PUMA SE

PUM
Temps Différé Xetra - 17:35:05 06/02/2023
64.84 EUR -3.54%

Repli des marchés actions en attendant les banques centrales

06/12/2022 | 16:22

Paris (awp/afp) - Les Bourses mondiales subissaient quelques pertes mardi, dans l'attente des réunions des banques centrales la semaine prochaine.

En Europe, Paris reculait de 0,20%, Francfort de 0,51%, Londres de 0,27% vers 15h44. Quant à la Bourse suisse, elle voyait son indice SMI se contracter de 0,76% vers 16h20.

La Bourse de New York évoluait à un niveau proche de l'équilibre mardi peu après l'ouverture. Le marché, privé de nouvelles macro ou microéconomiques, manque de conviction pour poursuivre le rebond entamé mi-octobre. Dans les premiers échanges, le Dow Jones gagnait 0,15%, l'indice Nasdaq cédait 0,10% et l'indice S&P 500 était quasiment à l'équilibre (+0,04%).

Après la publication du rapport sur l'emploi américain vendredi montrant que le marché du travail était dynamique, les marchés ont tempéré leur optimisme des dernières semaines. "Les investisseurs sont un peu essoufflés et il leur faudra peut-être un peu de temps pour reprendre leur souffle", estime Craig Erlam, analyste chez Oanda.

L'indice des prix à la production qui sera publié vendredi aux Etats-Unis pourrait, selon lui, "leur offrir un coup de pouce" mais "il sera difficile d'apaiser les inquiétudes des décideurs de la Fed concernant le rythme de la croissance des salaires, la résilience des consommateurs et le matelas d'épargne encore important". "Rien de tout cela ne va dans le sens d'un retour rapide et relativement indolore à une inflation de 2%", poursuit l'expert.

A une semaine de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) et de la Banque centrale européenne (BCE), la banque centrale australienne a relevé mardi son principal taux directeur de 0,25 point de pourcentage, une hausse conforme aux prévisions des investisseurs.

Les rendements obligataires reculaient après être montés la veille : le taux de la dette américaine à 10 ans, l'échéance qui fait référence, s'établissait à 3,56%.

Puma va sortir du Dax

Le fabricant allemand de vêtements de sport Puma (+0,10%), qui souffre du ralentissement de la demande, en lien avec l'inflation et la fin du boom enregistré durant la pandémie, va sortir de l'indice phare allemand Dax, remplacé par le constructeur automobile Porsche (-0,38%).

Ashtead bien équipé

Le groupe de location d'équipements industriels britannique Ashtead progressait (+1,23%) à contre-courant de la Bourse londonienne, après avoir annoncé ses résultats et pris plus de 3% dans les premiers échanges. Le bénéfice du groupe a bondi de 35% sur un an au premier semestre décalé.

La défense en tête

Les groupes du secteur de la défense occupaient le haut des indices européens, comme Leonardo (+1,77%) en Italie, BAE Systems (+1,08%) à Londres, ou encore Dassault Aviation (+1,76%) et Thales (+1,48%) en France vers 15h35. Thales et la start-up allemande Marvel Fusion ont signé un partenariat pour accélérer la recherche dans la fusion nucléaire par laser au sein du centre européen de recherche en physique nucléaire ELI-NP installé en Roumanie.

Du côté du pétrole et des devises

Les prix du pétrole étaient de nouveau lestés mardi par la possibilité d'une nouvelle salve de hausse de taux des différentes grandes banques centrales mi-décembre, et malgré l'entrée en vigueur de sanctions sur le brut russe qui pourraient perturber l'offre mondiale.

Le baril de Brent de mer du Nord pour livraison en février valait 82,20 dollars (-0,65%) et celui de WTI américain pour livraison en janvier 76,33 dollars (-0,79%), vers 15h30.

L'euro avançait de 0,17% par rapport au billet vert à 1,0510 dollar.

Le bitcoin était stable face au dollar (+0,04% à 16.978 dollars).

ats/vj

© AWP 2023
Copier lien
Toute l'actualité sur PUMA SE
03/02
03/02
01/02
01/02
30/01