NINTENDO CO., LTD.

7974
Cours en différé. Temps Différé  - 05/10 08:00:00
6011JPY -0.64%

La hausse devrait se poursuivre en Europe, la BoE à suivre

04/08/2022 | 08:49

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse modérée à l'ouverture jeudi dans le sillage de Wall Street, de solides données économiques et résultats d'entreprises contribuant à l'attrait des investisseurs pour les actifs risqués.

Les contrats à terme donnent une hausse de 0,16% pour le CAC 40 parisien, de 0,35% pour le Dax à Francfort, de 0,12% pour le FTSE à Londres et de 0,16% pour l'EuroStoxx 50.

Le marché européen devrait entamer la séance sur la même tendance que la veille après le bon accueil réservé aux résultats de plusieurs grands groupes et l'annonce d'une accélération surprise de l'ISM des services aux Etats-Unis venue conforter l'idée que l'économie américaine n'est pas en récession malgré la chute du PIB au premier semestre.

La journée sera rythmée par de nouveaux résultats de sociétés et par les annonces de politique monétaire de la Banque d'Angleterre, qui pourrait relever son taux directeur de 50 points de base d'après la plupart des investisseurs et des analystes.

Du côté de la Réserve fédérale, d'autres responsables se sont succédés mercredi pour affirmer leur détermination à juguler l'inflation bien que Mary Daly, présidente de l'antenne de San Francisco, a déclaré à Reuters qu'une hausse d'un demi-point pourrait être suffisante en septembre.

"Les attentes selon lesquelles la Fed s'éloigne du resserrement monétaire ont été battues en brèche au cours des dernières 48 heures par presque tout le monde, les responsables laissant entendre que le relèvement des taux va se poursuivre à un rythme assez agressif", a déclaré Rob Carnell chez ING.

"Ce message ne s'est pas propagé jusqu'au marché des actions, qui s'attarde sur une série de résultats raisonnablement solides et des données économiques assez décentes et se dit que c'est génial, au lieu de faire ce qu'il devrait faire et de dire que [le discours de la Fed est] assez inquiétant", a ajouté le responsable de recherche.

LES VALEURS A SUIVRE :

Après les résultats trimestriels solides de Société générale mercredi, Crédit agricole a publié des résultats supérieurs aux attentes au deuxième trimestre grâce à un niveau d'activités record dans la banque d'investissement, la volatilité des marchés ayant entraîné une forte demande d'instruments de couverture.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en nette hausse mercredi alors que les prévisions solides de bénéfices annoncées par Paypal (+9,25%) et CVS Health (+6,3) ont alimenté la confiance des investisseurs et contribué à porter le Nasdaq à un record depuis début mai.

L'indice Dow Jones a gagné 1,29% à 32.812,50 points, le S&P-500, plus large, a pris 1,56% à 4.155,12 points et le Nasdaq Composite a avancé de 2,59% à 12.668,16 points.

Moderna a bondi d'environ 16% après l'annonce d'un programme de rachat d'actions de trois milliards de dollars.

Regeneron Pharmaceuticals a grimpé de 5,9% après avoir fait mieux que prévu en termes de chiffre d'affaires trimestriel tandis que la chaîne de cafés Starbucks a pris 4% après avoir annoncé un profit trimestriel supérieur aux attentes.

Les contrats à terme signalent une ouverture sans grand changement.

EN ASIE

A Tokyo, le Nikkei a avancé de 0,69% dans le sillage de Wall Street et soutenu par de bons résultats de sociétés.

Le constructeur automobile Subaru a grimpé de 8,48% après ses résultats et ses prévisions encourageantes mais son concurrent Toyota a cédé 2,99% après la baisse plus importante qu'attendu de son bénéfice d'exploitation trimestriel.

Casio Computer s'est adjugé 6,29% grâce à un objectif de bénéfice pour le trimestre en cours au-dessus des attentes tandis que Nintendo a grappillé 0,41%, le fabricant de jeux vidéo ayant maintenu ses prévisions annuelles malgré la chute des ventes trimestrielles de la console Switch sur un an.

En Chine, le CSI 300 monte de 0,63% et le SSE Composite de Shanghai gagne 0,55%, alors que l'attention des investisseurs se tourne vers des signes d'accélération des investissements dans les infrastructures destinés à relancer l'économie du pays.

CHANGES

Le dollar est inchangé face à un panier de devises de référence (-0,03%) après avoir profité la veille des déclarations des membres de la Fed.

L'euro s'affiche à 1,0157 dollar.

TAUX

Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans recule de deux points de base à 2,73%, après avoir atteint un pic de deux semaines mercredi à 2,851% en réaction aux propos "hawkish" des membres de la Fed et à la bonne surprise de l'ISM services.

Le dix ans allemand est stable à 0,858%.

PÉTROLE

Les inquiétudes concernant l'offre pétrolières contribuent au rebond des cours, qui ont atteint la veille leurs plus bas niveaux en six mois en raison de l'annonce par l'Energy Information Administration (EIA) d'une augmentation inattendue des stocks de brut et d'essence aux Etats-Unis la semaine dernière.

Le Brent monte légèrement à 96,55 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) à 90,54 dollars.

L'Opep+, qui réunit l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, a décidé mercredi de relever ses objectifs de production de septembre de seulement 100.000 barils par jour, un revers pour le président Joe Biden après son voyage en Arabie saoudite le mois dernier pour convaincre Ryad d'ouvrir les vannes afin de faire baisser les prix.

(Laetitia Volga, édité par Kate Entringer)

par Laetitia Volga

© Reuters 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Économie"
23:34
23:03
23:00
22:52
22:51