CABASSE GROUP

ALCG
Cours en temps réel. Temps réel  - 21/01 17:35:01
4.35EUR -2.68%

Cabasse Group : Notre offre, unique, bénéficie de marchés durablement porteurs

28/10/2021 | 08:00

PDG

C’est grâce au savoir-faire logiciels dAwox (un projet introduit en Bourse en 2014 qui n’a pas connu le succès escompté) que Cabasse, marque audio de luxe rachetée en 2014, connait une renaissance. Alors que cette marque née en Bretagne en 1950 était en perte de vitesse sur le plan des produits et fortement déficitaire sur le plan financier, les investissements (12 M€ cumulés) ont porté leurs fruits depuis le lancement du premier produit disruptif "The Pearl" fin 2018. Désormais, ce groupe qui détient également les « marques B » Chacon et DIO vendues en GSB multiplie les nouveautés sur ses marchés porteurs. 

Positionnements du Groupe (source : Cabasse  

Alain Molinié, que représentent pour le groupe les deux lancements de produits récents chez Cabasse ? 

"Ils témoigne de l’accélération de la dynamique de lancement chez Cabasse, qui est passée de 1 lancement annuel majeur à 2 et probablement davantage dans les années à venir. Les ventes de Cabasse dépassent les 30% de croissance depuis 4 trimestres, avec une accélération au T2 2021, à +85%. Nous avons aujourd’hui l’offre la plus complète en matière de système acoustique complet, connecté et haute-définition. Notre gamme de streaming connecté haute résolution va de 2500 € à 25 000 € depuis le lancement commercial à la rentrée de The Pearl Pelegrina et de The Pearl Keshi, système 2.1 miniaturisé disponible à la vente depuis quelques jours. La totalité de cette gamme est fabriquée ou conçue en Bretagne où siège la marque depuis 70 ans." 

Source : Cabasse Group 

Quelle est aujourd’hui la part de produits connectés dans votre offre ? 

 " L’audio de streaming représente plus de 50% du CA Cabasse. Nous sommes le seul acteur disposant d’une offre complète sur l’audio streaming de luxe. Sur Chacon & DIO, nous sommes à 65% de produits connectés à travers nos produits domotique/sécurité, dont la moitié embarque nos propres logiciels. Le solde de nos ventes, 35%, est réalisé sur des produits électriques. Il est clair que ce sont ces produits qui tirent la croissance et nos marges brutes. Chez Cabasse, cette dernière est passée de 34 à 45% en deux ans. Chez Chacon & Dio, nous sommes passés de 32 à 36% de marge brute en deux ans et demi." 

La croissance de vos marchés (domotique, sécurité, audio) n’est-elle pas amenée à se normaliser après la crise sanitaire ?  

 " Dans l’audio, nous sommes au démarrage du marché de l’audio de streaming haut de gamme, qui offre dorénavant pour certains services de streaming une qualité quatre fois supérieure au CD. Après 5 ans passés à retourner Cabasse en alliant son savoir-faire acoustique et notre savoir-faire logiciel, nous nous retrouvons très bien positionnés pour les 10 à 20 prochaines années. Dans la domotique, le marché de la Maison se porte bien, et le segment de la Maison intelligente très bien. Les foyers s'intéressent durablement à leur confort compte tenu d’une présence accrue des individus à leur domicile et la généralisation de nouveaux modes de travail. Le marché de la Maison connectée n'en est qu'à ses débuts. Sur ce marché, 80% des volumes en GSB sont fait par des marques B et sur ces marques B, nos produits on a vocation à gagner des parts de marché du fait de l’intégration croissante de couches logicielles dans les produits, ce que les traders-logisticiens de marchandises en provenance d’Asie ne savent pas faire." 

Comment comptez-vous développer les ventes à l’international ? 

 " Chacon & Dio, société qui siège en Belgique, réalise déjà 60% de son CA hors France et le reste en Europe, sachant que le marché européen a ses propres normes. Sur Cabasse, nous avons investi depuis deux ans dans nos équipes commerciales, avec un déploiement progressif dans les prochains mois aux Etats-Unis, en Corée du sud, en Australie et au Royaume-Uni. Nous avons récemment signé un accord majeur avec un grand distributeur établi sur tout le territoire américain. Ce client a été séduit par la largeur de notre gamme haute définition." 

Compte de résultat résumé de Cabasse(source : CP semestriels Cabasse

L'objectif de réaliser une EBITDA de 10% en 2022 n’est-il pas menacé par les perturbations logistiques au niveau mondial ? 

" Compte tenu de notre niveau de marge brute et d’une structure de coût sous contrôle, nous pouvons viser en normatif 10 à 15% de marge d’EBE sur Cabasse et entre 7 et 10% sur Chacon & Dio. Nous sommes sur un objectif de 10% de marge d’EBITDA à fin 2022. La vitesse à laquelle nous atteindrons et dépasserons ces 10% est difficile à prévoir à un trimestre près compte tenu de l’inflation sur les coûts logistique, sachant que nous devons faire temporairement avec les 800 à 900% d’inflation sur les tarifs des conteneurs et que nous n’attendons pas de retour à la normale avant l’été 2022. En attendant la publication de notre CA T3 début novembre, rappelons que nous avons signé un très bon 1e semestre 2021, avec des croissances dynamiques pour l'ensemble des divisions et un dépassement de l'équilibre en EBITDA, sachant que le 2e semestre est historiquement plus favorable, ce qui devrait se reproduire cette année malgré les tensions conjoncturelles sur les marchés des composants, des matières premières ainsi que des transports." 

Source : Cabasse Groupe 
© Zonebourse.com 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur CABASSE GROUP
2021
2021
2021
2021
2021