NISSAN MOTOR CO., LT

7201
Cours en clôture. Cours en clôture  - 26/02
574.7JPY -1.93%

Tokyo part à la baisse, prises de bénéfices

22/01/2021 | 02:07

Tokyo (awp/afp) - La Bourse de Tokyo partait vendredi en repli, après ses gains de la veille et en l'absence de catalyseurs pour le marché, à part un nouveau plus haut signé par l'indice Nasdaq à Wall Street.

L'indice vedette Nikkei reculait de 0,43% à 28.634,32 points vers 00H45 GMT, tandis que l'indice élargi Topix perdait 0,34% à 1.854,33 points.

"Des prises de bénéfices devraient peser sur le marché", résumait Mizuho Securities dans une note.

A la Bourse de New York mercredi, la santé des valeurs technologiques a porté le Nasdaq à un nouveau niveau record, mais les deux autres grands indices du marché américain, le Dow Jones et le S&P 500, ont stagné.

Alors que la recrudescence du coronavirus pèse sur l'activité économique au Japon, la tendance déflationniste dans le pays a empiré en décembre, avec une baisse des prix à la consommation de 1% sur un an (hors produits frais), leur plus fort recul mensuel depuis près de 11 ans, selon des données officielles publiées vendredi avant l'ouverture de Tokyo.

Du côté des valeurs

NISSAN: le directeur opérationnel de Nissan (-1,7% à 577,8 yens), Ashwani Gupta, s'est félicité de l'accord trouvé fin décembre sur le Brexit entre Londres et Bruxelles, estimant que cela créait un "environnement positif" pour le constructeur automobile nippon, qui dispose d'une usine géante à Sunderland, dans le nord-est de l'Angleterre, selon des propos rapportés vendredi par le Financial Times.

Nissan compte renforcer dans les prochains mois la production de batteries à Sunderland pour son modèle 100% électrique Leaf, a ajouté M. Gupta.

En attendant, Nissan comme d'autres constructeurs automobiles continuent de voir leur production perturbée par une pénurie de semi-conducteurs du fait de la pandémie mondiale.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen était quasi stable face au dollar, à raison d'un dollar pour 103,54 yens vers 00H45 GMT contre 103,50 yens la veille à 21H00 GMT.

L'euro s'appréciait face à la devise nippone, cotant à 126,03 yens contre 125,90 yens jeudi.

Un euro valait par ailleurs 1,2170 dollar, contre 1,2164 dollar la veille à 21H00 GMT.

Le marché du pétrole était dans le rouge: après 00H30 GMT? le prix du baril de brut américain WTI cédait 0,53% à 53,03 dollars.

etb/mac/am

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur NISSAN MOTOR CO., LTD.
19/02
19/02
19/02
19/02
19/02