NVIDIA CORPORATION

NVDA
Temps Différé Nasdaq - 22:00 29/11/2022
156.39 USD -1.19%

Un démocrate de la Chambre des représentants des États-Unis ne s'engage pas sur le projet de loi sur le commerce des actions, pas de vote bientôt

29/09/2022 | 19:49
Le numéro deux démocrate de la Chambre des représentants des États-Unis a refusé de dire s'il organiserait un vote sur un projet de loi limitant les échanges d'actions entre les membres du Congrès et d'autres représentants du gouvernement, déclarant que les parlementaires avaient besoin de plus de temps pour y réfléchir.

Le bureau du leader de la majorité de la Chambre des représentants, Steny Hoyer, avait indiqué à la fin de la semaine dernière que le projet de loi pourrait faire l'objet d'un vote cette semaine, juste avant que la Chambre des représentants n'entame une pause de six semaines pour permettre aux membres de faire campagne pour leur réélection le 8 novembre.

La législation n'ayant été dévoilée que cette semaine, Hoyer a déclaré aux journalistes que les membres de la base devaient encore examiner les détails du projet de loi.

"Les gens doivent l'examiner. C'est une question importante", a déclaré Hoyer, ajoutant qu'il voulait s'assurer que "si et quand nous faisons quelque chose, nous le faisons bien."

Le projet de loi imposerait les restrictions non seulement aux membres du Congrès, mais aussi au personnel du Congrès, aux juges de la Cour suprême des États-Unis et à d'autres hauts fonctionnaires.

L'objectif est d'atténuer les conflits d'intérêts potentiels à Washington.

Actuellement, les parlementaires peuvent se livrer à des transactions mais ne sont pas autorisés à utiliser des informations non publiques pour prendre des décisions d'investissement. Ils sont également tenus de divulguer rapidement leurs transactions.

Des inquiétudes ont été exprimées quant au fait que des membres du Congrès négocient des actions d'entreprises, en particulier celles dont les commissions auxquelles ils siègent ont la charge.

Le débat sur l'opportunité d'interdire aux membres du Congrès et à d'autres représentants du gouvernement d'effectuer des transactions mijote depuis un certain temps. La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, s'est d'abord montrée sceptique quant à l'adoption de telles mesures, mais elle a depuis permis à un projet de loi d'être examiné par la Chambre.

Les conjoints et les enfants à charge des parlementaires seraient également inclus dans les dispositions du projet de loi.

En juillet, certaines transactions boursières effectuées par le mari de Pelosi, Paul Pelosi, ont attiré l'attention lorsqu'il a vendu ses actions du fabricant de puces Nvidia Corp quelques jours avant que la Chambre ne doive examiner une législation prévoyant des subventions et des crédits d'impôt d'une valeur de plus de 70 milliards de dollars pour stimuler l'industrie américaine des semi-conducteurs.

Paul Pelosi a vendu 25 000 actions de Nvidia pour environ 4,1 millions de dollars, subissant une perte de 341 365 dollars, selon les rapports financiers. (Reportage de Richard Cowan ; édition de Bill Berkrot)

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Économie"
10:39
10:39
10:35
10:35
10:34