SAFRAN

SAF
Cours en temps réel. Temps réel  - 17/01 17:35:40
112.56EUR -0.21%

"Honte", "cynisme", des candidats à la présidentielle dénoncent le contrat de

03/12/2021 | 20:03

80 Rafale aux Emirats

ajoute Hidalgo, Roussel

PARIS (awp/afp) - "Honte", cynisme", Plusieurs candidats de gauche à la présidentielle ont déploré vendredi le vente de 80 avions de combat Rafale aux Emirats arabes unis.

"La France nous fait honte quand elle arme des régimes autoritaires qui méprisent les droits humains et dont la richesse s'est bâtie sur les énergies fossiles", a critiqué sur Twitter le candidat écologiste à la présidentielle Yannick Jadot.

"La France rayonnera quand sa politique étrangère sera exemplaire dans la lutte pour la liberté et la justice climatique", a-t-il ajouté.

"Il faut une dose de cynisme pour affirmer que les ventes de Rafale assurent le rayonnement et la compétitivité de la France", a estimé de son côté le candidat communiste Fabien Roussel sur Twitter.

"Alors que le monde est plongé dans une crise sanitaire et environnementale et dans une insécurité humaine croissante, nourrir les guerres est une folie !", a-t-il ajouté.

Pour la candidate socialiste Anne Hidalgo, "on ne transige pas avec les droits humains. On ne transige pas avec les valeurs qui font la force de la France. La realpolitik a ses limites".

"Bravo à Dassault, Thales et Safran pour la vente de 80 Rafale", s'est en revanche félicité le candidat d'extrême droite Eric Zemmour.

"C'est un succès pour notre industrie de défense tout entière qui ne doit rien à l'UE ou à l'Otan, mais tout à notre politique d'indépendance qu'il faut préserver en renforçant notre base industrielle de défense", a commenté sur Twitter l'ancien éditorialiste.

"Vraiment pas de quoi être fier !", a tweeté au contraire le leader du NPA et candidat d'extrême gauche Philippe Poutou. "C'est scandaleux. Mais à l'image d'un capitalisme militariste affairiste et cynique", a-t-il ajouté, appelant à "interdire la vente d'armes et distribuer à la place médicaments et vaccins pour les populations des pays du sud".

La valeur du contrat "historique" pour la fourniture de 80 avions de combat Rafale aux Emirats arabes unis s'élève à 16 milliards d'euros, dont deux pour les armements et "éléments associés", a annoncé vendredi le ministère français des Armées.

"Avec les Émirats arabes unis, nous scellons aujourd'hui la vente de 80 avions Rafale et 12 hélicoptères Caracal. En confiance, nous agissons ensemble pour notre sécurité", a fait valoir Emmanuel Macron dans un tweet.

C'est un "contrat historique" qui "cimente un partenariat stratégique plus solide que jamais et contribue directement à la stabilité régionale", a salué la ministre Florence Parly dans un communiqué.

el-caz/are/vk

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SAFRAN
19:12
15:52
15:33
10:56
09:02