AIR FRANCE-KLM

AF
Cours en temps réel. Temps réel  - 06/12 17:35:20
3.953EUR +5.95%

Faible appétit pour le risque en Europe

19/10/2021 | 11:08

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent sans grand changement en début de séance mardi, les investisseurs se montrant peu disposés à prendre des initiatives face aux nombreux facteurs de risques.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,18% à 6.684,89 points vers 08h10 GMT. A Londres, le FTSE 100 est stable et à Francfort, le Dax avance de 0,1%.

L'indice EuroStoxx 50 est en hausse de 0,32%, le FTSEurofirst 300 de 0,12% et le Stoxx 600 de 0,27%.

Les marchés peinent à repartir de l'avant après la déception lundi sur la croissance chinoise. Les investisseurs restent en effet inquiets face aux incertitudes économiques, la remontée de l'inflation et la perspective de resserrement monétaire par les banques centrales.

"'Stagflation', Evergrande, 'tapering', les pénuries, la hausse des coûts: il y a de quoi s'inquiéter (...) La combinaison d'un ralentissement de la croissance et d'une montée en flèche de l'inflation fait resurgir le spectre de la 'stagflation'", a commenté Olivier Marciot, chez UniGestion.

"Cette situation apparaît à un moment inopportun, où les banques centrales s'apprêtent à réduire leur soutien monétaire. La question qui empêche les investisseurs de dormir est de savoir si ces risques se matérialiseront pleinement et comment se positionner dans un tel environnement", a-t-il ajouté dans une note.

Le marché suit par ailleurs avec beaucoup d'attention les publications d'entreprises pour tenter de déterminer notamment comment elles ont fait face à la pandémie et à l'impact de la hausse des prix.

Après avoir ouvert en hausse, le groupe agro-alimentaire Danone perd 1,10% malgré un chiffre d'affaires trimestriel légèrement supérieur aux attentes et la confirmation de ses objectifs annuels.

Parmi les plus fortes baisses du Stoxx 600, Ericsson cède 3,33%, le fabricant suédois d'équipements de télécommunications ayant averti d'un repli de son activité en Chine et de perturbations de la chaîne d'approvisionnement qui ont impacté ses ventes au troisième trimestre.

L'indice européen du secteur des télécoms accuse un repli de 0,45%.

IAG, maison-mère de la compagnie British Airways, recule de 2,66% après l'abaissement de conseil de Berenberg à "conserver". Les analystes restent à "vendre" sur Air-France, qui cède 1,96%.

A Madrid, Iberdrola et Endesa gagnent respectivement 2,21% et 0,97% après une information de presse selon laquelle le gouvernement espagnol envisage de réduire la retenue des bénéfices imposée aux compagnies d'électricité qui facturent des prix "raisonnables" aux consommateurs.

(Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

© Reuters 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur AIR FRANCE-KLM
02/12
02/12
02/12
02/12
02/12