PANASONIC CORPORATIO

6752
Cours en clôture. Cours en clôture  - 03/12
1140.5JPY -1.08%

Tokyo limite les dégâts face à la nouvelle vague de la pandémie

29/10/2020 | 07:30

Tokyo (awp/afp) - La Bourse de Tokyo a limité la casse jeudi après le décrochage des Bourses occidentales la veille sur fond de la nouvelle aggravation de la pandémie, forçant de nombreux pays européens à durcir leurs restrictions, dont un reconfinement national en France.

Après avoir perdu 1% au tout début des échanges, l'indice vedette Nikkei n'a finalement cédé que 0,37% à 23.331,94 points et l'indice élargi Topix a lâché à peine 0,1% à 1.610,93 points.

La France a annoncé mercredi un reconfinement général à compter de vendredi, qui durera au moins jusqu'au 1er décembre.

Sans aller jusque-là, l'Allemagne a aussi donné un nouveau tour de vis, en fermant notamment à partir de lundi ses restaurants, bars, installations sportives et culturelles.

Les Bourses européennes et Wall Street avaient accusé le coup mercredi, les investisseurs craignant l'impact économique de ces nouvelles restrictions, d'autant que pèsent aussi les incertitudes grandissantes sur l'issue de l'élection présidentielle américaine du 3 novembre.

Mais la Banque du Japon a apporté un peu de réconfort à la Bourse de Tokyo dans l'après-midi, en continuant de parier sur une reprise graduelle de l'économie nippone. La BoJ a en outre relevé sa prévision de croissance pour le prochain exercice 2021/22.

"Contrairement aux valeurs américaines, le marché d'actions japonais n'a pas grimpé énormément (ces dernières semaines, NDLR), donc il y a moins de raisons d'une plus forte correction à la baisse" à Tokyo, a aussi estimé Mamoru Shimode, stratégiste en chef chez Resona Asset Management.

Du côté des valeurs

SONY À CONTRE-COURANT: à rebours de la tendance générale, le titre Sony a décollé de 6,69% à 8.800 yens. Les investisseurs ont salué le net relèvement la veille des prévisions annuelles du groupe, qui mise beaucoup sur le succès du lancement de sa nouvelle console PlayStation 5 courant novembre.

Les performances de Sony sur son deuxième trimestre 2020/21 ont aussi été supérieures aux attentes, malgré quelques ombres au tableau comme le déclin de son activité dans les capteurs d'image et le cinéma.

En amont de la publication de leurs résultats jeudi après la clôture de la Bourse, Panasonic a pris 1,79% à 915,5 yens et le groupe pharmaceutique Takeda 0,29% à 3.441 yens.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen était quasi stable face au dollar, à raison d'un dollar pour 104,36 yens vers 06H10 GMT contre 104,32 yens la veille à 21H00 GMT.

La monnaie japonaise baissait un peu face à l'euro, lequel valait 122,67 yens contre 122,54 yens jeudi.

Un euro se négociait par ailleurs à 1,1753 dollar, contre 1,1746 dollar la veille à 21H00 GMT.

Les cours du pétrole peinaient à rebondir jeudi, après avoir subi mercredi une déculottée, entre la hausse des stocks d'or noir américains et les inquiétudes sur l'évolution de la demande mondiale à cause de la nouvelle poussée du Covid-19.

Vers 06H00 GMT le prix du baril de brut américain WTI prenait 0,19% à 37,46 dollars et celui du baril de Brent londonien gagnait 0,08% à 39,15 dollars.

etb/mac/oaa

© AWP 2020
Copier lien
Toute l'actualité sur PANASONIC CORPORATION
18/11
18/11
18/11
16/11
16/11