ELECTRICITÉ DE FRANC

EDF
Cours en temps réel. Temps réel  - 22/06 17:35:15
11.53EUR -0.86%

Paris prudente avant les prix américains à la consommation

12/05/2021 | 13:15

Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris évoluait en légère hausse (+0,18%) mercredi en milieu de journée, attentiste avant la publication des chiffres de l'inflation américaine.

A 12H30, l'indice CAC 40 gagnait 11,53 points, à 6.278,92 points. Mardi, il avait fortement reculé de 1,86%, après avoir évolué en début de semaine à des niveaux plus vus depuis novembre 2000, se rapprochant alors du seuil des 6.400 points.

La principale préoccupation des investisseurs est une surchauffe de l'économie et une hausse durable des prix, qui pourraient favoriser une remontée des taux d'intérêt plus rapide qu'escompté.

Tous les regards se tourneront donc vers l'indice des prix à la consommation en avril aux Etats-Unis, qui sera publié en début d'après-midi.

"L'indice des prix à la consommation ne devrait avoir augmenté que modérément le mois dernier, de manière moins importante, en tout cas, qu'en mars", anticipent Christian Parisot et Jean-Louis Mourier, analystes pour Aurel BGC.

"Mais cette publication pourrait néanmoins inquiéter les investisseurs, en raison d'une forte augmentation de l'inflation mesurée sur un an", poursuivent-il, rappelant que "le rythme de hausse de l'indice total des prix à la consommation pourrait en effet dépasser 3,5%".

L'inflation a accéléré en avril en France (1,2% sur un an) et en Allemagne (2% sur un an), notamment en raison d'une poussée des tarifs de l'énergie.

La Commission européenne a présenté ses prévisions économiques: elle table sur une croissance de la zone euro relevée à 4,3% en 2021 et 4,4% en 2022.

La dette publique des 19 pays de la zone euro devrait rester quant à elle supérieure à 100% de son PIB en 2021 et 2022, comme l'an passé.

CGG en queue du SBF 120

CGG chutait de 12,52% à 0,88 euro. Le groupe parapétrolier a légèrement réduit sa perte nette au premier trimestre, à 82 millions d'euros, et se montre confiant quant au fait d'atteindre ses objectifs annuels.

Ubisoft sanctionné

L'éditeur français de jeux vidéo lâchait 8,96% à 56,12 euros. Ubisoft a annoncé mardi soir un chiffre d'affaires en hausse de près de 40% lors de son exercice décalé 2020-2021, une "année record" qui lui a également permis de renouer avec les bénéfices, mais les objectifs publiés pour 2021-2022 sont en dessous des attentes des analystes.

EDF au milieu des négociations

L'énergéticien EDF grimpait de 2,87% à 11,46 euros après avoir confirmé ses objectifs financiers pour 2021. Concernant le projet de réorganisation du groupe, il a indiqué mercredi qu'il n'y avait "pas de certitude quant à l'aboutissement" des négociations entre Paris et Bruxelles.

Neoen augmente sa production

Le titre Neoen prenait 1,76% à 33,58 euros. Le producteur d'énergies renouvelables a publié mardi, après Bourse, un chiffre d'affaires en baisse de 16% au premier trimestre, du fait d'une base de comparaison élevée l'an dernier, mais sa production électrique a aussi crû de 13% sur un an.

Une offre pour le nouveau Suez

La Caisse des dépôts, les fonds Meridiam et GIP ont déposé mardi leur offre d'achat du "nouveau Suez", le groupe qui restera après l'acquisition par Veolia de la plupart des activités internationales du Suez (-0,10% à 19,90 euros) actuel.

Air France et Airbus devant la justice

La cour d'appel de Paris a renvoyé mercredi Air France (-0,86% à 4,47 euros) et Airbus (+0,52% à 96,40 euros) devant le tribunal correctionnel pour "homicides involontaires", douze ans après le crash du Rio-Paris.

jvi/mch/cco

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
22/06
21/06
21/06
21/06
20/06