PFIZER INC.

PFE
Cours estimé en temps réel. Temps réel estimé  - 25/11 14:41:10
36.475USD -0.34%

Pétrole: les producteurs de l'Opep+ prêts à ajuster leur accord

17/11/2020 | 16:17

Vienne (awp/afp) - L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés via l'accord Opep+ se disent "prêts à agir" pour maintenir un équilibre entre l'offre et la demande d'or noir, d'après un communiqué publié mardi à l'issue de leur réunion mensuelle.

"Tous les pays participants doivent être vigilants, proactifs et prêts à agir, le cas échéant, en fonction des exigences du marché", indique l'alliance des pays producteurs. En amont de cette réunion ministérielle qui se tient chaque mois par visioconférence, le ministre saoudien de l'Energie Abdel Aziz ben Salmane avait ouvert la porte à un "ajustement" de l'accord actuel de limitation de la production de pétrole.

"Nous devons être prêts à ajuster les termes de notre accord si nécessaire", avait-il expliqué dans une allocution retransmise en direct sur YouTube. L'Opep+ s'astreint à des coupes importantes dans sa production de brut pour tenter de l'adapter à un niveau de demande sabré par la pandémie de Covid-19, et éviter une chute des prix comparable à celle du début d'année.

Selon l'accord en vigueur, le retrait actuel du marché de 7,7 millions de barils par jour doit être ramené à 5,8 millions à compter de janvier 2021. Plusieurs observateurs de marchés tablent sur un report de trois à six mois, qui sera vraisemblablement acté à l'occasion du prochain sommet du cartel et de ses partenaires les 30 novembre et 1er décembre prochain.

Le comité a par ailleurs pris acte de données "positives" sur la demande de brut en Asie et des avancées autour de vaccins contre le Covid-19, laissant entrevoir des jours meilleurs pour la demande au niveau mondial.

Cependant, "la résurgence des cas de Covid-19" ainsi que "le renforcement des mesures de confinement ont un impact sur le rebond de la demande de pétrole", souligne le cartel, qui juge l'environnement toujours "incertain".

Le retour sur le marché de la production libyenne - de l'ordre d'un million de barils produits par jour selon un communiqué de la Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) publié le 7 novembre - ajoute une pression supplémentaire du côté de l'offre, d'autant que le pays figure, avec le Venezuela et l'Iran, au rang des exemptés des fameuses coupes.

Sans surprise, le communiqué diffusé par l'Opep+ mardi rappelle l'importance du respect par chacun des membres de leurs engagement "afin d'atteindre l'objectif de rééquilibrage du marché". Les mauvais élèves qui pompent plus que prévu par l'accord se font régulièrement tancer.

En légère baisse avant le début de la réunion, les deux cours de référence du brut ont peu réagi à la publication du communiqué: les barils de Brent et de WTI cédaient un peu plus de 1% à respectivement 43,21 et 40,88 dollars vers 16h55 GMT (17H55 à Paris).

afp/vj

© AWP 2020
Copier lien
Toute l'actualité sur PFIZER INC.
11:35
11:31
10:55
08:46
08:46