Toutes les nouvelles sont bonnes à prendre

21/05/2021 | 09:04

Les bourses européennes ont repris de la hauteur hier, aidées après la mi-séance par la bonne orientation de Wall Street. Initialement bien ancrés dans le rouge, les futures US se sont subitement retournés, soutenus par… (roulement de tambours) de mauvais chiffres économiques.

Si cela peut méduser certains néophytes, il convient de garder à l’esprit que les marchés financiers aiment abuser de paradoxes, contradictions et autres manques de vraisemblance, qui revêtent toutefois une forme relative de rationalité (encore un paradoxe me direz-vous !). Dans le cas d’hier, la glissade de l’indice manufacturier de la Fed de Philadelphie (à 31.5 points, il était à 50.2 en avril) atténue les risques d’une surchauffe de l’économie américaine, ainsi que les craintes d’une forte inflation qui vont avec, de quoi ne pas inciter la Réserve Fédérale à resserrer rapidement sa politique monétaire. Dit autrement, une mauvaise nouvelle est toujours bonne à prendre et cela arrange bien les affaires des investisseurs actions, extrêmement frileux à l’idée de voir la Fed réduire dans un futur proche ses rachats d’actifs.

Le S&P500 a ainsi progressé de 1.06% à 4159 points, un vent d’optimisme qui a également profité aux valeurs technologiques, à l’image du parcours du Nasdaq et ses 2% de gains journaliers. En jetant un coup d’œil sur nos heatmaps, on peut rapidement déduire que seules les valeurs bancaires et les compagnies pétrolières ont été délaissées, mais nous en reparlerons un peu plus bas.

Heatmap de l'indice S&P500

L’Europe n’en demeure pas moins concernée puisque les places financières du vieux-continent ont clôturé au plus haut du jour. Le CAC40 s’est de nouveau hissé au-dessus des 6300 points, tout comme le DAX à 15.300 points. Restons justement dans le champ lexical du rebond en s’attardant une minute sur les cryptomonnaies, qui n’ont pas failli à leur réputation tant le rebond d’hier a été explosif. Après leur krach express de la veille, le bitcoin et l’ethereum ont enregistré des variations positives à deux chiffres au cours de la séance, rappelant qu’il faut avoir le cœur bien accroché et surtout rester raisonnable pour investir dans les cryptoactifs. Grossièrement résumé, tout a augmenté, mis à part le pétrole qui a fait office d’intrus en enchainant hier sa troisième séance de baisse, et ce, malgré un fléchissement du billet vert.

Il se joue en coulisse des pourparlers entre l'Agence internationale de l'énergie atomique (IAEA), une organisation sous l’égide de l’ONU, et Téhéran au sujet du nucléaire iranien. Les négociateurs se veulent optimistes pour faire revenir l’Iran et les Etats-Unis à la table des négociations et ainsi relancer l’accord de 2015, que Donald Trump a enterré en 2018. Un consensus ouvrirait la voie à une levée des sanctions rétablies par l’ex-président américain et par conséquent au come-back de l’Iran sur les marchés pétroliers. A la louche, la République islamique pourrait augmenter ses exportations d’un peu plus d’un million de barils par jour, soulevant des inquiétudes quant à la capacité du marché à absorber ce surplus d’offre.

Le CAC40 gagne 0,3% à 6364 points peu après l'ouverture. La semaine boursière s’achève par ailleurs sur une séance de compensation avec les trois sorcières, qui je le rappelle, ont lieu le troisième vendredi de chaque mois. Pour en savoir davantage sur ce rendez-vous mensuel, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à ce papier écrit par Patrick Rejaunier.

Temps forts économiques du jour

Les indicateurs PMI du mois de mai seront publiés tout au long de la journée, notamment pour la France (9h15), l'Allemagne (9h30), la zone euro (10h00), le Royaume-Uni (10h30) et les Etats-Unis (15h45). Outre-Atlantique, les chiffres de l'immobilier ancien d'avril sont aussi programmés (16h00).

La paire EUR/USD est stable à 1,223 USD. L'once d'or s’échange à 1876 USD. Le pétrole se traite au plus bas de la semaine à 65 USD pour le Brent et 62 USD pour le WTI. Le rendement de l'obligation d'État américaine s'affiche à 1.63% sur 10 ans. Le Bitcoin, on en a parlé, se négocie au-dessus de 40.000 USD. 

