Vers l'infini et au-delà

05/07/2021 | 09:02

Les indices boursiers ont poursuivi leur bonhomme de chemin la semaine dernière, chemin plat pour l'Europe et chemin en légère montée pour les Etats-Unis. Les investisseurs attendent la salve de publications de résultats de grandes entreprises à mi-année pour partir en congés estivaux. Elle débutera la semaine prochaine et sera quasiment achevée à l'issue de la première semaine d'août. Ce matin, place à des pitreries, à des investisseurs insatiables et à une fête nationale.

Ces dernières années lorsque l'actualité devenait un peu plus creuse sur le marché, comme c'est typiquement le cas entre la fin du mois de juin et le début des publications de résultats semestriels d'entreprises mi-juillet, je pouvais compter sur d'excellents clients pour trouver l'inspiration. Mais la logorrhée Trumpienne sur Twitter est terminée et Boris Johnson fait beaucoup moins de bourdes qu'avant. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il faudrait soit nous rendre Donald, soit que les pitreries de BoJo reprennent, mais enfin, ils étaient d'une grande aide pour les journalistes mal-réveillés comme moi en quête de sujets dès potron-minet. Pour ne rien vous cacher, ils étaient aussi très utiles pour illustrer des articles, puisque les banques d'images de presse débordent de leurs mimiques expressives et de leurs coiffures improbables.

Tout ça pour dire que les marchés financiers ne font pas beaucoup vibrer les investisseurs à la charnière des deux semestres, avec des bourses européennes qui plafonnent un peu et des indices étatsuniens qui sont en train de combler le petit retard accumulé en début d'année en enchaînant les records.

Il faudrait voir à ne pas se montrer trop difficile quand même, au regard des trajectoires indicielles de 2020 et du début 2021. Une étude réalisée par Natixis Investment Managers montre que les investisseurs attendent cette année des marchés actions un rendement de 13% au-dessus de l'inflation. Les professionnels de la finance pensent qu'un niveau de 5,3% est plus réaliste. Pour mémoire, l'indice MSCI ACWI (50 principaux marchés du monde) est en hausse de 12,5% depuis le 1er janvier. Sur le long terme, les investisseurs espèrent 14,5% de hausse annuelle au-dessus de l'inflation, un niveau jamais vu. Les Américains sont les plus optimistes, selon l'enquête : ils espèrent 17,5% de hausse par an sur le long terme hors inflation. Je rappelle que sur un siècle, les marchés américains ont affiché, grosso-modo, un gain d'un peu plus de 7% par an après inflation. Commentaire, avisé, de Natixis IM : "les experts en finance comportementale diraient probablement qu'il s'agit là d'un excellent exemple de biais de récence, par lequel les investisseurs ont obtenu des rendements positifs dans des circonstances difficiles et supposent de meilleurs rendements dans des conditions plus propices".

Cette tendance à se laisser grise est caractéristique des marchés boursiers, où les périodes les plus favorables font perdre une bonne part de discernement aux différents intervenants. Heureusement, une stratégie d'investissement raisonnable fonctionne toujours sur le long terme. Et même si les rendements annuels n'atteignent pas 15%, ils dépassent largement ceux du Livret A.

La faiblesse des actualités en provenance des entreprises n'est pas le seul facteur de calme aujourd'hui, puisque Wall Street sera fermée pour la fête nationale américaine qui a eu lieu hier. Je rappelle que les Etats-Unis, comme d'autres pays, déplacent au lundi un jour férié qui tombe un dimanche, en l'occurrence le 4 juillet. C'est plutôt malin.

Pour démarrer la semaine, il faut retenir que l'OPEP+ n'a toujours pas réussi à se mettre d'accord sur ses quotas de production à cause de la ligne contestataire adoptée par les Emirats Arabes Unis. Dans un tout autre registre, une énorme cyberattaque ciblant un progiciel américain fourni par Kaseya a eu lieu au cours du weekend, mettant à risque un grand nombre d'entreprises. Par ailleurs, la Chine a mis un nouveau tour de vis sur ses champions du numérique en ciblant Didi, fraîchement entré sur le marché américain. Enfin, l'indicateur PMI chinois des services, qui prend le pouls des directeurs d'achats du secteur, a chuté en juin non loin de la zone de contraction.

Le CAC40 perd 0,11% à 6545 points à l'ouverture. 

Les temps forts économiques du jour

Les indices PMI finaux des services sont programmés en Europe en matinée. L'OPEP+ poursuit ses consultations après avoir échoué à s'entendre la semaine dernière. Ce matin, l'indice PMI Caixin chinois des services de juin a nettement baissé, tout en restant en zone d'expansion d'un cheveu (50,3 points contre 55,1 points en mai).

