ERICSSON

ERCG
Cours en différé. Temps Différé  - 01/07 08:03:35
7.57EUR -3.69%

Ericsson bondit en Bourse à la faveur de résultats meilleurs qu'attendu

21/10/2020 | 11:47

Stockholm (awp/afp) - L'action de l'équipementier télécoms suédois Ericsson bondissait mercredi en Bourse après la publication de résultats en hausse et meilleurs qu'attendus pour le troisième trimestre, portés par le déploiement continu de la 5G et une rentabilité au plus haut depuis 2006.

Ericsson, parmi les pionniers de la 5G, a réalisé un bénéfice net de près de 5,6 milliards de couronnes (environ 582 millions de francs), contre une perte de 6,9 milliards l'année dernière, trimestre qui avait été plombé par une provision.

Le chiffre d'affaires est en légère progression (+0,6%) à environ 57,5 milliards.

Si la pandémie de Covid-19, "a nui aux revenus de plusieurs de nos clients, et (que) dans certains cas, cela a entraîné une réduction de capex (les dépenses d'investissements, NDLR), nous n'avons constaté aucun impact négatif sur notre activité", explique le groupe dans son rapport trimestriel.

La marge brute (hors restructurations), indicateur privilégié de l'équipementier pour mesurer sa rentabilité, a atteint 43,2%, là où les analystes tablaient sur 39,4%.

A la Bourse de Stockholm, vers 09H15 GMT, le titre prenait 6,4%, autour des 105 couronnes.

Le fleuron suédois a maintenu ses prévisions financières pour l'année et à moyen terme (2022).

"Nous restons positifs quant aux perspectives à long terme pour l'industrie et Ericsson. Les résultats obtenus depuis le début de l'année renforcent notre confiance dans la réalisation de l'objectif 2020", a commenté le PDG Börje Ekholm.

En début d'année, Ericsson disait prévoir un chiffre d'affaires compris entre 230 et 240 milliards (contre 227,2 milliards en 2019) et une marge brute entre 37% et 39%.

Pour 2022, le groupe cherche à atteindre une marge opérationnelle de 12 à 14%.

A ce jour, Ericsson a déployé 65 réseaux 5G et signé 112 contrats commerciaux avec des opérateurs de par le monde, précise le groupe. Avec Huawei, dans le viseur des Etats-Unis, et Nokia, ils se partagent actuellement près de 80% du marché des réseaux de cinquième génération.

La Suède, berceau d'Ericsson, a annoncé mardi bannir par mesure de sécurité nationale les nouveaux équipements Huawei et d'un autre groupe chinois, ZTE, de son nouveau réseau télécoms 5G, suscitant la protestation de Pékin. Ceux déjà installés devront être retirés d'ici le 1er janvier 2025.

Il s'agit du deuxième pays européen à le faire explicitement après le Royaume-Uni.

Les mesures de restrictions visant Huawei devraient profiter à ses principaux concurrents Ericsson et Nokia, selon les analystes.

afp/lk

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur TELEFONAKTIEBOLAGET LM ERICSSON (PUBL)
2020
2020
2020
2020
2020