AGROGENERATION enchaine une nouvelle baisse après son avertissement sur ses résultats 2017

Envoyer par e-mail
28/12/2017 | 17:34
Pierre Danon

(AOF) - AgroGeneration perd 2,56% à 38 cents par action, au lendemain d'une chute de près de 5%, alors que le groupe a dévoilé ce matin des perspectives de court terme dégradées. Le producteur de céréales et d'oléagineux a fait savoir que son chiffre d'affaires 2017 serait en baisse de 9,4 millions d'euros - sur la base d'un chiffre 2016 de 60 millions d'euros - en raison d'un épisode marqué de sécheresse en Ukraine qui a pesé sur les rendements. Début octobre, AgroGénération avait déjà affiché sa prudence face à cet épisode qui commençait alors en Ukraine.

"Toutes les cultures récoltables en septembre et octobre ont été touchées, notamment le tournesol et le maïs comptent parmi nos principales cultures avec le blé", précise Pierre Danon, vice-président du Conseil d'administration d'AgroGeneration, au cours d'un entretien avec AOF.

De ce fait, l'Ebitda annuel du groupe sera en baisse par rapport à son niveau de 2016, 19 millions d'euros, même s'il restera "très largement bénéficiaire". "Notre diversification géographique a permis de compenser en partie les effets de la sécheresse. Nous sommes présents dans toute l'Ukraine et cet épisode météo a surtout touché l'est et le centre du pays. De plus, la diversification de nos cultures (AgroGeneration est également présent dans le colza, le blé mais aussi de façon plus marginale dans le soja, NDLR), a également permis de limiter les dégâts", souligne Pierre Danon.

Le groupe a également mis en place dès le mois de septembre-octobre un plan d'économies de 4,2 millions d'euros qui lui permet d'afficher une certaine confiance pour 2018. Toutes les mesures de réductions des coûts - réduction du personnel pour gérer les fermes, baisse du budget de maintenance du matériel suite aux lourds investissements du début d'année, baisse des dépenses "sociales" dans les villages où AgroGeneration loue ses champs... - sont désormais en place et porteront leur plein effet l'année prochaine.

"Notre Ebitda devrait au moins retrouver son niveau de 2016 voire faire un peu mieux grâce à notre plan d'économies, en espérant qu'il n'y aura pas de nouveau choc météo", indique Pierre Danon, vice-président du Conseil d'administration d'AgroGeneration.

Copyright 2017 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
Envoyer par e-mail