Les principaux changements de recommandations

  • Airbus : AlphaValue reste à accumuler avec un objectif de cours réduit de 110,40 à 104 EUR.
  • Almirall : Oddo BHF démarre le suivi à neutre en visant 15,50 EUR.
  • Covestro : J.P. Morgan reprend le suivi à souspondérer en visant 52 EUR.
  • Daimler: JP Morgan est à l’achat avec une cible à 100 EUR.
  • easyJet : Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 960 à 1000 GBp.
  • Faes Farma : Oddo BHF démarre le suivi à sousperformance en visant 3,60 EUR.
  • Generali: Crédit Suisse maintient son conseil à la venter mais rehausse son objectif de cours de 14 à 16 EUR.
  • Grifols : Oddo BHF reprend le suivi à surperformance en visant 29,80 EUR.
  • Hargreaves Lansdown : Citigroup passe de neutre à vendre en visant 1560 GBp.
  • Krones : HSBC passe de conserver à acheter en visant 85 EUR.
  • Leroy Seafood : SEB Equities passe d'acheter à conserver en visant 81 NOK.
  • Patrizia : Deutsche Bank démarre le suivi à l'achat en visant 33 EUR.
  • Pharma Mar : Oddo BHF démarre le suivi à neutre en visant 89,60 EUR.
  • Nexus : Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 57 à 60 EUR.
  • Rieter : UBS passe de vendre à neutre en visant 163 CHF.
  • Rovi Farmaceuticos : Oddo BHF démarre le suivi à surperformance en visant 60,90 EUR.
  • Saint-Gobain : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 59,80 à 61,40 EUR.
  • Sodexo : Jefferies espace d'acheter à sousperformance en visant 70 EUR.
  • Travis Perkins : Morgan Stanley reprend le suivi à surpondérer en visant 2000 GBp.
  • Uniper : Barclays passe de pondération en ligne à souspondérer en visant 30 EUR.
  • Vallourec : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 31 à 32,50 EUR.
  • Verbund : Barclays passe de souspondérer à surpondérer en visant 80 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Résultat des sociétés

  • Derichebourg a multiplié par 3 son résultat net au cours du premier semestre. Le chiffre d’affaires du groupe progresse de 26.7% à 1.65 milliard d’euros.
  • Vallourec maintient ses objectifs 2021 et publie une perte nette de 93 millions d’euros au premier trimestre 2021.

Annonces importantes

  • Total souhaite changer de nom (TotalEnergies) afin de valoriser ses activités dans les énergies plus propres.
  • Saint-Gobain va acquérir Chryso pour une valeur d’entreprise de 1.02 milliard d’euros.
  • Arkema procédera à des rachats d’actions d’un montant global de 300 millions d’euros.
  • Neoen lance la construction d'un parc éolien en Australie. 
  • Technip Energies fixe le prix de son offre d'obligations inaugurale pour un montant de 600.000 d’euros.
  • ArcelorMittal voit sa note rehaussée par l’agence de notations Moody’s à Ba1.
  • Gecina signe un nouveau bail avec Edenred France à Paris.
  • Capgemini versera un dividende de 1.95 euros au titre de l’excercice 2020, qui sera payé à partir du 4 juin.
  • Eiffage cède un immeuble de bureaux pour 62 millions d’euros.
  • Poxel présente les résultats de son étude clinique de Phase II et III sur l’Imeglimine.
  • AB Science a été sélectionné pour présenter ses résultats du masitinib (cancer du pancréas) lors de la prochaine réunion de l’ASCO.

Dans le monde

Résultat des sociétés

  • Tencent voit ses bénéfices augmenter de 65% sur le premier trimestre, tirés par la bonne orientation du secteur des jeux en ligne.
  • Richemont enregistre une baisse de son chiffre d’affaires tandis que ses bénéfices bondissent de 38% à 1.29 milliard d’euros.

Annonces importantes

  • Nordic Semiconductor réfute le projet de rapprochement avec STMicroelectronics.
  • Google (Alphabet) ouvrira son premier magasin à New York cet été.
  • BMW réévalue à la baisse l’amende de la part des autorités européennes dans le cadre d’une enquête anti-trust.
  • Ford s’associe avec SK Innovation pour fabriquer des batteries.
  • Taiwan Semiconductor augmente ses cadences de production de 60% pour approvisionner le secteur automobile.
  • Logitech augmente son enveloppe dédiée aux rachats d’actions à 1 milliard de dollars.
  • McDonald's est visé par un procès à 10 milliards de dollars pour discrimination
  • Snapchat atteint les 500 millions d’utilisateurs mensuels.
  • Microsoft signe la fin de son navigateur Internet Explorer.
  • Mithra annonce l’approbation d’Estelle® en Europe.

Principales publications de résultats. Deere & Company, Compagnie Financière Richemont, V.F. Corporation, Close Brothers, Lastminute.com

 

 

Jordan Dufee
© Zonebourse.com 2021
Copier lien
Dernières actualités sur ""
30/07
29/07
28/07
27/07
26/07