CARREFOUR

CA
Cours en temps réel. Temps réel  - 20/01 09:19:25
17.585EUR +0.66%

Paris termine en baisse de 0,81%, à 6.721,16 points

30/11/2021 | 18:26

Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris a fini en net repli de 0,81% mardi, alors que les inquiétudes liées au nouveau variant du coronavirus, Omicron, et aux risques qu'il pourrait faire peser sur l'économie ont dominé la séance.

L'indice vedette CAC 40 a reculé de 55,09 points à 6.721,16 points au lendemain d'un rebond de 0,54% qui faisait suite à un gros trou d'air vendredi (-4,75%).

De plus en plus de pays rapportent avoir détecté la nouvelle souche parmi les tests effectués sur leur sol.

De plus, des déclarations ont attisé les craintes des investisseurs: le patron de Moderna a estimé que les vaccins existants contre le Covid-19 seraient moins efficaces contre le variant Omicron.

De son côté, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, a affirmé que l'évolution actuelle de la situation sanitaire présentait des risques pour l'économie.

En France, le ministre de la Santé Olivier Véran a souligné que la situation sanitaire est "en train de s'aggraver", avec une moyenne de contaminations journalière qui atteint mardi 47.000 au cours des 24 dernières heures et pourrait bientôt dépasser celle du pic de la troisième vague de l'épidémie de Covid-19.

"Si on prend un peu de hauteur, on voit que le marché avait vraiment besoin de respirer", relativise Yann Azuelos, gestionnaire de portefeuille chez Mirabaud France. Les chiffres de l'inflation et les annonces des banques centrales n'ont produit que de légers replis ces derniers temps.

Les marchés avaient atteint des niveaux records avant d'être fragilisés la semaine dernière par le reconfinement en Autriche et des signaux d'un possible relèvement des taux directeurs plus tôt que prévu aux États-Unis.

La panique créée par la détection du nouveau variant Omicron a donc été un prétexte pour de nombreux investisseurs pour prendre leurs bénéfices et limiter les prises de risques en attendant d'en savoir plus sur la dangerosité de cette nouvelle souche.

Plusieurs données économiques ont été publiées ce mardi, parmi lesquelles l'inflation en zone euro en novembre, 4,9% sur un an, du jamais vu depuis plus de 20 ans.

"Le marché aurait dû se focaliser sur l'inflation", qui est un sujet préoccupant selon Yann Azuelos, "mais l'évolution de la pandémie occulte tout le reste".

D'autant plus que le président de la banque centrale américaine (Fed) Jerome Powell a jugé que le moment est venu de cesser de parler d'une inflation temporaire aux États-Unis, une déclaration qui provoque un repli marqué du marché américain et une forte volatilité en fin de séance pour la cote Parisienne.

En France, l'inflation a encore accéléré en novembre, s'établissant à 2,8% sur un an, tandis que la consommation des ménages en biens a reculé de 0,4% en octobre sur un mois.

Dans l'ensemble, l'activité économique française a progressé de 3% au troisième trimestre, fortement tirée par la consommation des ménages, selon une deuxième estimation de l'Insee.

Nouvelle directrice pour le nouveau Suez

Sabrina Soussan, qui a notamment exercé des fonctions chez Siemens, a été choisie pour diriger le nouveau Suez (-0,18% à 19,74 euros), a annoncé le consortium actionnaire de cette entité qui regroupera les activités non absorbées par Veolia.

Danone lanterne rouge

L'action du groupe agroalimentaire Danone a perdu 4,31% à 51,99 euros, terminant en bas du CAC 40. Des valeurs liées à la consommation ont également été délaissées, à l'instar de Carrefour (-3,63% à 14,62 euros), Casino (-0,40% à 19,99 euros) ou le géant des centres commerciaux URW (-3% à 58,20 euros).

jvi/vac/nth

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur CARREFOUR
18/01
17/01
12/01
12/01
12/01