EDMOND DE ROTHSCHILD

RLD
Pas de cours disponible
--CHF 0.00%

Un ancien patron de Rosneft traîne Rothschild en justice

19/10/2020 | 19:01

Genève (awp) - Sergei Bogdanchikov, qui a dirigé la société d'Etat russe Rosneft jusqu'en 2010, a saisi la Cour suprême de New York contre la filiale luxembourgeoise d'Edmond de Rothschild. Le plaignant reproche au groupe bancaire d'avoir utilisé "son rayonnement et sa réputation" pour lui "escroquer" plusieurs dizaines de millions de dollars.

 

L'ancien patron du géant pétrolier russe avait d'abord tenté d'obtenir justice en Suisse et au Luxembourg, en vain. Le conflit opposant Sergei Bogdanchikov à la banque ne s'était pas ébruité pendant quatre ans, jusqu'au 14 octobre, date à laquelle le plaignant a saisi la Cour suprême de New York, où les plaintes sont publiques.

 

D'après le Financial Times, tout commence en 2001 lorsque l'oligarque confie à un ancien cadre de Rothschild plus de 150 millions de dollars (137 millions de francs) à travers la société d'investissement Fortinvest, créée pour lui par la filiale luxembourgeoise.

 

La banque avait promis à son client "d'investir de manière prudente et seulement selon les instructions de M. Bogdanchikov", selon la plainte déposée mercredi et consultée par AWP.

 

En 2016, l'investisseur se serait pourtant rendu compte que 81 millions de dollars avaient disparu et aurait dans la foulée porté plainte en Suisse et au Luxembourg.

 

L'affaire ne débouche pas et aurait pu en rester là, mais M. Bogdanchikov découvre l'implication de sociétés new-yorkaises dans l'affaire, ce qui lui permet de saisir la justice américaine.

 

Toujours selon la plainte, la banque aurait en effet volontairement "conspiré avec des courtiers et des sociétés d'investissement sans scrupules" qui auraient facturé des commissions gonflées à lui et à la banque.

 

L'une de ces sociétés d'investissement, OIM, aurait en outre fait perdre 10 millions de dollars à l'homme d'affaires russe en achetant des obligations convertibles émises par une société indienne frauduleuse, d'après les informations du Financial Times.

 

Abus de confiance

 

Pour le plaignant et son avocat américain, c'est la filiale luxembourgeoise d'Edmond de Rothschild qui a mis en place tout un système d'escroquerie destiné à piéger un ingénieur jugé naïf.

 

La plainte relate comment l'ancien patron de Rosneft aurait été amené dans le faste palace de la baronne Ariane de Rothschild, dont l'ancien cadre de la banque mis en cause se disait très proche.

 

"La fraude a commencé avec une illusion simple: utiliser les 250 années de rayonnement du nom Rothschild pour gagner la confiance puis en abuser à travers un complot de commissions occultes", accuse la plainte.

 

Une fois la confiance du client acquise, la filiale luxembourgeoise de la banque serait même allée jusqu'à tenir de faux relevés de compte pour cacher ces placements, selon le plaignant et son avocat.

 

Ils soulignent enfin comment la banque a renvoyé le cadre impliqué peu avant que M. Bogdanchikov ne se rende compte de ces transactions.

 

En tout, le plaignant estime avoir subi plus de 100 millions de dollars de dommages.

 

Contacté par AWP, le groupe bancaire Edmond de Rothschild a refusé de commenter l'affaire.

 

nj/al

© AWP 2020
Copier lien
Toute l'actualité sur EDMOND DE ROTHSCHILD (SUISSE) S.A.
19/10
28/07
18/06
07/05
17/03