BCE INC.

BCE
Temps Différé Toronto Stock Exchange - 22:19:45 26/01/2023
62.44 CAD +0.39%

Selon la Banque Nationale, les actions du secteur des télécommunications sont "en grande partie ramenées aux niveaux de la mi-septembre", mais Quebecor et Rogers bénéficient d'un coup de pouce supplémentaire

02/12/2022 | 20:50
(MT Newswires) -- Après la chute des marchés de la mi-septembre à la mi-octobre, les anciens retardataires des télécommunications canadiennes ont mené la reprise au cours des sept dernières semaines, Quebecor (QBR-B.TO), Rogers (RCI-B.TO) et Cogeco (CCA.TO) ayant fait un bond de plus de 20 % et dépassant les gains du marché, rapporte Adam Shine, analyste à la Banque Nationale.

BCE (BCE.TO), Cogeco et Telus (T.TO) ont en grande partie retrouvé leurs niveaux de la mi-septembre, les actions de Cogeco ayant connu une contraction beaucoup plus profonde et une montée plus abrupte, ce qui correspond en grande partie à la voie empruntée par Charter et Comcast. L'histoire de Cogeco en 2022 a été presque entièrement liée à la faiblesse de la charge Internet observée parmi les actions de câblodistributeurs américains qui ont cédé des parts de marché à T-Mobile et à sa poussée d'accès sans fil fixe (FWA) qui a gagné du terrain au cours des cinq derniers trimestres. Cogeco, qui publiera ses résultats du premier trimestre 2023 le 12 janvier, semble prêt pour une amélioration séquentielle très modeste des ajouts Internet au Canada, les pertes aux États-Unis devant correspondre à ce qui a été observé au quatrième trimestre 2022, les pertes en Ohio étant légèrement modérées mais les ajouts traditionnels diminuant. Après le premier trimestre, une meilleure charge d'abonnés est attendue des deux côtés de la frontière.

Dans son aperçu de Quebecor pour le troisième trimestre, Shine a noté que l'action se négociait à moins de 24 $ et semblait inférieure de 5 $ à ce que FBN considérait comme une valeur proche de la juste valeur basée sur la VL de 2022E et "pensait que la clarté de la vente de Freedom serait essentielle pour résoudre la déconnexion de l'évaluation." M. Shine reconnaît que même si les observateurs n'ont pas nécessairement obtenu le plan de match de Quebecor pour Freedom ni de certitude sur la conclusion de la transaction, "le passage de la partie probatoire de quatre semaines de l'audience du Tribunal semble nous rapprocher de la lumière au bout du tunnel réglementaire."

Quant à Rogers, l'action a fait un nouveau passage sous les 55 $ où une opportunité de négociation se présente souvent rapidement. Malgré les crédits de facturation, les résultats du 3e trimestre, hors 150 millions de dollars, reflétaient une croissance solide et continue. Ces résultats, auxquels s'ajoutent les perceptions quant au déroulement de l'audience du Tribunal, ont permis à l'action de revenir à ses niveaux de début juillet, avant la panne, et juste après que les frustrations se soient installées concernant une première médiation sans histoire qui n'a vu aucun engagement de la part du Bureau de la concurrence. La prochaine étape du calendrier est le 8 décembre, date à laquelle le Tribunal doit recevoir les observations écrites, suivies des arguments oraux les 13 et 14 décembre. Le juge en chef s'efforce de rendre la décision du tribunal d'ici la fin décembre, sinon en janvier.

Les actions de BCE et de Telus ont montré relativement moins de volatilité en 2022, avec des résultats et une exécution toujours solides. Telus continue de bénéficier d'une évaluation supérieure au sein du groupe grâce à un profil de croissance solide, un panorama attrayant sans actifs médiatiques à l'aube d'une possible récession et une stratégie de verticalisation dans le secteur des services filaires qui permet de cultiver l'échelle et la portée des unités Telus International, Telus Health et Telus Agriculture, ainsi que la quasi-finalisation de son effort de déploiement de la fibre optique qui réduira les dépenses en capital après 2022 et permettra à la société de réaliser des économies d'exploitation et de capital et de saisir des opportunités de monétisation de l'immobilier grâce à la mise hors service du cuivre.

Prix : 63,74, Variation : -0,12, Variation en pourcentage : -0,19

© MT Newswires 2023
Copier lien
Toute l'actualité sur BCE INC.
24/01
24/01
23/01
12/01
11/01