AMERICAN AIRLINES GR

AAL
Temps Différé Nasdaq - 22:00 09/12/2022
13.53 USD -0.51%

Les livraisons de Boeing atteignent leur plus haut niveau mensuel depuis mars 2019.

12/07/2022 | 21:04
Boeing Co a livré 51 avions en juin pour porter son total au premier semestre à 216 jets, en hausse de 38% par rapport à la même période l'an dernier, ce qui a poussé ses actions en forte hausse mardi.

Les livraisons de juin ont dépassé le seuil des 50 pour la première fois depuis mars 2019 et comprenaient 43 Boeing 737 MAX, qui se remet d'une crise de sécurité de près de deux ans, selon de nouvelles données de l'entreprise.

Les actions de Boeing ont augmenté de plus de 8 %, car l'entreprise a également confirmé que la production mensuelle de MAX avait touché un objectif de 31 avions, tout en avertissant qu'elle n'était pas encore "stabilisée" à ce niveau, l'aéronautique étant confrontée à des accrocs dans la chaîne d'approvisionnement mondiale.

L'analyste Sheila Kahyaoglu de Jefferies a estimé que le taux de production moyen du MAX au deuxième trimestre était de 28 par mois.

Les livraisons de juin comprenaient six gros porteurs commerciaux mais, pour le 12e mois consécutif, aucun 787 Dreamliners.

Les livraisons de cet avion long-courrier ont été interrompues pendant un an, Boeing et les organismes de réglementation s'attaquant aux problèmes de production.

En ce qui concerne les nouvelles affaires, Boeing a remporté 50 commandes d'avions en juin, dont 49 MAX, dont 48 ont été vendus à des clients dont les noms n'ont pas été immédiatement divulgués. Le seul acheteur public était American Airlines

Boeing a subi des annulations pour 35 avions en juin, principalement liées à des restructurations de compagnies aériennes, dont 29 jets initialement prévus pour Norwegian Air.

Elle a également bénéficié en juin de dizaines de jets sortis des limbes et replacés sur une liste de commandes qui devraient être honorées, Boeing ayant annulé certains ajustements comptables.

Au total, au cours du premier semestre, Boeing a enregistré 286 commandes brutes et a procédé à 100 annulations, laissant un total net de 186 commandes après annulations et conversions.

L'européen Airbus a affiché vendredi 259 commandes nettes après annulations au premier semestre, en forte hausse par rapport à l'année précédente. Les livraisons sont restées stables à 297 avions .

Après avoir récupéré un total de 19 jets sur six mois dans une catégorie comptable destinée à filtrer les commandes qui ne seront probablement pas honorées, Boeing a terminé le premier semestre avec un total ajusté de 205 commandes nettes en adoptant une vision plus optimiste de certains contrats.

Le carnet de commandes non livrées de Boeing après ces ajustements comptables dits ASC-606 s'élevait à 4 239 unités à la fin juin. (Reportage de Tim Hepher ; montage de Barbara Lewis et Bill Berkrot)

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur AMERICAN AIRLINES GROUP INC.
09/12
06/12
05/12
05/12
05/12