Xi Jinping Days

27/08/2021 | 11:07

Les valeurs du luxe ont été chahutées ces deux dernières semaines sur fond de craintes de la politique de Xi Jinping en Chine. L’Empire du Milieu déçoit les investisseurs par le ralentissement de sa croissance économique au cours du T2. Mais l’information qui fait trembler le plus les géants du luxe, c’est l’annonce d’une prochaine loi sur la redistribution des richesses pour créer une classe moyenne plus fortement majoritaire dans le pays et un ajustement des revenus des classes sociales les plus aisées.

La clientèle chinoise compte pour 33% de la demande mondiale en produits de luxe. LVMH réalise 34,4% de son chiffre d’affaires en Asie-Pacifique, Kering 38%, Hermès 45,6%, Moncler 43,9% et L’Oréal 35%. Autant vous dire que les valeurs du luxe sont fortement impactées par les décisions de régulation de ce marché. 

Entre le 13 août et le 19 août (soit en 5 séances boursières), Kering a chuté de 18,24%, LVMH recule de 14%, Hermès perd 8,75% et L’Oréal lâche un petit 3,92%. 

Ce secteur fait d’ailleurs la tendance de l’indice parisien. Les quatre mastodontes français LVMH, Kering, Hermès et L’Oréal pèsent 22,87% du flottant du CAC40. L’indice conserve cependant son avance sur la plupart de ses homologues européens depuis le 1er janvier même avec cette phase de peur qui l’a fait chuter de 3,5% depuis le 13 août. 

(Dessin d'Amandine Victor)

© Zonebourse.com 2021
Copier lien
Dernières actualités sur ""
14/10
07/10
30/09
23/09
16/09