Veolia fait miroiter une OPA sur Suez

31/08/2020 | 09:05

Dernière séance du mois d'août et semaine de rentrée au programme pour ce lundi, avec des marchés financiers qui poursuivent leur ascension, en capitalisant sur la réduction du délai d'obtention d'un vaccin contre le coronavirus. A la Bourse de Paris, le serpent de mer du mariage entre Veolia et Suez pourrait ne plus en être un, c'est notre focus du jour. Et le dossier H2O refait surface chez Natixis

Sur les marchés, les grosses OPA sont toujours des moments particuliers. Les articles et les commentaires pleuvent. On cherche à savoir si une surenchère est possible ou si l'opération peut capoter. Les milieux d'affaires et les analystes réfléchissent aux conséquences sur le reste de l'industrie. La société cible doit donner sa position sur le projet, et cætera, et cætera. Concernant Veolia et Suez, voilà longtemps que la "Générale" et la "Lyonnaise" se tournent autour. Pour ne citer que le 21è siècle, la rumeur revient à intervalle régulier, avec plus ou moins de sérieux. En 2006, je me souviens avoir écrit un papier sur une alliance présumée entre Enel et Veolia pour s'emparer de Suez. En 2012, des discussions secrètes, avortées, avaient eu lieu entre les deux groupes.

Cette fois, Veolia a abattu ses cartes : le groupe propose de racheter les 29,9% de Suez détenus par Engie, puis de lancer une OPA sur le solde. Le prix proposé, 15,50 EUR par action, valorise Suez 9,7 Mds€ environ. En ajoutant la dette, proche de 10 Mds€, l'opération représente une enveloppe de l'ordre de 20 Mds€. Le conseil d'administration de Suez a pris acte mais n'a pas encore tranché sur sa position. Veolia pense avoir fait tomber le principal écueil au mariage : la position oligopolistique des deux entreprises dans l'eau en France (un triumvirat constitué avec la Saur). Le groupe d'Antoine Frérot a prévu de céder Suez Eau France à Meridiam. Et de se séparer d'autres actifs moins importants si nécessaire, notamment dans les déchets. La balle est désormais dans le camp de Suez, avant de passer à l'antitrust.

Comme chaque lundi, voici un florilège d'informations qu'il ne fallait pas rater ce weekend :

  • Le patron de la FDA veut une revue accélérée pour les vaccins Covid-19, mais précise que l'agence du médicament ne hâtera pas le processus juste pour cadrer avec l'élection présidentielle américaine.
  • Le point sur la pandémie dans le monde, comme ici, aux Etats-Unis.
  • La Chine durcit ses règles de transfert technologique, ce qui pourrait interférer dans la cession de TikTok.
  • Vladimir Poutine et Alexandre Loukachenko doivent se rencontrer dans les prochaines semaines, après s'être entretenus au téléphone dimanche.
  • La Chine évoque la possibilité d'un accord d'investissement avec l'Union européenne d'ici la fin de l'année.
  • La Bourse de Londres est fermée aujourd'hui pour un jour férié.

Le CAC40 gagne 0,77% à 5041 points peu après l'ouverture. Londres est fermée pour un jour férié. 

Les temps forts économiques du jour

L'indice d'activité de la Fed de Chicago est attendu à 14h30. Ce matin, la Chine a fait état d'un PIB manufacturier officiel en zone d'expansion à 51 points, mais légèrement inférieur aux attentes (50,2). Le PMI des services, à 55,2 points, dépasse en revanche assez nettement les attentes.

L'euro accroche les 1,19 USD ce matin. L'once d'or est remontée à 1970 USD. Le pétrole est relativement stable, à 43,11 USD pour le WTI et à 46,10 USD pour le Brent. Le rendement de la dette américaine à 10 ans atteint 0,72%. Le Bitcoin progresse en direction des 11 700 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Allianz : Commerzbank passe d'acheter à conserver en visant 210 EUR.
  • Assicurazioni Generali : Commerzbank passe d'acheter à conserver en visant 15,20 EUR.
  • Bossard : Research Partners relève son objectif de cours de 140 à 170 CHF.
  • Oncopeptides : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 205 à 170 SEK.
  • Swiss Re : Commerzbank passe de conserver à acheter en visant 90 CHF.
  • UBM Development : Baader Helvea relève d'accumuler à acheter avec un objectif de cours ajusté de 44 à 41 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Veolia a proposé à Engie de lui racheter ses 29,9% dans Suez, avant de lancer une OPA à 15,50 EUR sur son rival, dans une consolidation inédite en France. La confiance de Sanofi dans ses candidats vaccins contre le coronavirus a augmenté cet été, selon le directeur général Paul Hudson. La France discute avec Dassault Aviation d'un éventuel ajustement du calendrier de la commande de 30 nouveaux Rafale. Total émet 1 Md€ d’obligations super subordonnées à durée indéterminée avec un coupon de 2% jusqu’à la première date de remboursement anticipé (10 ans). H2O Asset Management, affilié à Natixis, a annoncé la suspension temporaire de 8 de ses fonds pour 4 semaines pour "cantonner les titres privés et permettre aux investisseurs de retrouver la liquidité sur la part des actifs liquides". ADLPartner subit une légère contraction de revenus au 1er semestre mais fait part de sa confiance en l'avenir. Jérôme Bonduelle, le directeur du développement du groupe Bonduelle, décède après avoir été percuté par un chauffard. Eric Boustouller quittera la direction générale de Solocal le 4 octobre 2020, le président Pierre Danon reprenant les fonctions opérationnelles.

Dans le monde

Koninklijke Philips a réduit ses prévisions 2020 après la décision des autorités américaines de ne prendre livraison que de 12 300 des 43 000 respirateurs commandés au plus fort de la crise du coronavirus. Cette décision suscite une certaine incompréhension chez Philips, qui avait beaucoup recruté et investi dans ses infrastructures nord-américaines. Mercedes-Benz Vans (Daimler) rejoint l'Engagement Climat et va livrer plus de 1800 véhicules électriques à la flotte de livraison d'Amazon.com en Europe. Neymar et Nike mettent un terme à 15 ans d'accords commerciaux, Puma en embuscade. Berkshire Hathaway prend position à hauteur d'un peu plus de 5% dans cinq courtiers japonais (Itochu, Marubeni, Mitsubishi Corp, Mitsui et Sumitomo). Herbalife Nutrition va verser ce plus de 122 M$ pour clore solder son contentieux comptable et de corruption avec les autorités américaines. MGM Resorts va supprimer 18 000 emplois à cause d'un redémarrage plus lent que prévu de ses casinos. La scission de TikTok USA risque d'être ralentie par la nouvelle loi chinoise sur l'exportation de ses technologies. United Continental Holdings met définitivement fin aux frais de changement de vol pour la plupart des billets intérieurs aux Etats-Unis. Le fonds Elliott envisagerait le rachat du groupe suisse de boulangerie industrielle Aryzta, en difficultés, a appris Bloomberg. Nestlé va racheter le spécialiste du traitement des allergies alimentaires, concurrent de DBV Technologies, Aimmune Therapeutics, dont il détient déjà 25,6% du capital, à 34,50 USD l'action.

Ça publie. Zoom Video Communications, CPI Property Group, ISRA Vision, Sword

Lectures

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2021
Copier lien
Dernières actualités sur "Sociétés"
11:55
11:02
12/05
05/05
05/05