NISSAN MOTOR CO., LT

7201
Cours en clôture. Cours en clôture  - 27/09
566.7JPY +1.40%

Tokyo a rebondi après la Fed

29/07/2021 | 08:26

Tokyo (awp/afp) - La Bourse de Tokyo a repris des couleurs jeudi, alors que la Réserve fédérale américaine (Fed) n'a pas évoqué la veille de calendrier pour le resserrement de sa politique monétaire, donnant ainsi un bol d'air aux valeurs américaines de la tech.

L'indice vedette Nikkei a repris 0,73% à 27.782,42 points à la clôture, effaçant ainsi la moitié de ses pertes de la veille. L'indice élargi Topix a regagné 0,41% à 1.927,43 points.

Malgré des nombres record de cas de Covid-19 enregistrés mercredi à Tokyo comme pour l'ensemble du Japon, le marché tokyoïte a aussi été encouragé par le relèvement de prévisions annuelles d'entreprises comme Nissan ou des fabricants japonais d'équipements pour l'industrie des semi-conducteurs Advantest et Screen Holdings la veille.

L'accélération de la crise sanitaire à Tokyo a été désormais intégrée par le marché, qui se reconcentre à présent sur la saison des résultats, a estimé Takashi Ito, stratégiste actions chez Nomura Securities cité par l'agence Bloomberg.

En Chine, l'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong poursuivait son vif rebond entamé la veille (+2,76% après 06H00 GMT), et les gains à Shanghai et Shenzhen étaient aussi très dynamiques.

Du côté des valeurs

NISSAN À LA FÊTE: le titre Nissan s'est envolé de 5,76% à 627,9 yens. Mercredi après la clôture de la Bourse, le constructeur automobile a annoncé ce que ses actionnaires espéraient en vain depuis des lustres: un retour à la rentabilité au premier trimestre, et des bénéfices net et opérationnel en vue pour son exercice annuel en cours 2021/22, qui se terminera fin mars prochain.

L'allié du français Renault s'attend certes à ce que la pénurie de semi-conducteurs reste un défi dans les mois à venir, mais mise beaucoup sur de nouveaux modèles et la poursuite de ses efforts d'économies pour redevenir rentable après deux exercices catastrophiques.

SOFTBANK GROUP: SoftBank Group a grimpé de 4,07% à 7.020 yens. Selon la chaîne américaine CNBC, le géant japonais des investissements dans les nouvelles technologies songerait à vendre 45 millions d'actions Uber, soit une part conséquente des titres qu'il détient encore dans le géant américain des VTC et qui représenterait une valeur de marché d'environ 2 milliards de dollars.

Interrogé jeudi par l'AFP, un porte-parole du Vision Fund, le gigantesque fonds d'investissement de SoftBank Group qui gère ses parts dans Uber, a refusé tout commentaire sur le sujet.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen s'appréciait par rapport au dollar, à raison d'un dollar pour 109,75 yens vers 06H15 GMT contre 109,91 yens mercredi à 21H00 GMT.

La monnaie japonaise était stable par rapport à l'euro, qui valait 130,20 yens contre 130,19 yens la veille.

L'euro grimpait face au dollar, à raison d'un euro pour 1,1862 dollar contre 1,1845 dollar mercredi à 21H00 GMT.

Le pétrole était bien orienté: vers 06H05 GMT le prix du baril américain de WTI progressait de 0,46% à 72,72 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord avançait de 0,41% à 75,05 dollars.

etb/nth

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur NISSAN MOTOR CO., LTD.
27/09
27/09
23/09
23/09
23/09