ADECCO GROUP AG

ADEN
Cours en différé. Temps Différé  - 19/01 17:30:36
50.38CHF +3.05%

Prévisions Adecco: ventes attendues à 5,31 milliards d'euros au 3ème trimestre

01/11/2021 | 14:01

Zurich (awp) - Le spécialiste de l'intérim Adecco livre mardi 2 novembre ses résultats au troisième trimestre 2021. Cinq analystes ont contribué au consensus AWP.


T3 2021E
(en mio EUR) consensus AWP T3 2020A

chiffre d'affaires 5311 4835
Ebita ajusté 242 220
Ebita 235 131

(en %)
croissance organique* 10,2 -15,0

* ajustée du nombre de jours ouvrés

FOCUS: la question centrale est de savoir si et dans quelle mesure Adecco souffre des problèmes actuels d'approvisionnement à l'échelle mondiale. De nombreux clients sont touchés, en particulier dans l'industrie automobile, et sont donc moins susceptibles d'embaucher des travailleurs temporaires dans leurs usines.


De nombreux analystes ont revu leurs attentes à la baisse en termes de croissance pour le troisième partiel, avec en moyenne un pronostic de 10% de hausse par rapport à il y a un an. Le concurrent Randstad a fait état d'un bien meilleur score (+21%).


Adecco devrait soumettre une bonne copie en matière de rentabilité, avec une marge Ebita ajustée anticipée à 4,6%, contre 4,7% chez Randstad.


OBJECTIFS: en décembre dernier, l'entreprise s'est fixé de nouveaux objectifs stratégiques. La feuille de route baptisée "Future@Work" vise à l'échelle du groupe, pour le cycle débutant en 2021, une marge d'exploitation (Ebita) de 3,0 à 6,0%, contre 2,5 à 5,0% précédemment, ainsi qu'un flux de trésorerie "solide" caractérisé par un taux de conversion de plus de 90%.


Les liquidités doivent servir à financer les investissements prévus et à récompenser les actionnaires moyennant un "dividende progressif", ce qui correspond, selon l'entreprise, à un ratio de distribution de 40 à 50% et à une rétribution par action au moins égale à celle de l'année précédente. Adecco ambitionne en outre de gagner des parts de marché et d'améliorer sa rentabilité.


POUR MÉMOIRE: cet été, Adecco a avancé dans la restructuration de ses activités, remettant de l'ordre dans sa division dévolue au conseil en ressources humaines. Talent Solutions sera déployé sous la marque LHH et pourrait être délesté du volet Legal Solutions aux Etats-Unis. En contrepartie, le géant de l'intérim veut s'emparer au quatrième trimestre de BPI, troisième acteur français pour le conseil en ressources humaines. A l'avenir, le groupe zurichois déploiera son offre autour de trois marques, Adecco (placement de personnel), LHH et Modis.


En septembre, Adecco a levé 232,29 millions d'euros (253 millions de francs) pour racheter la société Akka Technologies. La finalisation de cette acquisition reste agendée à début 2022.


Il a aussi annoncé le rachat du français Qapa pour un montant initial de 65 millions d'euros (70,6 millions de francs) afin de se renforcer dans l'offre d'emploi numérique. Le contrat prévoit un complément de prix ("earn out") s'étalant jusqu'à fin 2023 et qui sera payé en quatre tranches en fonction d'objectifs de chiffre d'affaires et de rentabilité.


Début octobre, un nouveau directeur des activités en Suisse est arrivé, en la personne de Marcel Keller. Il succède à Monica Dell'Anna, a décidé d'assumer un "rôle international" au sein du groupe.


COURS DE L'ACTION: la nominative Adecco a perdu depuis le début de l'année environ 21%. Entre fin juillet et mi-septembre, le titre a reculé de 65 francs jusque dans la zone des 45-50 francs.


site web: www.adecco.com


jg/rw/jl/ck/buc


© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur ADECCO GROUP AG
19/01
19/01
19/01
19/01
19/01