Wall Street, après le tournant de la Fed, ouvre en hausse

28/08/2020 | 16:33

New York (awp/afp) - La Bourse de New York montait à l'ouverture vendredi dans un marché continuant à digérer une décision majeure de la Banque centrale américaine (Fed) et saluant des indicateurs de bonne tenue.

Vers 14H10 GMT, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, prenait 0,15% à 28.535,28 points. Il revenait ainsi à son niveau de début d'année.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, gagnait 0,53% à 11.687,50 points.

L'indice élargi S&P 500 montait de 0,16% à 3.490,04 points après avoir terminé la veille à un record pour la cinquième séance consécutive.

Wall Street avait terminé en ordre dispersé jeudi alors que la Fed a annoncé que l'inflation pouvait rester au-dessus de l'objectif de 2,0% "pendant un certain temps" avant d'agir en augmentant les taux d'intérêt: le Dow Jones avait gagné 0,57% tandis que le Nasdaq reculait de 0,34%.

"La progression des actions est due en grande partie aux actions de la Réserve fédérale, qui jeudi a donné au marché un autre coup de pouce en annonçant un changement de politique qui signifie en fait que les taux d'intérêt resteront proches de zéro pendant longtemps", a souligné JJ Kinahan de TD Ameritrade.

Ce tournant dans la politique monétaire a de fait été bien reçu par les courtiers de la place new-yorkaise, qui profitent depuis plusieurs années des taux bas de la Fed pour emprunter à moindre coût.

Du côté des indicateurs, les dépenses des ménages aux Etats-Unis ont ralenti en juillet: freinées par la résurgence de la pandémie de Covid-19, elles n'ont augmenté que de 1,9% après 6,2% en juin. Mais cette hausse est supérieure aux 1,5% attendus par les analystes.

4.000 départs chez Coca

Les revenus des ménages ont, eux, augmenté de 0,4%, dépassant là aussi les anticipations des analystes qui s'attendaient à une baisse de 0,2%.

Sur le front des valeurs, le géant des boissons gazeuses Coca-Cola a fait part vendredi d'une vaste réorganisation de ses services incluant des suppressions de postes et va dans un premier temps proposer à 4.000 salariés des départs volontaires. Son titre montait de 0,93%.

Microsoft et Walmart prenaient respectivement 0,99% et 1,34% au lendemain de l'annonce d'une alliance formée pour racheter la populaire application TikTok aux Etats-Unis.

Le fabricant de matériel informatique HP s'appréciait de 5,96% après avoir fait part de résultats supérieurs aux attentes, dopés par les ventes d'ordinateurs pour le télétravail.

Le laboratoire Moderna gagnait 0,19% après avoir confirmé des négociations avec les autorités japonaises pour une commande de 40 millions de doses de son potentiel vaccin.

Le groupe de magasins de vêtements Gap reculait de 0,69% après avoir fait part de pertes un peu moins importantes que prévu. Ses ventes en ligne ont notamment progressé de 95%.

Le géant du commerce sur internet Amazon, qui a annoncé l'achat à Mercedes-Benz de 1.800 véhicules électriques destinés aux livraisons en Europe, montait de 0,54%.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine reculait, à 0,7146% contre 0,7522% jeudi soir.

jum/jrp

© AWP 2020
Copier lien
Dernières actualités sur "Marchés"
18:42
18:36
18:16
18:06
18:05