HALEON PLC

HLN
Cours estimé en temps réel. Temps réel estimé  - 27/09 09:37:11
286.975GBX +0.22%

Retour au calme pour Sanofi, GSK et Haleon après l'alerte Zantac

12/08/2022 | 11:32

LONDRES, 12 août (Reuters) - Sanofi, GlaxoSmithKline et Haleon regagnent un peu de terrain en Bourse vendredi après leur chute des deux jours précédents, les trois groupes pharmaceutiques ayant assuré que le dossier des poursuites judiciaires liées au Zantac aux Etats-Unis n'avait enregistré aucun développement majeur.

La valeur boursière de Sanofi a chuté de 11% en deux jours, celle de GSK de 15% et celle d'Haleon de 12,6%, le marché craignant que les procès à venir mettant en cause le Zantac, un traitement des brûlures d'estomac retiré du marché à partir de 2019 après l'apparition d'un risque potentiel lié à une impureté potentiellement cancérigène, n'aboutisse à des indemnisations très coûteuses pour les trois groupes.

Plus de 2.000 plaintes mettant en cause le Zantac ont été déposées aux Etats-Unis selon des analystes et le premier procès doit s'ouvrir à la fin du mois.

Dans un communiqué https://www.sanofi.com/fr/media-room/communiques-de-presse/2022/2022-08-11-16-21-24-2497005 publié jeudi, Sanofi a précisé que le premier procès dans lequel il serait mis en cause directement était prévu en février 2023.

Le Zantac, lancé à l'origine par GSK, a été commercialisé par plusieurs sociétés depuis l'expiration de son brevet d'exclusivité à la fin des années 1990, notamment par Sanofi, Pfizer et Boehringer Ingelheim.

Haleon, coté en Bourse depuis le mois dernier, regroupe des actifs de santé grand-public détenus auparavant par GSK et Pfizer.

GSK, Sanofi, Pfizer et Haleon ont perdu au total près de 38 milliards d'euros de capitalisation boursière depuis une semaine malgré l'absence de tout nouvel élément concret dans le dossier, notent vendredi les analystes de Barclays.

Ceux de JPMorgan estiment de leur côté que si GSK est le plus exposé au dossier Zantac, la baisse du titre est probablement exagérée.

Concernant Sanofi, ils jugent possible que le groupe ne soit reconnu responsable d'aucun préjudice et que dans le cas contraire, son exposition financière au dossier serait inférieure à celle de GSK. Ils en concluent que le cours actuel constitue "un point d'entrée intéressant à un horizon d'un an ou plus".

L'action Sanofi gagne 0,89% à 11h15 tandis qu'à Londres, GSK reprend 3,91% et Haleon 1,58%.

(Reportage Natalie Grover, version française Marc Angrand, édité par Kate Entringer)

© Reuters 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur HALEON PLC
26/09
26/09
20/09
20/09
20/09