ENBW ENERGIE BADEN-W

EBK
Temps Différé Xetra - 17:36 28/11/2022
88.20 EUR +1.85%

L'Allemagne prolonge la durée de fonctionnement des centrales électriques au charbon pour stimuler l'approvisionnement

28/09/2022 | 16:49

Le cabinet allemand a adopté mercredi deux décrets visant à prolonger l'exploitation d'importantes centrales électriques alimentées au charbon jusqu'au 31 mars 2024 et à rétablir les capacités de production de lignite inutilisées jusqu'au 30 juin 2023, afin de stimuler l'offre.

Dans un communiqué de presse, le ministère de l'économie a qualifié les deux systèmes de réserve connexes, appelés réserve de réseau et réserve d'approvisionnement, d'"importants pour la préparation de l'hiver à venir".

"L'utilisation supplémentaire du charbon dans l'électricité est destinée à réduire l'utilisation du gaz et à aider à économiser le gaz", a-t-il déclaré.

La Russie a considérablement réduit ses exportations de gaz, laissant les industries manufacturières aux prises avec un approvisionnement serré et menaçant les livraisons aux ménages se chauffant au gaz dans les prochains mois froids.

Avant la décision de mercredi, les opérateurs, dont Steag et Uniper et RWE, avaient demandé une clarté juridique pour planifier la poursuite de leurs activités et réactiver les actifs mis hors service.

Le décret sur la réserve de réseau prolonge les opérations de marché pour les centrales principalement alimentées au charbon, dont la réintégration sur le marché avait déjà été rendue possible en juillet alors que la crise ukrainienne se poursuivait, mais cette période avait été jugée trop courte par certains opérateurs car elle aurait pris fin le 30 avril 2023.

Ils peuvent désormais opérer jusqu'au 31 mars 2024, tant que la phase d'alarme de niveau 2 d'un plan d'urgence gazier à trois niveaux mis en œuvre le 23 juin reste en place, ou si la phase 3, d'urgence, est déclenchée, a déclaré le ministère.

Le second décret s'applique à 1,9 gigawatts (GW) de capacité de production d'électricité à partir de lignite extrait dans le pays et actuellement retiré dans le cadre d'un plan de retrait.

La capacité peut revenir sur le marché à partir du 1er octobre ou plus tard jusqu'au 30 juin 2023, à condition également que la phase deux ou trois de l'urgence gazière s'applique.

Le décret autorise l'exploitation des centrales Niederaussem E et F et Neurath C de RWE (un peu moins de 300 MW chacune), et des unités Jaenschwalde E et F (500 MW chacune) exploitées par Leag, propriété de l'investisseur tchèque EPH et du groupe d'investissement privé PPF Investments.

Les prix de l'électricité sont très élevés mais, selon les rouages du marché de gros, proposer des volumes de production n'est pas synonyme de vente garantie [EL/DE].

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur ENBW ENERGIE BADEN-WÜRTTEMBERG AG
18/11
17/11
15/11
11/11
11/11