LONDON STOCK EXCHANG

LSE
Cours en différé. Temps Différé  - 26/02 17:35:24
9618GBX -0.95%

Londres ragaillardie à l'entame du mois de décembre

01/12/2020 | 17:53

Londres (awp/afp) - La Bourse de Londres a terminé en forte hausse de 1,89% mardi, reprenant son ascension après avoir subi des prises de bénéfices la veille, au terme de son meilleur mois en plus de 30 ans.

A la clôture, l'indice FTSE-100 des principales valeurs a pris 118,54 points à 6.384,73 points.

Le marché britannique a entamé du bon pied le mois de décembre après une séance difficile la veille.

Ces derniers jours, les investisseurs ont pris leurs gains après un bond de plus de 12% sur le mois de novembre, une performance inédite depuis 1989.

Le FTSE "récupère après les fortes pertes d'hier" qui "pouvaient refléter des prises de bénéfices après un mois de novembre spectaculaire sur les marchés", souligne Russ Mould, analyste chez AJ Bell.

Selon lui, "la transition vers l'administration Biden à la Maison Blanche et les nouvelles sur les vaccins offrent du soutien" au marché britannique.

Mais, ombre au tableau, "nous ne savons toujours pas si un accord sur le Brexit sera obtenu", prévient-il.

Les négociations butent toujours pour arriver à un accord de libre-échange sans quota ni droit de douane qui permettrait de limiter les perturbations aux échanges.

Si un compromis est trouvé entre Londres et Bruxelles, il doit encore être ratifié par les Parlements respectifs d'ici fin décembre, rendant les prochains jours déterminants.

LLOYDS BANKING GROUP REBONDIT (+7,45% à 38,28 pence). La banque avait souffert la veille de prises de bénéfices, en parallèle de l'annonce du recrutement d'un nouveau directeur général, Charlie Nunn. Le patron sortant António Horta-Osório va quant à lui prendre la présidence du conseil d'administration de Credit Suisse, a annoncé la banque helvétique mardi.

JD SPORTS EN HAUSSE (+4,23% à 809,00 pence). La chaîne d'articles de sports a mis un terme aux négociations de rachat des grands magasins Debenhams, qui vont être liquidés, au lendemain de la faillite du groupe Arcadia qui assombrit les perspectives du secteur du commerce.

LE SECTEUR PÉTROLIER MONTE. Ces valeurs se sont reprises après avoir été à la traîne récemment et alors que l'Opep a repris ses discussions mardi pour tenter d'arrêter une position commune sur les quotas de production à venir dans un marché déprimé par la pandémie. BP a pris 2,99% à 255,05 pence et Royal Dutch Shell (action "B") 2,77% à 1.268,40 pence.

jbo/bp/etr

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur LONDON STOCK EXCHANGE PLC
26/02
23/02
22/02
12/02
05/02