LONDON STOCK EXCHANG

LSE
Cours estimé en temps réel. Temps réel estimé  - 02/03 17:30:00
9741GBX +0.28%

Londres souffle après un bon début d'année

11/01/2021 | 17:52

Londres (awp/afp) - La Bourse de Londres a terminé en baisse de 1,09% lundi, après un début d'année en fanfare et dans un marché préoccupé par la pandémie.

A la clôture, l'indice FTSE-100 des principales valeurs a perdu 74,78 points à 6.798,48 points.

Le marché britannique a marqué une pause après avoir fortement progressé tout au long de la semaine écoulée.

"Après l'euphorie de la semaine dernière sur les marchés, les investisseurs se rendent compte que les cas de Covid au Royaume-Uni restent à des niveaux élevés, tandis qu'ils augmentent également en Allemagne et en Chine par exemple", souligne Russ Mould, analyste chez AJ Bell.

Au Royaume-Uni, le système de santé est "actuellement confronté à la plus dangereuse situation dont on puisse se souvenir", a alerté Chris Whitty, le médecin-chef pour l'Angleterre. "Si le virus poursuit cette trajectoire, les hôpitaux seront en réelle difficulté, et cela très bientôt".

"L'économie va se dégrader avant d'aller mieux", a prévenu lundi le ministre des Finances Rishi Sunak, en raison du nouveau confinement décidé en Angleterre pour enrayer la flambée des contaminations.

Pour M. Mould, "le rythme de déploiement du vaccin est surveillé de près et toute nouvelle positive pourrait soutenir les marchés boursiers".

LE SECTEUR MINIER SOUFFRE. Ces valeurs ont été pénalisées par la baisse des cours des métaux dans la foulée de la hausse du dollar et des contaminations en Chine. BHP a perdu 2,57% à 2.164,50 pence et Rio Tinto 1,84% à 6.194,00 pence.

EASYJET PROGRESSE (+2,09% à 803,04 pence) La compagnie aérienne a annoncé avoir négocié une nouvelle facilité de prêt sur cinq ans pour 1,4 milliard de livres.

JD SPORTS GRIMPE (+3,81% à 883,20 pence) L'enseigne de vêtements de sport a profité de ventes semestrielles en hausse de 5% sur un an, notamment grâce à l'essor des commandes en ligne.

OCADO EN HAUSSE (+0,77% à 2.500,00 pence) Le supermarché en ligne, partenaire de Marks and Spencer, a averti de pénuries possibles sur certaines lignes de produits, des entreprises agroalimentaires réduisant leur offre à cause de personnels en isolement ou malades en pleine pandémie.

MORRISONS DANS LE VERT (+0,36% à 183,25 pence) La chaîne de supermarchés a décidé de ne plus accepter dans ses magasins les clients qui ne portent pas de masque.

jbo-ved/esp

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur LONDON STOCK EXCHANGE PLC
26/02
23/02
22/02
12/02
05/02