Wall Street finit la semaine sans tendance et dans l'incertitude

23/10/2020 | 22:27

(Reuters) - La Bourse de New York a fini sans grande tendance vendredi, les prises d'initiatives ayant été limitées par l'absence d'avancées dans les négociations sur le plan de relance et l'approche de l'élection présidentielle du 3 novembre.

La tendance a aussi été pénalisée par la chute de plus de 10% d'Intel après la publication d'un chiffre d'affaires inférieur aux attentes dans son activité de centres de données.

L'indice Dow Jones a cédé 0,1%, ou 28,09 points, à 28.335,57 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 11,9 points, soit un gain de 0,34%, à 3.465,39 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 42,28 points (+0,37%) à 11.548,28 points.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow Jones a perdu 0,9%, le S&P 500 0,5% et le Nasdaq 1,1%.

La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a estimé vendredi qu'il était encore possible d'obtenir l'approbation d'un nouveau plan de relance de l'économie américaine avant l'élection présidentielle, à condition que Donald Trump intervienne auprès des sénateurs républicains toujours réticents.

Le président et son secrétaire au Trésor Steven Mnuchin lui ont rétorqué qu'elle devait faire des compromis pour obtenir un accord, des différends importants subsistant entre l'administration républicaine et les élus démocrates selon eux.

"La rhétorique du Capitole a été confuse et assez volatile", a observé Keith Buchanan, gestionnaire de portefeuille chez GLOBALT Investments. "Cela a conduit à de l'incertitude".

Aux valeurs, American Express a reculé de 3,7%, après des résultats trimestriels décevants marqués par une augmentation des provisions pour créances douteuses.

En dépit des déceptions sur Intel et American Express, la saison des publications de résultats pour le troisième trimestre se déroule plutôt bien à Wall Street. Environ 84% des 135 sociétés du S&P 500 ayant publié leurs comptes ont fait mieux que prévu, selon des données de Refinitiv.

La semaine prochaine, les investisseurs prendront connaissance des annonces des géants de la "tech", Apple, Facebook, Amazon.com and Alphabet.

(Blandine Hénault)

© Reuters 2020
Copier lien
Dernières actualités sur "Marchés"
03:57
02/12
02/12
02/12
02/12