MITSUBISHI MOTORS CO

7211
Cours en clôture. Cours en clôture  - 27/09
291JPY +2.83%

Tokyo a rechuté avec le Covid-19 et avant la Fed

28/07/2021 | 08:28

Tokyo (awp/afp) - Après trois séances de hausse, la Bourse de Tokyo est tombée de haut mercredi, redevenue soucieuse concernant le Covid-19 au Japon et fébrile avant l'issue de la réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed) plus tard dans la journée.

L'indice vedette Nikkei a lâché 1,39% à 27.581,66 points, ayant creusé ses pertes dans l'après-midi, et l'indice élargi Topix a perdu 0,95% à 1.919,65 points.

Tokyo, qui accueille actuellement les Jeux olympiques à huis clos, a recensé mardi 2.848 nouveaux cas de Covid-19, du jamais vu depuis l'apparition de la pandémie il y a plus d'un an et demi.

Ce chiffre, qui a plus que doublé en sept jours, pourrait toutefois avoir été en partie gonflé par des cas non signalés durant le week-end de quatre jours (de jeudi dernier à dimanche) qui avait marqué l'ouverture des JO.

La Bourse de New York s'était aussi repliée mardi, surtout son indice Nasdaq, à forte coloration technologique, en attendant la Fed.

Le marché tokyoïte a été pénalisé par des "prises de bénéfices, principalement dans les valeurs technologiques" dans la foulée des pertes à Wall Street, a commenté Okasan Online Securities dans une note, rappelant aussi la prudence habituelle des investisseurs avant la Fed.

En Chine, l'indice Hang Seng s'inscrivait en mini-rebond (+0,37% après 06H00 GMT), après deux séances de dégringolade causés par un nouveau tour de vis réglementaire de Pékin affectant divers secteurs d'activité. L'indice composite de Shanghai et celui de Shenzhen demeuraient orientés à la baisse.

Du côté des valeurs

MITSUBISHI MOTORS A CARBURÉ: le titre du constructeur automobile Mitsubishi Motors a fortement grimpé (+8,42% à 309 yens), dans la foulée de ses résultats trimestriels dans le vert publiés mardi après la clôture du marché tokyoïte, assortis d'un léger relèvement de ses prévisions annuelles. De bon augure pour son principal actionnaire et allié Nissan (+3,88% à 593,7 yens), qui doit publier à son tour ses résultats trimestriels mercredi après la clôture de la Bourse.

SOFTBANK GROUP A SOUFFERT: le titre du géant japonais des investissements dans les nouvelles technologies SoftBank Group, l'un des poids lourds de l'indice Nikkei, a été une victime collatérale des pertes de l'indice Nasdaq la veille à New York: son titre a dérapé de 4,83% à 6.745 yens.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen était stable face au dollar, à raison d'un dollar pour 109,79 yens après 06H10 GMT contre 109,78 yens mardi à 21H00 GMT.

Le cours de la devise nippone était aussi quasi inchangé par rapport à l'euro, qui valait 129,73 yens contre 129,72 yens la veille.

L'euro bougeait très peu par rapport au billet vert, à raison d'un euro pour 1,1814 dollar contre 1,1817 dollar mardi à la fin des échanges.

Le marché du pétrole, qui avait légèrement reculé mardi face aux interrogations sur l'évolution de la pandémie, repartait mercredi en hausse: vers 06H00 GMT le cours du baril américain de WTI regagnait 0,66% à 72,12 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord reprenait 0,52% à 74,87 dollars.

etb/rhl

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur MITSUBISHI MOTORS CORPORATION
23/09
20/09
20/09
14/09
03/09