ERAMET

ERA
Cours en temps réel. Temps réel  - 29/06 14:20:35
105.3EUR +3.64%

Eramet vend Aubert et Duval au consortium Airbus-Safran-Tikehau

21/06/2022 | 11:19

Paris (awp/afp) - Le groupe minier français Eramet a annoncé mardi avoir signé le protocole d'accord pour céder sa filiale Aubert et Duval, spécialiste d'alliages métalliques stratégiques pour l'aéronautique et le nucléaire, à un consortium composé d'Airbus, Safran et Tikehau Ace Capital.

Eramet a confirmé avoir obtenu l'avis des instances représentatives du personnel, auxquelles l'accord était soumis.

L'opération devrait être finalisée "d'ici la fin d'année, sous réserve de la levée de conditions suspensives, dont l'obtention d'autorisations règlementaires", a précisé le groupe.

Après plusieurs mois de négociations, les parties avaient signé en février dernier un "protocole d'accord non engageant" pour cette opération, sur la base d'une valeur d'entreprise de 95 millions d'euros.

Les trois partenaires du consortium, l'avionneur européen, le motoriste et le fonds d'investissement, doivent acquérir la société Aubert et Duval "à travers une holding détenue à parts égales créée à cet effet", avaient-ils expliqué à l'époque.

Les installations d'Aubert et Duval, société fondée en 1907, sont principalement situées aux Ancizes dans le Puy-de-Dôme et à Pamiers en Ariège. L'entreprise emploie 3600 personnes, dont la plupart sont en France.

Cette acquisition devait permettre à Airbus et Safran, ainsi qu'aux autres clients d'Aubert et Duval, "de sécuriser leur approvisionnement stratégique et le développement de nouveaux matériaux destinés aux programmes d'avions et de moteurs civils et militaires, actuels et futurs", avaient expliqué les membres du consortium dans un communiqué en février.

Eramet a présenté en avril dernier des résultats encourageants pour son premier trimestre, avec une hausse de 65% de son chiffre d'affaire par rapport au premier trimestre 2021.

Dopé par l'explosion des cours des matières premières sur les marchés, liée à la guerre en Ukraine, et par une hausse de ses volumes de production, le groupe minier a relevé sa prévision de bénéfice d'exploitation (Ebitda) pour 2022 à plus de 1,5 milliard d'euros, contre 1,2 milliard envisagé jusqu'à présent.

Mardi à 10H45 à la Bourse de Paris, le cours de l'action d'Eramet gagnait 8,49%, à 112,40 euros, dans un marché en hausse de 1,55%.

afp/buc

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur ERAMET
23/06
22/06
21/06
21/06
21/06