ORPEA

ORP
Temps réel Euronext Paris - 10:26 02/12/2022
6.774 EUR +1.20%

ORPEA : La valeur du jour à Paris - Orpea dévisse après des indicateurs financiers moins robustes au premier semestre

12/09/2022 | 11:22
(AOF) - Le titre du groupe de maisons de retraite Orpea accuse une baisse de 20,61% à 16,64 euros après l’annonce d’un net recul de ses marges au premier semestre, repli qui pourrait se poursuivre sur la seconde partie de l’année. Si le chiffre d'affaires a progressé de 10,9% à 2,295 milliards d'euros, en revanche, certains paramètres ont pesé sur sa rentabilité opérationnelle. Ils ont entraîné un repli de sa marge d'Ebitdar de 24,9% à 18,5% entre les premiers semestres 2021 et 2022.

Le gestionnaire d'Ehpad est pénalisé par la réduction des mécanismes de compensation relatifs à la Covid-19, par un montant important de produits spécifiques à 2021 non reconduits, par un contexte inflationniste sur les achats (notamment l'énergie), mais également par une politique plus active de recrutement. Le groupe s'attend à une baisse de la rentabilité sur l'ensemble de l'exercice 2022.

"L'activité du premier semestre et des mois d'été reste soutenue par le rythme d'ouverture de nouveaux lits et une amélioration progressive du niveau d'activité", a souligné le groupe.

Le taux d'occupation moyen depuis le début de l'exercice 2022 reste supérieur au niveau moyen constaté sur la même période en 2021. Cette tendance se confirme sur les mois de juillet-août. En conséquence, Orpéa confirme sa confiance dans sa capacité à maintenir une dynamique solide de croissance du chiffre d'affaires sur l'exercice 2022.

La société a cependant prévenu que la baisse de la performance financière des activités observée au premier semestre 2022 par rapport au premier semestre 2021 se prolongera au second semestre et pourrait le cas échéant être amplifiée par la volatilité additionnelle observée récemment sur les marchés de l'énergie.

Dans ce contexte, et en fonction du redressement du taux d'occupation, le taux de marge d'Ebitdar du second semestre 2022 pourrait alors être inférieur au niveau du premier semestre 2022.

Enfin, concernant la détermination des éléments non courants, des tests de dépréciation qui portent principalement sur certains actifs incorporels sont en cours de réalisation. Sur la base des informations en sa possession, la société estime à date que les dépréciations qui pourraient en résulter se situeraient entre 170 et 220 millions d'euros.

Son concurrent Korian perd 4,29% à 12,06 euros dans le sillage de cette publication.

Valeurs citées dans l'article : ORPEA, Korian
© AOF 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur ORPEA
22/11
22/11
22/11
22/11
22/11