LONDON STOCK EXCHANG

LSE
Cours estimé en temps réel. Temps réel estimé  - 02/03 17:30:00
9741GBX +0.28%

Londres évite de prendre des risques

18/01/2021 | 09:36

Londres (awp/afp) - La Bourse de Londres était proche de l'équilibre lundi en début de séance (-0,07%), hésitante en ce jour férié aux Etats-Unis et toujours préoccupée par la propagation de la pandémie.

Vers 08H30 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs perdait 4,81 points à 6.730,90 points.

Le marché britannique prenait peu de risques à l'orée d'une journée marquée par la fermeture des places américaines du fait d'un jour férié.

"Après un solide début d'année, les investisseurs adoptent une approche plus prudente", note Hussein Sayed, analyste chez FXTM.

Il évoque la publication de données économiques moroses, le début de la saison des résultats d'entreprises, l'arrivée au pouvoir de Joe Biden, prévue mercredi, ainsi que l'annonce de son plan économique.

Mais l'analyste insiste surtout "sur les développements autour du Covid-19".

Les marchés craignent que les mesures de restrictions adoptées dans de nombreux pays d'Europe pour contenir le virus retardent la reprise économique espérée grâce aux vaccins.

De son côté, la Chine a enregistré une croissance de 2,3% en 2020 mais elle est au plus bas depuis plus de 40 ans, avec un ralentissement dans l'industrie et la consommation.

Enfin, aux Etats-Unis, les investisseurs ont salué le plan de relance géant dévoilé par Joe Biden mais s'inquiètent qu'il soit financé par des hausses d'impôts.

LE SECTEUR PETROLIER RECULE. Ces valeurs souffraient de la faiblesse récente des cours sur fond d'inquiétudes quant à la demande mondiale du fait de la pandémie. BP perdait 1,64% à 297,50 pence et Royal Dutch Shell (action "B") 1,54% à 1.398,20 pence.

BT BAISSE (-2,41% à 137,45 pence). L'opérateur télécoms faite face à une action en justice de clients estimant qu'ils ont payé trop cher leur abonnement internet, ce qui pourrait coûter au groupe 600 millions de livres selon le cabinet d'avocat qui porte la plainte.

LES MULTINATIONALES EN HAUSSE. Ces entreprises, qui font commerce à l'étranger, profitaient de la baisse de la livre face au dollar. Le groupe de luxe Burberry prenait 0,70% à 1.728,00 pence et le spécialiste des produits d'hygiène et de santé Reckitt Benckiser 0,32% à 6.294,00 pence.

jbo/sl

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur LONDON STOCK EXCHANGE PLC
26/02
23/02
22/02
12/02
05/02