Les valeurs à suivre à Wall Street

Envoyer par e-mail
08/01/2019 | 15:11
Larry Ellison
(Reuters) - Principales valeurs à suivre mardi à Wall Street, où les contrats à terme sur les indices de référence signalent une ouverture en hausse d'environ 1%:

* TESLA - Larry Ellison, le fondateur et patron d'ORACLE, a déclaré détenir une participation d'un milliard de dollars dans le constructeur de voitures électriques, selon un avis financier cité par Bloomberg. Larry Ellison, ami de longue date d'Elon Musk, le directeur général de Tesla, siège au conseil d'administration du groupe depuis le mois dernier.

* PG&E - S&P Global Ratings a ramené en catégorie spéculative ("junk") lundi la note de crédit de la compagnie d'électricité, mise en cause dans l'incendie de forêt géant en Californie au mois de novembre. Evoquant le contexte politique et réglementaire, l"agence de notation est passée de "BBB-", le jalon le plus bas de la catégorie d'investissement, à "B", et cette note reste sous surveillance avec implication négative avec une dégradation possible dans les mois à venir si les autorités n'améliorent pas le système réglementaire. Le titre, qui a chuté de 22% lundi, perd environ 2,9% dans les échanges en avant-Bourse.

* INTEL a annoncé lundi, lors du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, travailler avec FACEBOOK en vue de terminer au second semestre la conception d'une nouvelle puce d'intelligence artificielle. Le titre avance de 0,4% en avant-Bourse.

* MAXAR TECHNOLOGIES - Le spécialiste canadien des technologies spatiales perd encore 1,7% à 7,89 dollars en avant-Bourse au lendemain d'un plongeon de 31% consécutif à une panne de son satellite WorldView-4, assuré pour 183 millions de dollars. Credit Suisse et BMO ont dégradé le titre, qui a perdu 81% de sa valeur en 2018, sa plus mauvaise performance annuelle depuis ses débuts en Bourse en 2001.

* OCCIDENTAL PETROLEUM a annoncé lundi soir prévoir des investissements de 4,4 à 5,3 milliards de dollars cette année en fonction de l'évolution des cours du pétrole, après environ 5,0 milliards en 2018; le bas de la fourchette correspond à une hypothèse de cours de 50 dollars pour le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI), le haut à un baril à près de 60 dollars.

* UNION PACIFIC - L'action de la première compagnie de transport ferroviaire des Etats-Unis gagne 8% en avant-Bourse après l'annonce de la nomination au poste de directeur général de Jim Vena, figure du secteur, ce qui a conduit plusieurs analystes à relever leur conseil sur la valeur.

* SEMI-CONDUCTEURS - Goldman Sachs pense que 2019 sera à nouveau une année difficile pour ce secteur, surtout le premier semestre. L'analyste Toshiya Hari reste positif sur Xilinx, Keysight Technologies, Nvidia et NXP Semiconductors mais conseille de vendre Intel, Analog Devices, Maxim Integrated Products et Versum Materials. Nvidia progresse de 1,8% dans les échanges d'avant-Bourse.

* BANQUES - Morgan Stanley a annoncé avoir abaissé de 6% en moyenne ses objectifs de cours sur les grandes banques américaines pour intégrer entre autres la perspective d'une baisse des revenus des activités de marché. Ses valeurs préférées dans le secteur sont BANK OF AMERICA, STATE STREET et JPMORGAN CHASE. Jefferies a de son côté abaissé son conseil sur JPMorgan Chase à "conserver" contre "acheter".

* MASTERCARD - Bank of America Merrill Lynch a abaissé sa recommandation sur le spécialiste des cartes de crédit, à "neutre" contre "achat" auparavant.

* BAIDU - Morgan Stanley a réduit sa recommandation à "pondération neutre" contre "surpondérer" sur le groupe internet chinois et a ramené son objectif de cours de 230 à 188 dollars.

* GENERAL DYNAMICS - Jefferies a ramené sa recommandation d'"acheter" à "conserver" sur le groupe industriel et ramené son objectif de cours de 197 à 164 dollars.

* UNITED STATES STEEL abandonne 0,5% en avant-Bourse après l'abaissement de la recommandation de Credit Suisse à "neutre".

(Service Marchés)

© Thomson Reuters 2019
Envoyer par e-mail