus vite que prévu en phase II avec Lacutamab et lance deux nouveaux essais cliniques.
  • Europlasma a un projets prometteurs en Chine.
  • Le Vyzulta licencié par Nicox à B+L obtient sa mise sur le marché en Corée du Sud.
  • Focus Homes Interactive ouvre une filiale de son studio de développement Deck13 à Montréal.
  • Noxxon renforce son conseil scientifique.
  • ESI Group fait évoluer sa direction.
  • Claranova et Kumulus Vape parmi les champions de la croissance 2020.
  • Caisse Régionale du Crédit Agricole Mutuel de Paris et d'Ile-de-France, Caisse Régionale du Credit Agricole Mutuel Sud Rhône Alpes, PSB Industries, Tessi, Streamwide, Media 6, Aurea, Immobilière Dassault, SRP Groupe, O2i, M2i ont publié leurs comptes et/ou leurs perspectives.

Dans le monde

Résultats des sociétés

  • AngloGold Ashanti : le groupe minier a précisé que ses bénéfices avaient triplé en 2020, grâce notamment à la flambée des cours de l'or.
  • Dätwyler : le groupe affiche une lourde perte nette mais relève son dividende à 3,20 CHF.
  • Hasbro : le spécialiste des jeux de société a publié des comptes en hausse au T4, accueillis sans effusion à Wall Street (+0,4 % après la séance).
  • Honda : le résultat opérationnel sur neuf mois se contracte de 30 %.
  • Ocado : le distributeur et fournisseur de solutions logistiques britanniques a légèrement dépassé les attentes d'Ebitda sur l'exercice.
  • SelectQuote : le courtier en assurances s'envole de 13 % post-séance après la publication de trimestriel supérieur aux attentes.
  • SoftBank : le titre flambe en séance en dépassant le cap des 10 000 JPY après la publication la veille de ses comptes trimestriels.
  • TeamViewer : l'éditeur allemand de logiciels anticipe une forte croissance cette année, avec une bonne tenue des marges, après avoir fait état d'un chiffre d'affaires 2020 de 460 M€, en hausse de 44 %.

Annonces importantes

  • L'annonce par Tesla d'un investissement conséquent dans le Bitcoin et sa volonté d'accepter la cryptomonnaie en paiement secouent le landernau financier.
  • Electronic Arts va racheter l'éditeur et développeur de jeux pour smartphones et tablettes Glu Mobile pour 2,1 Mds$ (12,50 USD l'action).
  • Lonza vend son unité Specialty Ingredients à Bain et Cinven pour 4,2 MdsCHF.
  • L'UE a signé un contrat pour la fourniture par Pfizer et BioNTech de 300 millions de doses supplémentaires de leur vaccin contre le coronavirus.
  • Givaudan rachète la petite entreprise française Myrissi, spécialiste de l'intelligence artificielle.
  • Roche a soumis une demande d'autorisation d'utilisation en urgence de son test antigénique rapide du Covid-19 auprès de la FDA.
  • L'UE somme Apple de traiter toutes les applications de façon équitable au niveau du respect de la vie privée.
  • PATEO et la coentreprise chinoise de General Motors assignent Tencent devant le gendarme chinois de la concurrence.
  • Nestlé doit se défendre en Chine d'une campagne contre les produits Gerber.
  • Proximus rachète les minoritaires de BICS pour 217 M€.
  • Monolithic Power va faire son entrée dans le S&P500.
  • La valorisation de Reddit a doublé à 6 Mds$, dans le cadre d'un tour de table réalisée récemment, fort opportunément après l'actualité récente.

Ça publie aujourd'hui. Cisco, Total, Fidelity National, S&P Global, Fiserv, Daikin, Dupont de Nemours, Ocado, Shiseido, Ubisoft, Randstad, TeamViewer, Orpea

Lectures

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2021
Copier lien
Dernières actualités sur ""
09:05
09/04
08/04
07/04
06/04