MIZUHO FINANCIAL GRO

8411
Cours en différé. Temps Différé  - 16/05 06:43:22
1503JPY -1.83%

Tokyo termine en baisse mais le Nikkei a progressé de 5% en 2021

06/01/2022 | 00:00

REVOICI avec précision au 6e paragraphe, cours devises et pétrole actualisés.

Tokyo (awp/afp) - La Bourse de Tokyo a reculé jeudi pour sa dernière séance de 2021 alors que les investisseurs, peu nombreux avant quatre jours de fermeture, limitaient les prises de risques, mais l'indice Nikkei a nettement progressé sur l'ensemble de l'année.

L'indice vedette de la place tokyoïte a lâché 0,4% à 28.791,71 points comparé à la veille, mais gagné 4,9% par rapport à sa dernière séance de 2020.

L'indice élargi Topix a perdu 0,33% à 1.992,33 points.

Les échanges sont restés léthargiques alors que "peu d'acteurs sont présents sur le marché juste avant les congés de fin et de début d'année", a commenté Mizuho Securities dans une note.

L'impact du variant Omicron sur la reprise économique a également préoccupé les investisseurs à Tokyo, alors que la capitale a recensé 76 cas de Covid-19 mercredi, au plus haut depuis début octobre.

Sans égaler sa poussée de 16% de 2020, sur fond des énormes plans de soutien des gouvernements et des Banques centrales face à la pandémie, le Nikkei a cependant atteint son plus haut niveau en clôture pour une fin d'année depuis 1989.

Plus tôt dans l'année, l'indice vedette avait passé le seuil psychologique des 30.000 points, refluant cependant par la suite, alors que les nombres quotidiens de cas de coronavirus battaient des records au moment des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo.

Les valeurs ont cependant repris leur progression après la levée de l'état d'urgence dans le pays, où la campagne de vaccination, critiquée pour sa lenteur au départ, a passé la vitesse supérieure. Près de 80% des Japonais sont totalement vaccinés aujourd'hui.

L'annonce en novembre par le nouveau Premier ministre Fumio Kishida d'un plan de soutien record à l'économie nippone a également soutenu le marché.

"Les attentes concernant la reprise économique sont relativement fortes pour 2022" a déclaré à l'AFP Toshikazu Horiuchi de IwaiCosmo Securities.

Du côté des valeurs

TOURISME DÉPRIMÉ: les titres liés au tourisme et aux voyages ont reculé face aux craintes que l'aggravation de la situation sanitaire ne dissuade les Japonais de se déplacer: le voyagiste HIS a perdu 2,95% à 1.870 yens, la compagnie aérienne Japan Airlines 0,72% à 2.196 yens et l'opérateur ferroviaire JR East 1,29% à 7.073 yens.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen refluait face au dollar, à raison d'un dollar pour 115,17 yens vers 08H40 GMT contre 114,95 yens mercredi à 21H00 GMT.

La monnaie japonaise progressait par rapport à l'euro, qui valait 130,24 yens, contre 130,45 yens la veille.

Un euro se négociait par ailleurs pour 1,1309 dollar, contre 1,1349 dollar mercredi.

Le pétrole était stable: vers 08H30 GMT le prix du baril de brut américain WTI perdait tout juste 0,09% à 76,49 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord lâchait 0,06% à 79,18 yens.

si-mac/els

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur MIZUHO FINANCIAL GROUP, INC.
06:16
13/05
13/05
13/05
13/05