NINTENDO CO., LTD.

7974
Cours en différé. Temps Différé  - 18/05 08:00:00
59270JPY +3.51%

Les marchés mondiaux poursuivent leur progression

28/12/2021 | 10:33

Paris (awp/afp) - Les marchés actions étaient bien orientés mardi, dans la lignée de leurs gains de la veille. L'optimisme des peu nombreux investisseurs présents écartait les craintes liées aux perturbations du variant Omicron.

L'Europe a entamé sa journée dans le vert: Paris gagnait 0,23%, Francfort 0,20% et Milan 0,52% vers 09h30. Comme lundi, le marché londonien est fermé. La Bourse de Zurich voyait quant à elle son indice phare SMI gagner 0,59% vers 10h30

En Asie, Tokyo a nettement rebondi, prenant 1,37%, tandis que les places asiatiques ont également progressé, mais plus légèrement. La production industrielle au Japon a par ailleurs bondi de 7,2% en novembre sur un mois, notamment dans l'automobile, un fort signe de reprise de l'industrie, freinée depuis des mois par les pénuries.

Lundi, Wall Street a terminé en nette hausse, le S&P 500 établissant un nouveau record de points, tandis que le Dow Jones a frôlé le sien. Les marchés semblent bien au milieu d'un "rally de Noël" propice aux "prises de risques", estiment les analystes d'Okasan Online Securities, désignant une période où les indices enchaînent les hausses, bien que la progression soit rendue fragile par les plus faibles volumes d'échanges par rapport au reste de l'année.

Face à l'explosion du nombre de contaminations du Covid-19 dans le monde due au variant Omicron, les investisseurs s'en tiennent à la ligne répétée lundi par le président américain Joe Biden, pour qui le variant "ne devrait pas être une source de panique". Les opérateurs de marchés continuent de penser que les tensions et les restrictions sanitaires, de moindre ampleur que celles précédemment mises en place, ne seront que temporaires et ne risquent pas de faire dérailler la reprise mondiale.

Nintendo touché par les pénuries

Le géant du jeu vidéo Nintendo (-0,61% à 55.060 yens) prévoit des retards d'approvisionnement pour sa console Switch au-delà de début 2022, a déclaré son président, Shuntaro Furukawa, au journal local Kyoto Shimbun, citant la pénurie mondiale de semi-conducteurs et les perturbations des chaînes logistiques.

Nintendo avait abaissé début novembre son objectif de ventes de Switch à 24 millions d'unités pour l'exercice qui se terminera fin mars, contre une prévision précédente de 25,5 millions. Sur son exercice précédent, 28,8 millions de Switch avaient été écoulées dans le monde, un record.

En France, l'éditeur de jeux vidéos Ubisoft reculait de 0,42% à 42,78 euros.

Du côté du pétrole, de l'euro et du bitcoin

Après un bond de 2,4% à 2,9% en fin de séance lundi, les prix du pétrole soufflaient: vers 09h20 le prix du baril de brut américain WTI pour livraison février prenait 0,11% à 75,64 dollars mais celui du baril de Brent de la mer du Nord à même échéance reculait de 0,08% à 78,54 dollars.

Un euro se négociait par ailleurs pour 1,1330 dollar, contre 1,1328 dollar lundi (+0,02%).

Le bitcoin reculait de 3,13% à 49'400 dollars.

afp/vj

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur NINTENDO CO., LTD.
11/05
11/05
11/05
11/05
10/05