ELECTRICITÉ DE FRANC

EDF
Cours en temps réel. Temps réel  - 26/05 09:11:51
8.498EUR +0.24%

Paris en forte baisse de 1,21%

18/01/2022 | 09:52

Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris baissait fortement de 1,21% mardi, face à la hausse des taux d'intérêt et alors que les prix du pétrole sont au plus haut depuis 2014.

A 09H30 l'indice vedette CAC 40 cédait 90,37 points à 7.114,77 points. Lundi, il avait rebondi de 0,82% après deux séances de baisse.

Tangi Le Liboux, stratégiste chez Aurel BGC, anticipe que "l'évolution des taux va rythmer la séance du jour", ceux-ci ont repris "une pente très haussière cette nuit".

Les rendements obligataires de la dette américaine sont au plus haut depuis le début de la pandémie: à 1,82% pour l'échéance à 10 ans et 1,02% pour le deux ans.

En Europe, "le 10 ans allemand s'apprête à revenir en territoire positif, pour la première fois depuis 2019", complète Tangi Le Liboux.

Une hausse des taux obligataires pénalise généralement les actions car elle améliore la rentabilité des obligations, des actifs considérés comme moins risqués par les investisseurs.

Au Japon, la banque centrale a rehaussé ses prévisions de croissance et d'inflation, qui reste limitée, pour le pays sur l'exercice 2022/23, tout en conservant un taux directeur négatif (-0,1%) appliqué depuis 2016.

Entretenant la thématique de l'inflation, les prix du pétrole ont atteint mardi leur plus haut niveau depuis plus de sept, dopés par des perturbations de l'offre, de vives tensions géopolitiques et une remontée de la demande. Le baril de Brent de la mer du Nord se négociait pour plus de 87 dollars et celui de WTI, à plus de 85 dollars.

Quant à la situation sanitaire, le variant Omicron s'avère moins grave pour la demande de pétrole que ses prédécesseurs et ne freine pas la remontée des cours.

Conséquence, les prix à la pompe ont atteint un record en France la semaine passée. Le gazole, carburant le plus utilisé en France, s'est vendu à 1,6214 euro le litre en moyenne, au plus haut, selon le ministère de la Transition écologique.

Record à la baisse pour l'auto

Les ventes de voitures neuves en Europe ont marqué un nouveau record à la baisse en 2021, freinées par la crise sanitaire et les pénuries de puces électroniques, selon les constructeurs.

Renault perdait 1,76% à 33,44 euros et Stellantis 1,39% à 18,89 euros, emportant également Valeo (-1,77% à 27,18 euros) et Plastic Omnium (-2,82% à 23,42 euros).

TotalEnergie dopé par les prix du pétrole

Seules deux valeurs du CAC 40 évoluaient en territoire positif vers 09H30, dont TotalEnergies (+0,63% à 49,99 euros) qui bénéficiait de la hausse des cours du pétrole.

Nouveau coup dur pour EDF

L'agence de notation Fitch a abaissé la note de la dette à long terme d'EDF d'un cran à "BBB+" après les annonces du gouvernement destinées à limiter la hausse des prix de l'énergie. Et S&P Global Ratings a annoncé ne pas exclure d'abaisser sa notation d'un cran à son tour, après la publication des résultats annuels d'EDF le 18 février.

L'action EDF, qui enregistre une perte de plus de 18% depuis le début de l'année, reculait de 0,38% à 8,44 euros mardi matin.

Nouvelle tête chez SMCP

Christophe Cuvillier, ancien président du directoire d'Unibail-Rodamco-Westfield, a été désigné président du conseil d'administration de SMCP (Sandro, Maje et Claudie Pierlot), a annoncé le groupe, en remplacement du Chinois Yafu Qiu écarté vendredi par ses actionnaires. Le titre SMCP perdait 2,82% à 7,25 euros.

jvi/pan/spi

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
25/05
25/05
25/05
25/05
25/05