ANA HOLDINGS INC.

9202
Cours en différé. Temps Différé  - 25/05 08:00:00
2502JPY -0.56%

Nouvelles fréquences de 5G déployées aux USA, sans annulations massives de vols

19/01/2022 | 20:53

New York (awp/afp) - Les opérateurs de téléphonie AT&T et Verizon ont commencé à déployer mercredi aux Etats-Unis de nouvelles bandes de fréquence pour la 5G, provoquant quelques annulations de vols mais pas les grosses perturbations redoutées par les compagnies en raison de possibles interférences avec des instruments de bord.

Selon le site flightaware, quelques 261 vols devant décoller ou atterrir d'un aéroport américain avaient été annulés vers 19H15 GMT. Le nombre pourrait augmenter dans la journée mais c'est moins que mardi, et moins que les 538 vols annulés mercredi dernier.

Quelques compagnies basées hors des Etats-Unis ont annulé des vols long-courriers à destination d'aéroports spécifiques, dont Emirates, Air India, ANA et Japan Airlines.

Ces deux dernières avaient indiqué dans un premier temps avoir reçu des informations sur de possibles interférences entre les altimètres de leurs Boeing 777 et les fréquences 5G mais elles ont depuis reçu une nouvelle notification de l'autorité américaine de l'aviation (FAA) leur assurant qu'il n'y avait plus de problèmes particuliers. Elles prévoient en conséquence de reprendre leur programme normal de vols à partir de jeudi.

AT&T et Verizon ont déboursé début 2021 des dizaines de milliards de dollars pour les droits à utiliser de nouvelles bandes de fréquences pour la 5G.

Le secteur aérien a depuis fait part de son inquiétude sur le fait que ces fréquences, proches de celles utilisées par les radioaltimètres, risquaient d'interférer avec ces instruments importants pour l'atterrissage dans certaines conditions météorologiques.

La FAA a récemment exigé des ajustements et les patrons de dix sociétés de transport aérien avaient appelé lundi les autorités américaines à intervenir "immédiatement" afin d'empêcher "une importante perturbation" du trafic.

AT&T et Verizon, après avoir déjà repoussé à deux reprises le déploiement des nouvelles fréquences, ont accepté mardi de différer encore temporairement l'activation de tours de téléphonie mobile autour de certaines pistes d'aéroports. Tout en maintenant le lancement de la 5G dans le reste du pays.

La FAA a indiqué mercredi avoir donné son feu vert à trois radioaltimètres supplémentaires, permettant ainsi à environ 62% de la flotte d'avions commerciaux aux Etats-Unis d'effectuer des atterrissages en cas de faible visibilité dans les aéroports près desquelles la nouvelle 5G a été déployée.

Par ailleurs les mesures négociées mardi avec les opérateurs permettent d'étendre le nombre d'aéroports pouvant accueillir les appareils en toute sécurité, remarque la FAA dans un communiqué.

"Des vols à certains aéroports pourraient encore être affectés", ajoute toutefois l'agence en soulignant continuer à travailler avec les fabricants des appareils.

"Bien qu'il reste encore du travail à faire entre toutes les parties prenantes", le geste des opérateurs représente "une étape importante vers une solution permanente", s'est pour sa part félicitée la fédération représentant les compagnies aériennes aux Etats-Unis, A4A.

AT&T a confirmé mercredi dans un message à l'AFP avoir lancé les nouvelles bandes de fréquence, qui permettent d'augmenter la vitesse et d'accroître l'étendue du réseau 5G existant, dans huit grandes métropoles.

Le patron de Verizon, Hans Vestberg, a de son côté indiqué sur la chaîne CNBC que le déploiement des nouvelles bandes de fréquences avait débuté dans plus de 1.700 villes.

afp/rp

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur ANA HOLDINGS INC.
03:14
06/05
06/05
29/04
28/04