L'euro remonte légèrement à 1,1854 USD. L'once d'or se négocie 1787 USD, en progression. Le pétrole se stabilise à 76 USD le baril de Brent et à 75 USD le baril WTI. Le T-bond affiche un rendement en baisse à 1,42% sur dix ans. Le Bitcoin recule à 34 330 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • EMS-Chemie : UBS relève son objectif de cours de 850 à 900 CHF.
  • Flutter : Deutsche Bank passe de conserver à acheter en visant 16 257 GBp.
  • Hanseyachts : AlphaValue reste acheteur avec un objectif relevé de 7,39 à 7,62 EUR.
  • IMI : Goldman Sachs passe d'acheter à neutre en visant 1700 GBp.
  • Kering : Credit Suisse reste à surperformance avec un objectif de cours relevé de 695 à 790 EUR.
  • La Française des Jeux : Deutsche Bank relève son objectif de cours de 44 à 47 EUR.
  • Legrand : Deutsche Bank passe de conserver à acheter en visant 102 EUR.
  • Pernod Ricard : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 200 à 210 EUR.
  • Rexel : AlphaValue passe d'alléger à accumuler en visant 20,10 EUR.
  • Royal Unibrew : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 700 à 770 DKK.
  • Stagecoach : HSBC passe d'alléger à conserver en visant 95 GBp.
  • Stillfront : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 150 à 110 SEK.
  • TAG Immobilien : Kempen passe d'acheter à neutre en visant 27,20 EUR.
  • Workspace : Kempen passe de vendre à neutre en visant 880 GBp.

En France

Annonces importantes

  • TotalEnergies n'utilisera plus d'huile de palme à partir de 2023, indique son PDG.
  • Le vaccin covid-19 de Sanofi devrait être disponible d'ici décembre.
  • Un juge français chargé d'enquêter sur la vente des Rafale de Dassault Aviation à l'Inde en 2016.
  • Lacroix lance une augmentation de capital pouvant aller jusqu'à 54,9 M€ à 41,65 EUR par action, avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires.
  • Néovacs tire 2 M€ sur son OCEANE-BSA.
  • Nicox signe un amendement à l’accord de licence conclu en mars 2019 avec Ocumension Therapeutics, qui récupère les droits de Zerviate sur les marchés chinois et de la majorité des pays d’Asie du Sud-Est, contre paiement anticipé de 2 M$.
  • Olivier Bani devient directeur général délégué de Mare Nostrum.
  • Ecoslops démarre son unité de La Mède pour la production de carburants recyclés.
  • Auplata réalisé une augmentation de capital réservée à sa filiale Armina Ressources Minières d'un montant de 4,2 M€ à 0,1333 EUR pièce, par compensation de créance. La dilution atteint 10%.
  • GenSight Biologics obtient une autorisation temporaire d'utilisation de cohorte pour Lumevoq en France, pour traiter des patients atteints de NOHL.
  • Suez et Fermentalg confirment la création d'une co-entreprise pour accélérer le développement et la commercialisation des solutions de capture et de bioconversion du CO2 par photosynthèse micro-algale, baptisée "CarbonWorks".
  • Quantum Genomics présent son QGC606 dans un modèle expérimental d’insuffisance cardiaque lors du congrès annuel de la Société Européenne de Cardiologie.
  • Spartoo réussit son IPO sur Euronext Growth Paris.

Dans le monde

Annonces importantes

  • WM Morrison accepte une offre de 6,3 Mds£ du fonds Fortress, soit 254 GBp par action, après avoir refusé celle jugée trop faible de CD&R.
  • Sydney Airport a reçu une offre de rachat à 22,26 MdsAUD (16,7 Mds$) d'un groupe d'investisseurs, soit un cours de 8,25 AUD par action (42% de prime sur le dernier cours coté).
  • Le président d'International Business Machines, Jim Whitehurst, va démissionner.  
  • La FTC estime Broadcom coupable de pousser à la monopolisation illégale du marché des semiconducteurs.
  • La Chine ordonne à ses régulateurs de supprimer l'application Didi des magasins d'application, un jour après l'IPO newyorkaise du groupe chinois.
  • Le Département américain de la justice lance une enquête sur Lordstown Motors.
  • Holcim écarte définitivement une querelle juridique aux USA à propos de Cuba.
  • Principales publications de résultats. Hon Hai Precision, Repsol

Lectures

© Zonebourse.com 2021
Copier lien
Dernières actualités sur ""
06/12
03/12
02/12
01/12
30/11