RWE AG

RWE
Temps réel estimé Tradegate - 11:44:52 03/02/2023
40.31 EUR -1.41%

Troisième terminal GNL flottant - Début de la construction d'un nouvel appontement

20/01/2023 | 14:37

BRUNSBÜTTEL/STADE (dpa-AFX) - L'Allemagne a fait un pas de plus vers la sécurité de son approvisionnement énergétique avec l'arrivée du troisième terminal flottant de gaz naturel liquéfié (GNL). Le navire terminal "Höegh Gannet" a accosté vendredi dans le port industriel de Brunsbüttel, à l'embouchure de l'Elbe. Parallèlement, un autre terminal pour le gaz liquéfié est en cours de construction à Stade, sur l'Elbe inférieure. Le terminal de Stade, d'un coût de 300 millions d'euros, devrait être mis en service l'hiver prochain.

L'Allemagne mise entre autres sur le GNL pour remplacer les livraisons de gaz russe qui font défaut. Elle construit à cet effet sa propre infrastructure à un rythme soutenu. Au total, l'Allemagne veut couvrir jusqu'à un tiers de ses besoins en gaz durant l'hiver 2023/2024 grâce aux terminaux GNL flottants. Jusqu'à présent, de tels terminaux existent à Wilhelmshaven en Basse-Saxe, à Lubmin en Poméranie occidentale et à Brunsbüttel dans le Schleswig-Holstein.

Le ministre fédéral de l'Économie Robert Habeck (Verts) a parlé à Brunsbüttel de l'entrée dans un futur approvisionnement en énergie verte. Selon lui, les molécules vertes telles que l'hydrogène produit de manière renouvelable sont le moyen de sortir de l'énergie fossile et de remplacer le charbon. "C'est la prochaine grande étape". Il a rappelé que trois terminaux flottants avaient été créés en Allemagne en l'espace de dix mois.

Le directeur général de RWE, Markus Krebber, a également souligné la brièveté du délai entre la planification et l'achèvement. Cela constitue une référence pour la modernisation de l'approvisionnement en énergie. "Cela sera également nécessaire pour que le site industriel allemand puisse devenir climatiquement neutre le plus rapidement possible". Le ministre-président du Schleswig-Holstein, Daniel Günther (CDU), a déclaré : "Avec le terminal flottant de Brunsbüttel, nous sécurisons notre approvisionnement en gaz et nous ouvrons de nouvelles possibilités à l'avenir, par exemple l'importation d'hydrogène".

Le "Höegh Gannet", long de 294 mètres et large de 46 mètres, doit recevoir à Brunsbüttel le gaz liquéfié des pétroliers et le reconvertir à l'état gazeux pour le transporter dans les conduites avant que le terminal fixe ne soit opérationnel. Cette année, 3,5 milliards de mètres cubes de gaz devraient être injectés dans le réseau à l'aide du navire spécial et 7,5 milliards dès l'achèvement d'une longue ligne de raccordement. Le terminal fixe devrait être achevé en 2026.

Cinq milliards de mètres cubes de gaz naturel devraient être transbordés chaque année à Stade. Cela correspond à six pour cent de la consommation de gaz allemande, a fait savoir l'entreprise portuaire de Basse-Saxe. L'installation flottante sera utilisée jusqu'à ce que l'installation fixe, d'une capacité supérieure, soit opérationnelle trois ans plus tard. Les associations environnementales BUND et Nabu ont appelé à réduire les projets de terminaux GNL. Ceux-ci seraient surdimensionnés au regard de l'abandon des énergies fossiles./moe/DP/nas

© dpa-AFX 2023
Copier lien
Toute l'actualité sur RWE AG
09:32
08:59
02/02
01/02
01/02