RÉMY COINTREAU

RCO
Cours en temps réel. Temps réel  - 29/06 17:35:12
166EUR -1.54%

Remy Cointreau donne des perspectives optimistes, résistant aux malheurs de COVID en Chine

29/04/2022 | 08:06
Le groupe français de spiritueux Remy Cointreau a déclaré vendredi qu'il était confiant quant aux perspectives pour cette année, prévoyant un fort démarrage des affaires au cours de son premier trimestre jusqu'en juin, malgré les restrictions liées au COVID sur le marché clé qu'est la Chine.

Pour son exercice fiscal clos le 31 mars, le fabricant du cognac Remy Martin et de la liqueur Cointreau a maintenu sa prévision d'une "très forte" croissance organique du bénéfice d'exploitation, tout en annonçant une hausse des ventes de 27,3%, conformément aux attentes.

En raison de l'augmentation des dépenses de marketing et de communication et d'une base de comparaison plus difficile au second semestre, les bénéfices de l'année à mars 2022 - que Remy dévoilera en juin - seront uniquement tirés par la croissance du premier semestre, a réaffirmé le groupe.

Le consensus du marché table sur une croissance organique du bénéfice d'exploitation de 38%.

Le directeur financier Luca Marotta a déclaré aux analystes que l'exercice 2022/23 serait "une année forte de pricing power au niveau du groupe", avec des hausses de prix du cognac dans une fourchette haute à un ou deux chiffres aux États-Unis.

La société visait également une croissance organique des ventes à deux chiffres au premier trimestre, notamment grâce aux revenus américains, a-t-il précisé.

La pandémie a permis à Remy's de s'orienter vers des spiritueux à prix plus élevés afin d'augmenter les marges bénéficiaires à long terme, accélérant ainsi le mouvement vers les boissons haut de gamme, la consommation à domicile, les cocktails et le commerce électronique.

"Son positionnement haut de gamme, le fort niveau de désirabilité de ses marques et la rareté de ses eaux-de-vie et spiritueux de vieillissement lui confèrent un excellent pricing power", a indiqué le groupe dans un communiqué.

"Les ventes du 4e trimestre sont globalement en ligne, le ton confiant sur les perspectives malgré le verrouillage de la Chine devrait rassurer", ont écrit les analystes de Credit Suisse dans une note.

Le chiffre d'affaires annuel du groupe s'est élevé à 1,313 milliard d'euros (1,38 milliard de dollars), soit une hausse organique de 27,3 % conforme à un consensus établi par la société, grâce à une forte demande de cognac haut de gamme en Chine, aux États-Unis et en Europe.

Les ventes annuelles de la division Remy Martin, qui réalise l'essentiel du bénéfice du groupe, ont augmenté de 26,3 %. En Chine, les ventes de cognac ont connu une croissance à deux chiffres.

Au cours du seul quatrième trimestre, les ventes de cognac organique ont chuté de 16,7 %, alors que les prévisions tablaient sur une baisse de 15,9 %.

Cela reflète une gestion volontaire précédemment signalée par le groupe de son inventaire stratégique avant les fortes augmentations de prix du 1er avril, ainsi que l'impact des mesures de blocage liées au COVID en Chine en mars. Rien qu'en Chine continentale, les ventes de cognac ont enregistré une baisse à deux chiffres au quatrième trimestre.

Le grand rival des spiritueux, Pernod Ricard, a déclaré jeudi que les restrictions liées au COVID-19 en Chine, la guerre en Ukraine et la normalisation de ses activités aux États-Unis pourraient entraîner une baisse des ventes au cours de son quatrième trimestre d'avril à juin.

(1 $ = 0,9505 euros) (Reportage de Dominique Vidalon ; Rédaction de Sudip Kar-Gupta, Subhranshu Sahu, Bradley Perrett et John Stonestreet)

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur RÉMY COINTREAU
22/06
17/06
15/06
13/06
13/06