BERGBAHNEN ENGELBERG

0QKZ
Pas de cours disponible
--CHF 0.00%

Perte nette réduite pour Titlis Bergbahnen sur l'exercice 2020/21

11/01/2022 | 10:50

Zurich (awp) - Encore touché par la crise sanitaire et les restrictions visant les secteurs de la gastronomie, lesquelles ont entraîné une baisse de fréquentation, l'exploitant de remontées mécaniques Titlis Bergbahnen a cependant pu réduire sa perte nette durant l'exercice 2020/21. Celle-ci s'est contractée à 5,02 millions de francs, contre 19,62 millions douze mois auparavant.

Dans un communiqué diffusé mardi, Bergbahnen EngelbergTrübsee-Titlis (BET) explique la réduction de la perte nette à une stricte gestion des coûts, aux mesures d'économies mises en oeuvre ainsi qu'aux indemnités perçues au titre du chômage partiel. L'exploitant des remontées mécaniques basé à Engelberg, dans le canton d'Obwald, a aussi bénéficié de l'indemnisation de 10 millions de francs destinée aux cas de rigueur.

Au niveau opérationnel, la perte avant intérêts et impôts (Ebit) s'est contractée à 4,78 millions de francs, contre 18,95 millions durant l'exercice précédent. L'Ebitda s'est pour sa part hissé à 8,9 millions de francs, 23% de plus qu'un an auparavant.

En dépit des incertitudes liées à la pandémie les recettes ont légèrement progressé à 38,45 millions de francs, contre 38,18 millions douze mois auparavant. Sur l'ensemble de l'exercice, la fréquentation s'est tassée de 15% à 505'050 hôtes. Le marché international des voyages, qui avait complètement disparu avec l'éclatement de la crise de coronavirus, est resté quasiment inexistant pendant toute la période sous revue.

Pas de dividende

Compte tenu de la nouvelle perte, le conseil d'administration entend proposer aux actionnaires lors de l'assemblée générale du 25 février prochain de renoncer au versement d'un dividende.

Evoquant l'exercice en cours, BET juge son début prometteur, malgré une situation pandémique difficile. De novembre à fin décembre 2021, le nombre d'hôtes a bondi de 23,7% en variation annuelle. Toutefois, les affaires de la période de Noël ont souffert des mauvaises conditions météorologiques, la limite pluie-neige étant remontée au-dessus de 2500 mètres.

Interrogé par AWP, le directeur général de BET, Norbert Patt, anticipe une forte reprise du tourisme international cette année, l'évolution demeurant toutefois suspendue à celle de la pandémie et du variant Omicron du coronavirus. Les voyageurs d'Inde et des pays du Golfe devraient être les premiers à revenir, suivis des Américains, prévoit-il.

En revanche, M. Patt se montre moins optimiste concernant un retour des touristes chinois, du fait de l'actuelle situation sanitaire dans l'Empire du Milieu. De plus, Pékin incite ses citoyens à voyager dans le pays. Il n'en reste pas moins que M. Pratt prévoit le retour aux chiffres noirs durant l'exercice 2021/22, sans vouloir toutefois livrer de données chiffrées.

vj/lk/jh

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur BERGBAHNEN ENGELBERG-TRUEBSEE-TITLIS AG
27/06
11/01
11/01
2021
2021